jeudi, 10 juin 2021

Ravioles poissons, lardons, citron

Pour 6 personnes
50 g de beurre, 200 g de farine, thym, 150 ml d’eau chaude, 1 cube de court-bouillon, 1 citron, 1 càs de crème fraîche, 300 g de poisson (ici saumon et flétan), 100 g de lard fumé, persil plat, 1 oignon, 1 càs de poivre vert, sel

Ravioles poissons, lardons, citron, la cocotte, la voix du nord

Préparation : 30 min – Cuisson : 20 min – Coût : * - difficulté : ** - Ustensiles : rouleau à pâtisserie et emporte-pièce rond de 10 cm
Progression : Coupez le beurre en petits morceaux, mélangez-les à la main à la farine en ajoutant 1 pincée de sel et 1 de thym et l’eau chaude petit à petit. Formez 1 boule dense et non collante et rangez-la au réfrigérateur pour la faire durcir. Hachez ensemble les poissons et le lard. Ajoutez le persil plat, l’oignon pelé et 1 càs de poivre vert. 
Faites bouillir 1,5 l d’eau avec le cube de court-bouillon. Ajoutez le jus du citron et la crème fraîche. 
Coupez la boule de pâte en petites boules de 15 g. Etalez-les et formez des disques de 10 cm. Farcissez-les du mélange aux poissons et refermez les disques en humidifiant les bords pour bien les sceller. Faites-les pocher dans le bouillon 5 minutes. 
Dressage : Servez ravioles et bouillon parsemé de persil et proposez du citron. 

Et n'oubliez pas de rendre visite à la Cocotte ce samedi 19 juin à la librairie des Dunes, 41 rue Kléber à Dunkerque. Rien que pour vous, elle y dédicacera tous ses livres. Tous, même le dernier sur la cuisine d'été. Cliquez donc ici, vous aurez tous les détails.

mardi, 08 juin 2021

Moulfins’

Mon plat, ce serait comme qui dirait, la rencontre entre des moules et des muffins. Ce serait comme qui dirait des p’tits coussins au goût de la mer. Ce serait, comme qui dirait, vraiment pas mauvais !

moulfins’,moules,muffins,la cocotte,la voix du nord

Pour 6 personnes
200 g de moules décoquillées, 2 œufs, 100 g de farine type 55, ½ sachet de levure chimique, ½ cuillère à café d’ail en poudre, 6 tomates séchées, 100 g de féta, 10 cl de lait, 5 cl d’huile d’olive, poivre.
Préparation : 15 min – Cuisson : 30 min – coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : 6 moules à muffins en silicone
Progression : Réhydratez les tomates dans un bol d’eau bouillante puis égouttez-les et coupez-les en petits morceaux. Préchauffez le four à 150°C. Battez les œufs, ajoutez la farine, la levure et l’ail. Mélangez bien la pâte pour éviter les grumeaux. Ajoutez les tomates égouttées, la féta coupée en petits dés, le lait et l’huile. Poivrez mais ne salez pas, les moules et la feta le sont déjà. Mélangez à nouveau et remplissez les 6 moules à muffins de cette préparation. Répartissez les moules décoquillées sur la pâte,mettez au four et laissez cuire 25 à 30 minutes. 
Dressage : servez les moulfins’ avec une salade et des crudités. 

jeudi, 27 mai 2021

Pétoncles au beurre de citron vert

Plus petites que les noix de Saint-Jacques, les noix de pétoncles ont quasiment le même goût. Lavez-les très soigneusement car elles sont vraiment pleines de sable et le sable, c’est pas bon !

pétoncles au beurre de citron vert,la cocotte,la voix du nord

Pour 6 personnes

24 pétoncles, 1 gousse d’ail, persil, 1 oignon nouveau, 1 citron vert, 50 à 70 g de beurre mou, piment de Cayenne, sel, poivre, 6 tranches de pain frais

Préparation : 30 min – Cuisson : 10 min – Coût : * - Difficulté : ** - ustensile : zesteur

Progression : Ouvrez les pétoncles comme vous feriez avec des coquilles Saint-Jacques. Sortez les noix et enlevez tout ce qui les entoure. Si vous aimez ça, laissez le corail sur les noix. Rincez-les abondamment pour enlever toute trace de sable. Nettoyez la base creuse de 12 coquilles et réservez.

