jeudi, 16 novembre 2017

Côtes au Beaujolais

C'est pas l'homme qui prend la mer, c'est la mer qui prend l'homme, tatatin. Moi la mer elle m'a pris, j'me souviens un mardi. Pour Renaud et la Cocotte, y’a que le mardi d’important dans la semaine. Mais faut reconnaître que ce n’est pas totalement vrai.

Le dimanche est sanglant pour les Irlandais, le samedi soir a de la fièvre chez John Travolta, le vendredi est en cendres chez les catholiques, le mercredi est radieux pour les orthodoxes, le lundi est complètement fou chez les Bangles, il est ravioli pour Etienne Chatiliez et au soleil pour Cloclo…

Et le jeudi, la Cocotte ? Il est comment, le jeudi ? Le jeudi, c’est le jour où le nouveau Beaujolais, le Beaujolais primeur revient. Mais pas n’importe quel jeudi, le troisième jeudi de novembre ! Et paf, c’est aujourd’hui. Oui, c’est aujourd’hui qu’on va lui trouver un goût d’ananas, de bananes ou de fruits rouges et qu’on va en boire et reboire et que si on ne le boit pas avec modération, on va devenir noir. Noir comme quoi ? Comme le jeudi !

Mais ce soir, de 17 h à 22 h, la Cocotte ne sera pas noire, elle gardera toutes ses capacités pour vous dédicacer ses livres si vous venez à l’Entre Mets à Villeneuve d’Ascq, une belle boucherie de l’avenue de Montalembert.

Venez nombreux , on trinquera ensemble !

Côtes de porc au Beaujolais, Beaujolais nouveau, traiteur L'Entre Mets, Villeneuve d'Ascq

Côtes du Beaujolais

Pour 6 personnes

Ingrédients : 6 côtes de porc, 250 g d’échalotes, beurre, huile d’arachide ou de tournesol, thym, laurier, 5 baies de genièvre, 1 cuillère à soupe de farine, 1 càs de fond de veau, 30 cl de Beaujolais, 10 à 15 cl d’eau, sel, poivre, 1 kg de petites pommes de terre.

Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : hachoir électrique, gril en fonte

Lavez soigneusement les pommes de terre, déposez-les dans une casserole, couvrez-les d’eau et laissez-les cuire à couvert pendant 20 minutes. Réservez-les au chaud.

Pelez, coupez les échalotes en petits morceaux et passez-les au hachoir. Faites fondre dans une poêle une belle noix de beurre et 1 cuillère à soupe d’huile. Faites-y fondre les échalotes, ajoutez du thym, 3 feuilles de laurier et 5 baies de genièvre écrasées. Quand les échalotes sont transparentes, ajoutez la farine, le Beaujolais et le fond de veau. Salez et poivrez. Mélangez et laissez réduire à couvert 15 minutes. Allongez à l’eau au besoin.

Faites griller les côtes de porc et retournez-les régulièrement sur le gril. Dès qu’elles sont cuites, assaisonnez-les et servez-les avec les pommes de terre. Nappez-les de sauce préalablement débarrassée des herbes, mixée et filtrée.

Côtes de porc au Beaujolais, Beaujolais nouveau, traiteur L'Entre Mets, Villeneuve d'Ascq

Commentaires

Après la fête du hareng, la fête à la banane !!... ananas ? je trouve pas chère nana... bien, une fois l'an (juste une fois.. ou deux quoi.. ou trois ) du vin à la banane me convient... histoire de mettre novembre en soleil et merveille (et oui, la mer veille et, c'est pas l'homme qui etc..)...

(vous re-lire, vous bis-com encore me botte chère Kokotte..)

A la tienne, Daho !!??

Écrit par : solilouve | jeudi, 16 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Hello dame singulière,
J'ai ajouté banane à ananas. On lui trouve toujours des goûts bizarres à ce vin, jamais le goût de vin ! Alors ananas, banane, fraise écrasée, pamplemousse rose, pourquoi pas ?
Bien à vous,
La Kokotte

Écrit par : La Cocotte | vendredi, 17 novembre 2017

Contente de vous retrouver.bisous Christine

Écrit par : Christine | vendredi, 17 novembre 2017

Répondre à ce commentaire

Et moi donc ! Merci pour votre gentillesse.
La Cocotte

Écrit par : La Cocotte | vendredi, 17 novembre 2017

Écrire un commentaire