lundi, 01 juin 2020

Ail parfumé à l’huile

Voici compilé en une seule fois tout ce que la Cocotte pressentait pour le déconfinement. La Cocotte est Nostradamus. Et oh mon dieu, que ça fait mal de tout relire !

Tout en bas une recette qui fait mal aussi. Aïe, aïe, aïe ! 

  1. Quand nous ressortirons, les femmes de plus de 40 ans (pour les plus précoces) seront des Agnès Varda, elles auront un bol sur la tête, un bol blanc et noir. Les hommes de plus de 12 ans (pour les plus précoces) seront Maestro, le vieux sage dans "Il était une fois… l'homme", ils marcheront sur leur barbe.
  2. Quand nous ressortirons, nous serons comme des endives mises à forcer dans le noir, privées de chlorophylle, le teint blanc terne et le goût amer.
  3. Quand nous ressortirons, nous étoufferons nos enfants de nos bisous, ceux que nous n’aurons pas vus pendant ce temps et ceux qui auront vécu à côté de nous le même temps et qui nous supporteront encore.
  4. Quand nous ressortirons, nos ongles longs ne seront pas noirs même si nous avons gratté la terre de nos jardins. Non, nos ongles seront blancs d’avoir été lavés régulièrement.
  5. Quand nous ressortirons, nous aurons relu tous les livres et constaté que la chair n’est pas si triste qu’on le dit.
  6. Quand nous ressortirons, nous aurons des envies de restaurants. En attendant, nous nous contenterons de vermicelle blanc.
  7. Quand nous ressortirons, nous serons hagards, effarés, fous, hallucinés, nous serons moins mais nous serons heureux.
  8. Quand nous ressortirons, nous jetterons nos pyjamas déformés d’avoir été trop portés.
  9. Quand nous ressortirons, nous saurons jouer Jeux interdits à la guitare, les yeux fermés, les mains dans le dos.
  10. Quand nous ressortirons, nous nous approcherons timidement des gens, peut-être même qu’on leur serrera la main, peut-être même qu’on les embrassera.
  11. Quand nous ressortirons, les enfants des uns seront nés, les petits-enfants des autres auront pris 10 cm.
  12. Quand nous ressortirons, nos mains seront marquées d’avoir piqué des masques, des masques, des masques, des masques, des masques, des masques…
  13. Quand nous ressortirons, le cerisier du jardin sera rempli de petits points rouges prometteurs et le muguet bleu ne le sera plus.
  14. Quand nous ressortirons, nous serons hagards, effarés, fous, hallucinés, nous serons moins mais nous serons heureux.
  15. Quand nous ressortirons, nous connaîtrons la vie du Boss et ses chansons par cœur et sans l’avoir demandé, nous connaîtrons aussi celles d’ACDC, Beyoncé et de Céline Dion aussi…
  16. Quand nous ressortirons, nous chevaucherons de vrais vélos, nous brancherons nos casques, nous écouterons Archive, Kraftwerk, Arcade Fire, Springsteen…, nous irons sur les routes du Nord, des Pays Bas, Belgique ou Allemagne…. Et nous entonnerons avec les copains « quand on partait de bon matin…. »
  17. Quand nous ressortirons, nous aurons eu le temps de réviser et nous ne nous laisserons plus battre au Trivial Pursuit par des gamins qui savent tout ! Non mais !
  18. Quand nous ressortirons, nous mangerons les gros gâteaux cachés sous des montagnes de crème que nous nous sommes promis avec un thé détox !
  19. Quand nous ressortirons, nos livres traîneront toujours près de nos lits, témoins de nos vies d’avant et bulles de liberté pour nos vies futures.
  20. Quand nous ressortirons, nous irons acheter un nouvel ordi vec l lettre A qui ne sutera pas tout le temps.
  21. Quand nous ressortirons, nous serons éblouis, apeurés, hallucinés, nous serons de moins en moins mais nous serons heureux.
  22. Quand nous ressortions, nous saurons quel jour on est.
  23. Quand nous ressortirons, nos pivoines sortiront avec nous.
  24. Quand nous ressortirons, nous irons enterrer nos morts et nous prendrons une cuite.
  25. Quand nous ressortirons, nous serons transformés en pommes de terre ou en spaghettis.
  26. Quand nous ressortirons, nous aurons les mains abîmées d’avoir applaudi tous les soirs à 20 h nos héros modernes.
  27. Quand nous ressortirons, Didier Raoult sera peut-être en prison.
  28. Quand nous ressortirons, nous serons surpris, meurtris, groggys, tout gris, nous serons peut-être même choisis mais nous serons ravis.
  29. Quand nous ressortirons, nous irons à la mer tous les week-ends, nous aurons le temps, tous nos salons du livre auront été annulés.
  30. Quand nous ressortirons, nos placards seront rangés, triés, propres. Tristes, quoi !
  31. Quand nous ressortirons, la mer sera toujours là. Elle aura charrié des coquillages et des galets et nous pourrons en ramasser 3, 6, 9, 12, 15, 18….
  32. Quand nous ressortirons, nous boirons de la vodka à l’orange dans des crânes de cristal.
  33. Quand nous ressortirons, nous irons voter et nous espérerons ardemment que tout change.
  34. Quand nous ressortirons, nous aurons lu la Bible, le Coran, le Talmud, Guerre et Paix, les Rougon-Macquart, Harry Potter, Dune, les enfants de Dune, Tout Oui-Oui, tout Proust et Nadine de Rothschild.
  35. Quand nous ressortirons, nous aurons les yeux rougis, nous serons toujours moins mais nous serons contents.
  36. Quand nous ressortirons, nous irons manger un couscous chez Momo à Bailleul, un mezzé syrien à Lille-Sud, un gyros au Corfou, de la sauce carbonnade et des glaces à Ypres, un potage au porc et des raviolis chez Mian Dian, une pizza chez Gilberto à Prima fila, de la morue chez Ca t’espero à Roubaix, une frite au coin de la rue…
  37. Quand nous ressortirons, nous ferons imprimer toutes les photos de nourriture qu’on nous aura envoyées.
  38. Quand nous ressortirons, nous sortirons avec nos aquarelles et nous croquerons les rues, les voitures, les magasins, les arbres, les fleurs, les gens, les gens, les gens…
  39. Quand nous ressortirons, nous achèterons 10 bouteilles de patchouli bio pour ne plus jamais tomber en panne. Jamais !
  40. Quand nous ressortirons, les cerisiers du Japon auront fini d’envahir l’avenue de Bretagne.
  41. Quand nous ressortirons, Paris sera toujours Paris.
