Truite au vert (lundi, 30 avril 2012)

Elle est fraîche, ma truite ! Elle est fraîche ! Normal, elle sort à peine du bassin dans lequel Louis André Rohart l’a pêchée. Dans sa pisciculture d’Anzin Saint-Aubin, près d’Arras, il l’a vue grandir et grossir. De l’état d’œuf microscopique à une grosse truite de 3 à 4 kg, il aura fallu plus deux ans de petits soins journaliers. La Cocotte n’aura pas cette patience. En dix minutes, elle va se la faire au vert. Un arc-en-ciel dans l’assiette !

truite au vert, Louis André Rohart, pisciculture d'Anzin Saint-Aubin, Femina, truite

Recette  : Truite au vert
Facile : 1 Cocotte, Prix : 2 Caddies, Temps : 1 horloge
Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 truites portion de 300 g, 300 g de mâche, 2 échalotes, 1 citron, 10 cl d’huile d’olive, sel et poivre, 6 pommes de terre moyennes, du film à papillote

Préchauffez le four à 180°c. Coupez les têtes et les nageoires des truites. Passez un couteau fin et aiguisé, au niveau du dos, en suivant l’arête centrale et levez les filets. A l’aide d’une petite pince à épiler, enlevez toutes les arêtes. Réservez.
Lavez et égouttez la mâche, épluchez les échalotes et pressez le citron. Broyez tous ces ingrédients très finement dans un mixeur en ajoutant l’huile d’olive petit à petit pour faire une crème épaisse. Salez et poivrez. Epluchez les pommes de terre et coupez-les en fines rondelles. Préparez 6 feuilles pour vos papillotes. Graissez-les légèrement. Alignez quelques rondelles de pommes de terre sur chaque papillote, tartinez-les de crème verte, posez un filet de truite, tartinez à nouveau, posez le second filet, tartinez une nouvelle fois puis terminez par une couche de rondelles de pommes de terre. Salez et poivrez. Fermez  délicatement les papillotes et déposez-les sur une plaque de cuisson.
Enfournez et laissez cuire 18 à 20 minutes. Servez  en décorant de quelques petites touches de crème verte à la mâche.

truite au vert, Louis André Rohart, pisciculture d'Anzin Saint-Aubin, Femina, truiteProducteur : Louis André Rohart
Chez les Rohart, la truite, c’est une histoire de famille. La pisciculture appartenait à l’arrière-grand-père de Louis André ! Les truites, « c’est du boulot ! ». Nourries à la main, elles s’épanouissent dans les bassins d’eau de rivière. Puis elles prennent la route pour garnir les étangs de pêche ou sur place, sont fumées à chaud ou à froid ou transformées en pavé sans arêtes, « impératif ! », en steak, en brochettes et même en saucisses !  Louis André adore son métier, il adore les poissons mais il gardera secrète la recette de rillettes de truite de sa maman. Dommage !
Pisciculture d’Anzin Saint-Aubin, 62223, rue Louis Blondel,  magasin ouvert du mercredi au samedi. Téléphone : 0321710621.

Trucs et astuces
La truite d’élevage se décline en trois tailles : la truite portion d’environ 300 g, idéale entière, au four, en papillote, à la poêle…, la truite d’1 kg, pour de beaux filets et la truite de 3 à 4 kg, pour les pavés ou  à fumer comme le saumon.
Consommez la truite fraîche dans les deux jours après l’achat. Ou congelez-la mais ne la gardez pas plus d’un mois au congélateur.
Laissez-vous tenter par des tartares de truites crues et fumées, à la vapeur, avec une sauce câpres et vinaigre ou tout simplement froide, dans une salade de riz.
Et apportez la touche finale en ajoutant des petits œufs de truite. Un délice !

truite au vert, Louis André Rohart, pisciculture d'Anzin Saint-Aubin, Femina, truite

Retrouvez cet article dans le magazine Version Femina édition Nord Pas de Calais du samedi 28 avril 2012 ou sur le site La Voix pour les Femmes en cliquant ici.

Odile Bazin


| Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : truite au vert, louis andré rohart, pisciculture d'anzin saint-aubin, femina, truite |  Facebook | |  Imprimer