lundi, 29 juin 2020

Chou fermenté à la carotte

Si le liquide se trouble dans le bocal, ce n’est pas grave. C’est le signe que la fermentation a bien commencé.

chou fermenté à la carotte, la cocotte, la voix du nord

Pour 3 bocaux
Ingrédients : ½ chou blanc bien serré, 2 carottes, 1 gros oignon jaune, 10 g de gros sel gris de Guérande, 20 grains de coriandre, 10 de poivre blanc et 3 de baies de genièvre, ½ cuillère à café de carvi.
Préparation : 30 min – cuisson : aucune – Coût : * - difficulté : * - ustensiles : 3 bocaux de 500 ml environ et une râpe
Enlevez les premières feuilles du chou et débarrassez-vous du trognon. Passez le chou à la râpe. Pelez et coupez les carottes en très fines rondelles. Pelez et râpez aussi l’oignon. Pilez coriandre, poivre blanc et baies de genièvre. Mélangez chou, carottes, oignons, sel et tous les autres ingrédients. Laissez « dégorger » 1 heure. Déposez le tout dans un plat creux et pressez jusqu’au moment où du jus se dégage. Mais surtout conservez ce jus. Nettoyez très soigneusement les bocaux avec de l’eau bouillante et remplissez-les de chou et du reste. Versez le jus et complétez d’eau. Il faut que du liquide recouvre le tout. Refermez les bocaux. La fermentation démarre au bout de 2 jours. Rangez les bocaux au réfrigérateur ou à la cave au bout d’une semaine et mangez-les en salade au bout d’un mois.

Écrire un commentaire