Orecchiette tomates banana et fenouil (jeudi, 27 septembre 2012)

orecchiette tomates banana et fenouil,orecchiette,tomates banana,fenouil,mozzarellaLa Cocotte a le cœur gros ce matin. Pas plus tard qu’hier,  sa petite Poulette, sa Principessa, la première de la portée, a quitté le poulailler familial et s’est laissée conduire par son Papa, jusqu’à Venise, pour y couler 365 jours heureux mais néanmoins studieux.
Pendant un an, plus de rires ni de fous rires, plus de bouderies ni de fâcheries, plus de matins chagrin, plus de câlins, plus d'intelligence subtile, plus d'élégance sensible, plus de gamelles, plus de lunchbox, plus de Marmite, plus de soja qui pue, plus de couscous, plus de pâtes aux citrons confits, plus de Merveilleux, plus de vélo, plus d'expo, plus de balade, plus de Berlin, plus d'Allemagne, plus de Friends, plus d'émissions à la con, plus de chaussettes dépareillées, plus de T.shirts découpés, plus de maquettes qui traînent, plus de plans collés aux portes, plus de bruits de pachyderme dans les escaliers,  plus de fenêtre à fermer, plus de garage à ranger...

Même si on sait qu’un jour nos petits poussins voleront de leurs propres ailes et qu’on fait pas des enfants pour les garder toujours avec nous, comme dirait madame Michu, quand ce jour-là arrive, on fait moins les malins.
A 5 h 30 du matin, sous une pluie qui fait passer les larmes pour des gouttes, on est là, à vérifier les affaires dans le coffre, à pester contre celles qui n’y sont pas et qui vont encombrer le garage pendant 12 mois, à caler le beau blender pour l’hoummous derrière le siège du conducteur, à lister le contenu du portefeuilles, de la trousse de toilette ou du sac qui fait dix tonnes et qui va faire couler le premier vaporetto.
La petite dernière s’est même levée pour l’occasion, elle bénit la pluie elle aussi.
Le père est dans la voiture, tapotant nerveusement le volant, l’air de rien, attendant que ses 3 épancheuses préférées desserrent leur étreinte.
Va, ma principessa, va donc à Venise te gaver de la beauté de cette ville. Va arpenter ses rues, décortiquer ses murs et dessiner ses maisons.  Va apprendre l’italien, va apprendre à faire d’autres pâtes que celles que tu fais déjà avec ta Môman, va siroter des Spritz et déguster la pizza. Va, vis et reviens.

Buon compleanno, ma principessa.

La recette
Notez le travail de l’artiste, observez les détails. Avec une simple touche de jaune et un tout petit peu d’orange, elle imprime à son tableau sa vision du monde.

orecchiette tomates banana et fenouil, orecchiette, tomates banana, fenouil, mozzarella

Pour 6 personnes
Ingrédients : 400 g de semoule de blé dur très fine, 4 œufs, huile d’olive, 4 tomates auriga, ½ bulbe de fenouil, 1 boule de mozzarella, sel et poivre blanc.
Préparation : 30 mn – cuisson : 20 mn – coût : * - Difficulté : **
Mélangez la semoule de blé dur, 1 càc de sel et les 4 œufs entiers. Pétrissez la pâte jusqu’à obtenir une belle boule non collante. Sur un plan fariné, formez de toutes petites boules, grosses comme une noisette et aplatissez-les avec le pouce pour en faire des orecchiette. Vous pouvez aussi appliquer les piques d’une fourchette sur le côté extérieur des orecchiette. Faites bouillir une grande quantité d’eau salée et faites cuire les orecchiette pendant 20 mn environ.
Pendant ce temps, découpez le fenouil en petits tronçons, faites chauffer 5 cl d’huile d’olive dans une casserole et faites dorer le fenouil. Ajoutez les tomates lavées et coupées en quartiers, salez et poivrez et laissez mijoter tout doucement. En fin de cuisson, faites fondre la mozzarella découpée en petits morceaux avec le fenouil et les tomates. Egouttez les pâtes et mélangez-les à la sauce.

27.09.2012

orecchiette tomates banana et fenouil,orecchiette,tomates banana,fenouil,mozzarella

| Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : orecchiette tomates banana et fenouil, orecchiette, tomates banana, fenouil, mozzarella |  Facebook | |  Imprimer