Faites bouillir les noix de pétoncles 3 minutes dans un peu d’eau. Egouttez-les. Pelez et pilez l’ail. Lavez et ciselez quelques branches de persil. Ciselez l’oignon nouveau avec sa tige. Prélevez le zeste du citron vert. Mélangez beurre, ail, oignon, persil et zeste de citron vert. Ajoutez une pointe de piment, salez et poivrez. Préchauffez le four à 180°C. Remplissez 12 coquilles de 2 noix de pétoncles chacune. Couvrez d’une belle noisette de beurre au citron vert et mettez-les au four 5 à 6 minutes.

Dressage : Toastez le pain et proposez 2 coquilles bien remplies par tranche de pain. Mangez aussitôt en entrée.

pétoncles au beurre de citron vert,la cocotte,la voix du nord

 

 

 

lundi, 17 mai 2021

Sardines à l’huile et aux piments

Dans cette recette, le plus difficile est d’enlever l’arête centrale. Un peu de doigté, d’habilité et hop, l’arête est enlevée.

sardines à l’huile et aux piments,la cocotte,la voix du nord

Pour 3 bocaux moyens

1 kg de sardines fraîches ou surgelées, 3 petits piments, 1 ou 2 citrons, 3 gousses d’ail, 3 feuilles de laurier, gros sel gris de Guérande, grains de poivre noir, huile d’olive et huile de tournesol

Préparation : 30 min – Cuisson : 1 h – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : marmite haute et 3 bocaux de 500 ml environ

sardines à l’huile et aux piments,la cocotte,la voix du nord

Progression : Coupez la tête des sardines et avec la lame du couteau tirez légèrement sur les viscères. Ils sortent très facilement. Ouvrez les sardines en deux. Enlevez l’arête centrale en passant l’index dessous et en tirant délicatement dessus. Lavez les sardines très soigneusement. Passez les bocaux et les couvercles dans de l’eau bouillante. Dans chacun des bocaux, répartissez sardines, piments, rondelles de citrons, ail, laurier, sel et poivre. Ajoutez en quantités égales huile d’olive et huile de tournesol. Vous pouvez aussi ne mettre qu’une seule huile. Fermez hermétiquement les bocaux et posez-les dans la marmite, remplissez d’eau sans dépasser le haut des bocaux et mettez la marmite à chauffer. Laissez bouillir 1 heure, laissez-les entièrement refroidir avant de les étiqueter. Rangez-les à l’ombre d’un placard ou à la cave et dégustez-les dans l’année.

sardines à l’huile et aux piments,la cocotte,la voix du nord

sardines à l’huile et aux piments,la cocotte,la voix du nord

 

 

mardi, 11 mai 2021

Tartare aux deux saumons et graines germées dans l'émission La vie en bleu sur France Bleu Nord du mardi 11 mai 2021

Les graines germées, leur vie, leur œuvre

Depuis quelques années, vous entendez parler de graines germées sans trop savoir ce que c’est. Aujourd’hui on va lever le voile et on va en parler. 
On les pare de toutes les vertus. Elles sont de véritables bombes de vitamines, A, C, D, K…, de minéraux comme le phosphore, le fer, le calcium, le potassium, le magnésium ! C’est en fait en germant que ces graines vont augmenter d’une façon spectaculaire la quantité de ces vitamines et minéraux. 
Ecoutez bien, on dit qu’elles préviennent des risques cardiovasculaires, elles éliminent les graisses, diminuent le taux de cholestérol, favorisent la digestion, elles stimulent la repousse des cheveux, elles entretiennent les muscles et les os….
Et vous voulez que je vous dise ? Non seulement ce sirop-typhon fait du bien à notre corps donc à notre esprit mais en plus, il est bon !
Alors ces graines germées, on ne va pas s’en priver. 
En plus, les graines germées, ça nous permet d’assouvir nos envies de jardinage, même sin on n’a qu’un tout petit espace.
Il y a 4 familles de graines : 
à savoir :
les graines de légumes et de fines herbes, tel que l’alfalfa, le fenouil, la carotte, le brocoli, le basilic….
les graines d’oléagineuses, comme le tournesol, le sésame, les noisettes…
les graines de légumineuses avec les haricots mungo, les lentilles, les pois chiches…
et les graines de céréales avec le blé, le sarrasin, le millet, l’épeautre ou le seigle. 
Bienvenue dans l’univers des graines germées, bonjour fenugrec, quinoa et soja vert !

