Mouliné de fèves aux épinards (lundi, 08 juin 2015)

Un cordon de sécurité sur des centaines de mètres, des gardes du corps par dizaines, des voitures garées à même la route, un concert de klaxons, un tapis rouge déroulé, une foule en délire, une clameur qui s’élève et elle arrive. Oui, elle est venue, elle est là, vous allez pouvoir lui parler, la toucher, lui baiser les mains, les pieds… Madonna ? Non ! Lady Gaga ? Non ! Beyonce ? Non plus ! Adèle ? Monica Bellucci ? Catherine Deneuve ? Non, non, non ! EnjoyPhoenix ? Nabila ? Non, mais allo, ça va pas !
Non, m’enfin, la Cocotte ! En chair et en os… Plus en chair qu’en os d’ailleurs ! Oui, la Cocotte, celle qui fait des petites recettes tous les matins dans la Voix du Nord, celle qui vient de sortir un p’tit bouquin.
Oui, toute cette foule en délire est là, à la médiathèque de Lomme, pour avoir enfin cette œuvre qui s’arrache déjà sur le marché noir à prix d’or, pour peu qu’il soit dédicacé et qu’il porte le fameux tampon qui lui ressemble tant ! Oui, la Cocotte !
3 heures durant, entourée de producteurs qui ont accepté qu’elle leur tire le portrait pour les besoins de son livre et d'un caviste curieux, vêtue aux couleurs de sa ville, bichonnée par les hôtesses de la médiathèque, sourire aux lèvres et tampon et stylo à la main, la Cocotte va signer des livres, des livres et encore des livres.
3 heures durant, elle va rencontrer des gens touchants et attachants, beaucoup qu’elle connaît, la Cocotte a 3 enfants et beaucoup d’amis, beaucoup qu’elle ne connaît pas mais qui la voient tous les jours, une maman au bras de son grand gourmand de fils, des voisins, des voisines, un poulpe géant prénommé Augustus, des gens qui viennent de loin, des gens qui viennent d’à côté, des gens qui ont vu de la lumière et qui sont entrés, des gourmands, des difficiles qui n’aiment pas ci, qui n’aiment pas ça mais qui reprennent de tout, des petits bébés qui agitent frénétiquement la jambe en dégustant un smoothie fraises-coco…
Et la Cocotte signe, la Cocotte tamponne, la Cocotte savoure, la Cocotte adore, la Cocotte est heureuse !

La veille au Furet du Nord à Englos, samedi 13 juin à la Ferme du Beau Pays de Borre pour le printemps de la bio... Gala, gala, gala... Pour toi, Public !

La recette

Docteur, j’adore glisser mes doigts dans les cosses de fèves, c’est tout doux, c’est tout chaud. C’est grave, dites-moi ?

Mouliné de fèves aux épinards, fèves, épinards

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 kg de fèves à écosser, 500 g d’épinards, 1 gousse d’ail, crème fraîche ou fromage frais, gros sel et poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : presse-purée
Ecossez les fèves. Ne vous fatiguez pas à enlever la petite peau qui les recouvre, tout va passer au presse-purée. Déposez-les dans une casserole, couvrez-les d’eau. Salez avec le gros sel et ajoutez une gousse d’ail pelé dans la casserole. Couvrez et mettez à chauffer. Comptez 12 à 15 minutes pour que les fèves soient tendres. Pendant ce temps, équeutez les épinards et lavez-les à grandes eaux. Egouttez-les puis coupez-les en lamelles assez fines.
Quand les fèves sont cuites, enlevez un peu d’eau de cuisson et passez-les au presse-purée. Ajoutez 1 belle cuillère de crème fraîche ou de fromage frais et remettez sur le feu. Ajoutez les épinards, poivrez et couvrez. Dès que les épinards ont fondu, arrêtez la cuisson. Servez avec une saucisse fumée ou une viande blanche ou rien d’autre.

mouliné de fèves aux épinards,fèves,épinards

| Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : mouliné de fèves aux épinards, fèves, épinards |  Facebook | |  Imprimer