  42. Quand nous ressortirons, nous serons tout mous, à genou, nous serons peut-être même soûls mais nous serons foufous.
  43. Quand nous ressortirons, nous irons embrasser Ginette, Ségolène, Christine, Evelyne, Viviane, Yveline, Vincente, Sara, Benoît, Théophile, Patrick, Grégory, Bébert ou bien Nanard, Nanard ou bien Bébert, Alain, Hélène, Nathalie, Elisabeth, Dominique, Jean-Marie, Pierre, Céline, Corinne, Laurence, Lise, Maryse, Anne, Marianne, Annick, Franck, Hugues, Martine, Simon, Samia, Marie-Eve, Florence, Isabelle, Philippe, Marie-André, Eric, Valérie, Patricia, Sylvie, Yannick, Jean-Yves, Marie, Jeannine, Agnès, Brigitte, Simon, Layla, Pascale, Christelle, Cécile, Claire, Benoît, ….. au pluriel pour un grand nombre d’entre eux. C’est ça quand on a des amis ! Mais en premier lieu nous couvrirons de bisous nos enfants, nous les noierons sous les câlins, nous les submergerons d'amour. Nous en aurons besoin et eux aussi. C'est comme ça quand on a des enfants.
  44. Quand nous ressortirons, les bus ne tourneront plus à vide et seront remplis de gens qui eux aussi, se font la bise.
  45. Quand nous ressortirons, nous jetterons nos postes de télévision, nos postes de radio et nos journaux-papier par la fenêtre et nous vivrons sans stress le moment présent.
  46. Quand nous ressortirons, nous dirons merci à tout le monde, aux boucher, boulanger, caviste, balayeur, carreleur, opticien, contremaître, marin-pêcheur, analyste, statisticien, journaliste, burolier, présentateur météo, accordéoniste... et aussi au chien du voisin.
  47. Quand nous ressortirons, nous compterons nos morts et nous essaierons d’être heureux.
  48. Quand nous ressortirons, nous aurons peut-être des petits-enfants.
  49. Quand nous ressortirons, le litre de diesel sera à moins d’1 euro.
  50. Quand nous ressortirons, nous aurons la permission d'aller au restaurant.
  51. Quand nous ressortirons, nous en serons à 254 petits pots en céramique.
  52. Quand nous ressortirons, nous aurons peut-être du poil sous les bras mais nous serons heureux.
  53. Quand nous ressortirons, nous ne mettrons pas de manteau.
  54. Quand nous ressortirons, l’aubépine aura fleuri et le gazon sortira avec nous.
  55. Quand nous ressortirons, la qualité de l’air se sera améliorée mais ce sera de courte durée.
  56. Quand nous ressortirons, nous regretterons peut-être le temps d’avant.
  57. Quand nous ressortirons, nous fermerons derrière nous, nous partirons loin, loin, loin mais serons-nous heureux ?
  58. Quand nous ressortirons, nos stocks de PQ seront à zéro et nous aurons les pâtes en horreur.
  59. Quand nous ressortirons, batavia, concombre, persil et petits pois se laisseront récolter.
  60. Quand nous ressortirons, des Christophe seront morts, des p'tits Louis seront nés.
  61. Quand nous ressortirons, nous arrêterons de radoter.
  62. Quand nous ressortirons, nous ressortirons à 20 h pour revoir nos compagnons de détention et nous rirons.
  63. Quand nous ressortirons, la mer sera là, imperturbable et malgré tout, vulnérable.
  64. Quand nous ressortirons, les pays étrangers le seront encore plus.
  65. Quand nous ressortirons, nous serons déguisés et nous aurons tous les oreilles décollées.
  66. Quand nous ressortirons, nous n’aurons pas la permission d’aller nous assoir dans un restaurant.
  67. Quand nous ressortirons, nous serons complètement déprimés mais nous serons dehors.
  68. Quand nous ressortirons, nos appareils de cuisine seront usés d’avoir inhabituellement trop servi.
  69. Quand nous ressortirons, nos placards seront rangés et nous compterons 13, 500 kg de farine de maïs, 25 paquets ouverts de riz noir et 3 kilos de poivre noir en grains.
  70. Quand nous ressortirons, après avoir découvert que les légumes poussaient à la campagne et que des maraîchers les faisaient pousser, les Français retourneront sans vergogne dans les grandes surfaces et les fast-food.
  71. Quand nous ressortirons, les petits de maternelle retourneront à l’école mais ceux de 9 ans, il leur faudra attendre un peu, ceux de 11 ans rentreront un mardi et ceux de 14 ans, un vendredi après-midi.
  72. Quand nous ressortirons, nous serons en liberté surveillée, nous serons même déconfinés.
  73. Quand nous ressortirons, nous aurons fait 60 fois, le tour de notre quartier, nous avancerons masqués, les yeux fermés, tels des zombies qui vont au carnaval et nous continuerons de tourner en rond..
  74. Quand nous ressortirons, le gouvernement battra sa coulpe et s’auto-flagellera en place publique de nous avoir pris pour des enfants inconscients du danger.
  75. Quand nous ressortirons nous aurons le droit de prendre le métro mais pas d’aller à la plage.
  76. Quand nous ressortirons, nous n’aurons pas le droit d’aller au restaurant, au cinéma, au musée, à la médiathèque, dans les festivals… , à l’étranger mais nous serons dehors.
  77. Quand nous ressortirons, oui mais nous ne ressortirons peut-être pas à la date donnée alors...
  78. Quand nous ressortirons, les femmes remettront leur soutien-gorge et les hommes changeront de slip.
  79. Quand nous ressortirons, nous aurons creusé une tranchée dans le jardin à force d’en faire le tour.
  80. Quand nous ressortirons, nous aurons nettoyé 20 fois les fenêtres, rangé 30 fois les tiroirs du bureau et passé 60 fois l’aspirateur dans les escaliers.
  81. Quand nous ressortirons, nous ne trainerons plus en pyjamas et nous reprendrons une douche tous les matins.
  82. Quand nous ressortirons, ce ne sera peut-être pas à la date prévue et nous râlerons ! Oh, mon dieu, nous râlerons !
  83. Quand nous ressortirons, nous irons payer nos dettes chez Monsieur Vin.
  84. Quand nous ressortirons, nous perdrons notre place de parking.
  85. Quand nous ressortirons, nous rendrons tous les kilos reçus en trop.
  86. Quand nous ressortirons, nous n’irons pas à la plage, nous n’irons pas à l’étranger mais nous prendrons le métro.
  87. Quand nous ressortirons, nous aurons appris tous les gestes-barrières alors ne nous en veuillez pas mais nous tiendrons nos distances.

