jeudi, 23 janvier 2020

Saint-Jacques katsuobushi et pâtes au bouillon de soja

Katsuobushi, c’est de la bonite fumée, séchée et coupée en copeaux. On en trouve facilement dans les épiceries asiatiques.

Saint-Jacques katsuobushi et pâtes au bouillon de soja, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 18 coquilles Saint Jacques, 1 citron, huile, pâte de piment, 1 cuillère à soupe de concentré de tomates, 5 cl de sauce soja (le shoyu n’est pas trop fort), 300 g de pâtes très fines (japonaises ou chinoises), 1 petite tasse de bonite séchée, sel et poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 15 min – coût : ** - difficulté : *
Nettoyez les coquilles en gardant la noix sinon demandez-le à votre poissonnier. Mettez de côté corail et barbes, vous pourrez en faire un bouillon.  Mélangez le jus d'un citron, 5 cl d'huile, 1 cuillère à café de pâte de piment et 1 cuillère à soupe de concentré de tomates. Mélangez aux noix de Saint-Jacques. Laissez mariner 1 h. Faites un bouillon en mélangeant 1 l d’eau à de la sauce soja. Plongez de fines pâtes dedans. Faites cuire le temps indiqué sur le paquet. Egouttez et réservez. Faites sauter les St Jacques 2 minutes dans une poêle avec la marinade. Réservez au chaud, décollez les sucs de cuisson des Saint-Jacques, allongez d'un verre d'eau et mélangez les nouilles dans ce mélange. Faites réchauffer les Saint-Jacques, couvrez-les de bonite séchée et disposez-les sur les pâtes. Salez et poivrez un peu.
 

Écrire un commentaire