La rouille (samedi, 12 décembre 2020)

A Marseille et environ, il y a autant de recettes de rouille que d’habitants. Quand certains se limitent au trio piment-œuf-huile, d’autres y ajoutent des œufs de poisson, du bouillon de la bouillabaisse. Quand certains y mettent de la pomme de terre, d’autres crient à l’insulte… Sauce accompagnant à merveille la bouillabaisse ou une simple soupe de poisson, la rouille a même incorporé l’ail de l’aïoli. Une chose est presque sûre, cette sauce riche et colorée viendrait des petits pêcheurs des environs de Naples qui ont émigré dans la cité phocéenne à la fin du dix-neuvième siècle. Vive l’immigration ! 

La rouille, la Cocotte, la Voix du Nord

Pour 1 bol
Ingrédients : 1 œuf, 8 à 10 cl d’huile d’olive, safran, 1 gousse d’ail, piment de Cayenne, 1 tartine de pain de mie, 3 cuillères à soupe de soupe de poisson, 3 cuillères à soupe de coulis de tomates, sel.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : fouet, pilon et mortier

La rouille, la Cocotte, la Voix du Nord


Faites bouillir une petite tasse d’eau et laissez-y infuser quelques filaments de safran quelques instants et enlevez l’eau. Ecrasez le pain et mélangez-le bien aux cuillères de soupe de poisson et de coulis de tomates pour en faire une « purée » épaisse. Pelez et pilez l’ail. Séparez le jaune du blanc d’œuf. Déposez le jaune dans un bol et ajoutez l’huile en filet comme une mayonnaise. Quand la « mayonnaise » a bien pris, ajoutez une bonne pincée de piment de Cayenne, l’ail pilé, la purée à la soupe et au coulis et le safran. Ajoutez du sel si besoin et laissez cette sauce au frais jusqu’au moment de la servir en accompagnement d’une excellente soupe de poissons. Proposez alors des petites tranches de pain grillé, tartinez-les de rouille et régalez-vous !

| Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la rouille, la cocotte, la voix du nord |  Facebook | |  Imprimer