Orangin’ (mercredi, 14 octobre 2015)

orangin’,oranges,gin,oranges de sicileSecret : Ce qui doit être tenu caché, un silence qui entoure quelque chose, ce qui est caché, mystérieux ou réservé aux initiés, un mécanisme caché, une combinaison dont la connaissance est nécessaire pour faire fonctionner quelque chose, un moyen caché, peu connu ou difficile à acquérir pour réussir quelque chose.
Quand on a un secret, on doit se taire, n’en parler qu’aux gens qui semblent pouvoir le comprendre ou vivre caché pour ne rien révéler ! Mais finalement un secret n’a d’intérêt que s’il est dévoilé. Sinon, à quoi servirait-il ? A rien.
A quoi sert de garder secret la recette des beignets polonais d’Hélène ? Pourquoi ne rien vouloir dire sur les gambas de la Mamy de Sylvie ? Qui n’a pas envie de savoir le petit truc en plus qu’Hachemi met dans ses crevettes ? Pourquoi ne dirait-on pas que Stéphanie a raté sa première pâte à crêpes et que sa bombe, c’est de la bombe ? Et Christine ? Oui Christine, vous êtes d’accord pour découvrir le vin qui se marie bien avec sa daube ? Et on a bien envie de savoir comment Vincent écrit glageot, non ? Et les sarma de Senada, ils viennent d’où ? Et Rémy, son barbecue, il l’aime, son barbecue ? Et Claudine, elle troque quoi contre du pâté de lapin au spéculoos ? Hein ? On a bien le droit de savoir, non ?
Hélène, Sylvie, Hachemi, Stéphanie, Christine, Vincent, Senada, Rémy et Claudine sont les 9 cuisiniers-amateurs qui ont bien voulu confier à la Cocotte leurs petits secrets de cuisine. En toute simplicité, avec ou sans trac, en musique ou dans le calme, ils l’ont reçue et elle les a écoutés. Mais elle n’était pas seule à faire ça. 3 autres journalistes gourmandes sont aussi allées à la rencontre d’autres cuisiniers. Et dès aujourd’hui, dans tous les bons kiosques et les maisons de la presse du Nord Pas de Calais, quelque 30 recettes n’auront plus jamais de secret pour vous. Et en plus, vous aurez même le droit de connaître tous les petits secrets de chefs de la région. Ils vous diront tout, ils ne vous cacheront rien !
Un secret, c’est comme la cuisine, c’est fait pour être partagé.

La recette

Mémo sur l’agenda : Ne pas oublier de secouer la soupière. Mémo sur le frigo : Ne pas oublier de secouer la soupière. Mémo sur le tableau de bord…

Orangin’, oranges, gin, oranges de Sicile

Pour 2 bouteilles
Ingrédients : 7 belles oranges bio de Sicile, 70 cl de gin à 37,5 % ou plus, 400 g de sucre, 50 cl d’eau.
Préparation : 20 min – cuisson : 15 min – coût : ** - difficulté : * - ustensiles : 2 jolies bouteilles
Lavez soigneusement les oranges puis prélevez l’écorce de 5 d’entre elles et la peau des 2 autres. Faites sécher la peau dans un endroit aéré. Déposez les écorces dans une soupière, couvrez de gin et mettez un couvercle sur la soupière. Rangez la soupière dans un endroit sombre et tous les jours pendant 20 jours, remuez la soupière pour mélangez gin et écorces d’oranges.
Au bout de tous ces jours, faites bouillir 50 cl d’eau avec 400 g de sucre pendant 15 minutes. Laissez ce sirop refroidir.
Déchirez les peaux d’orange mises à sécher et faites-les entrer dans les 2 bouteilles. Filtrez le gin, débarrassez-vous des écorces qui ont mariné. Mélangez gin, écorces séchées et sirop et répartissez dans les bouteilles. Fermez-les et attendez encore quelques jours avant de goûter, le temps que les peaux d’oranges aient bien « regonflé ». Cela renforcera le goût d’orange.

| Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : orangin’, oranges, gin, oranges de sicile, secrets de cuisine du nord pas de calais |  Facebook | |  Imprimer