En tout cas et surtout, prenez bien soin de vous.

La recette

3 bocaux et 1 presse-ail, c’est tout ce qu’il vous faut pour toujours avoir à votre portée de l’ail déjà pelé et parfumé.

Ail parfumé à l’huile, la cocotte, la voix du nord

Pour 3 bocaux
Ingrédients : 10 têtes d’ail, 50 cl d’huile (tournesol, arachide), quelques piments séchés, 3 bâtons de cannelle, 1 cuillère à soupe de graines de coriandre, 2 cuillères à soupe de zaatar (thym libanais), quelques branches de thym, romarin, 3 feuilles de laurier, 1 cuillère à soupe d’origan, gros sel gris, 30 grains de poivre noir
Préparation : 30 min – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensiles : couteau d’office et 3 bocaux de même taille
Lavez les bocaux et essuyez-les soigneusement. Pelez toutes les gousses d’ail. Faites-en 3 tas égaux. Déposez dans un bocal quelques piments séchés, les bâtons de cannelle, une cuillère à café de gros sel, 1 de coriandre et 10 grains de poivre. Couvrez d’huile, fermez le bocal et remuez-le. Dans le deuxième, déposez le zaatar, du gros sel et 10 grains de poivre. Complétez d’huile, fermez et remuez aussi le bocal. Et dans le troisième déposez thym, romarin, laurier, origan, gros sel et poivre. Fermez bien et remuez aussi. Remettez les bocaux à l’endroit et enfermez-les dans un placard ou à la cave. Consommez votre ail débarrassé de son huile dans les plats épicés ou pas. Ne jetez pas l’huile, utilisez-la dans vos salades ou vos marinades, ça aura du goût.

Écrire un commentaire