dimanche, 25 septembre 2022

Poulet basquaise

Au départ était la piperade, ragoût de tomates et de poivrons auquel on a ajouté le blanc du poulet. Une bonne pincée de piment d’Espelette, piment savamment dosé, au goût subtil, qui orne en séchant les maisons du pays basque dès le mois de septembre, des dés de jambon de Bayonne, des poivrons rouges et des poivrons verts (ici, la Cocotte a vu tout rouge !) et du poulet. Le tout cuit doucement dans cette sauce bigarrée. Une ode à la couleur, une invitation à la gaieté !
Le poulet basquaise est encore un plat de poulet en sauce mais ce poulet précisément est la carte d’identité de ce pays. 

poulet basquaise,la cocotte,la voix du nord

 
Pour 6 personnes
900 g de blancs de poulet ou cuisses, 1 grosse boîte de tomates pelées ou fraîches et pelées maison, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, 1 tranche épaisse de jambon de Bayonne, 2 gousses d’ail, 2 gros oignons, 1 feuille de laurier, thym, 500 g de poivrons verts et rouges, ½ cuillère à café de piment d’Espelette en poudre, sel
Préparation : 15 min - Cuisson : 45 min – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : 1 faitout et 1 cuillère en bois

poulet basquaise,la cocotte,la voix du nord

Progression : Détaillez les tomates en petits morceaux. Coupez les filets de poulet en gros morceaux et le jambon de Bayonne en petits dés. Pelez et coupez finement ail et oignon. Lavez, équeutez et épépinez les poivrons. Coupez-les en lamelles épaisses.  
Faites chauffer l’huile dans le faitout et dorez-y les morceaux de poulet en les remuant avec une cuillère en bois. Quand ils sont bien dorés, ajoutez ail et oignon, les dés de jambon de Bayonne, les poivrons et les tomates. Ajoutez le laurier, salez (pas trop, le jambon l’est déjà) et ajoutez une pincée de piment d’Espelette, laurier et thym. Couvrez le faitout et laissez cuire à feu doux 30 à 40 minutes.  
Dressage : Servez le poulet couvert de sauce avec du riz, des pâtes, des pommes-vapeur, de la polenta, du couscous...
 
 

Écrire un commentaire