La recette
Tartare aux 2 saumons et graines germées
Pour 6 personnes
200 g de saumon fumé, 300 g de saumon frais, 1 citron bio, 1 cuillère à soupe de câpres en saumure, 1 petit oignon rouge, 1 salade, 10 tomates séchées, 50 g de graines germées de fenugrec, sel, poivre, un peu d’huile de colza

tartare aux deux saumons et graines germées,la cocotte,la vie en bleu,france bleu nord


Faites bouillir une casserole d’eau et couvrez-en les tomates séchées pour qu’elles regonflent. Pressez le citron. Coupez le saumon frais en petits cubes, versez le jus de citron et faites mariner le saumon pendant 1 heure. Coupez également le saumon fumé en petits cubes. Lavez et essorez la salade. Pelez et ciselez l’oignon rouge. Rincez les câpres. Détaillez les tomates en lamelles. 
Dans un grand saladier, disposez la salade, couvrez-la des deux saumons en cubes, des câpres, l’oignon et les tomates. Salez et poivrez. Versez un filet d’huile de colza et terminez par les graines germées de fenugrec. 
Mélangez et dégustez aussitôt.

Les graines germées, oui mais comment ?
Pour avoir votre petit jardin de graines germées dans lesquelles vous puiserez à l’envi, pour avoir un germoir de pro à trois francs, six sous, prenez un bocal d’un beau format. Percez à plein d’endroits le couvercle. Déposez une cuillère à soupe de graines de votre choix dans le fond du bocal, couvrez les graines d’eau et laissez-les 12 heures dans l’eau et égouttez-les. Ensuite il vous suffira de les rincer et de les égoutter toutes les douze heures pendant quelques jours pour voir vos p’tites graines germer et emplir le bocal petit à petit. 
Vous aurez besoin d’attendre 3 ou 4 jours avant de piocher dans vos p’tites graines des p’tites quantités pour faire comme les grands chefs qui font des assiettes magnifiques, 3 ou 4 jours pour en parsemer vos salades, vos soupes, vos plats de riz, d’en couvrir vos sandwiches, vos fromages frais, vos yaourts non sucrés…
C’est tout frais comme les pousses de soja, c’est gorgé d’eau, ça croque sous la dent et c’est très, très parfumé

mardi, 04 mai 2021

Purée de plantain et moules au lait de coco dans l'émission La vie en bleu sur France Bleu Nord du mardi 4 mai 2021

La noix de coco, sa vie, son œuvre

Je viens d’Afrique, d’Inde, Indonésie…, on me trouve tout en haut d’un palmier, un palmier cocotier. Je suis oblongue, marron foncé et très dure. J’ai trois yeux sur le haut et des poils qui ressemblent à de la ficelle. Je suis la noix de coco. Quand on me secoue, on entend la mer. Si vous ne l’entendez pas, je ne suis plus fraîche et consommable. Je suis riche en sels minéraux mais riche aussi en lipides et en glucides. Consommez-moi donc avec modération. Achetez-moi bio, je ne coûte même pas 2 euros et vous pouvez faire ce que vous voulez de moi.

purée de plantain et moules au lait de coco,la vie en bleu,france bleu nord,la cocotte

Armez-vous d’un tournevis et d’un marteau. Posez-moi sur une surface très dure. Posez le tournevis sur moi, frappez le tournevis avec un marteau et ouvrez-moi malgré tout délicatement. Sortez-moi de la coque en essayant de me sortir en deux ou trois morceaux et pelez-moi à l’aide d’un économe solide. Passez ma pulpe au mixeur longuement. Filtrez-moi. Recommencez l’opération plusieurs fois Pressez fortement ma pulpe coincée dans un linge propre pour extraire le maximum de jus. Mettez de côté la chair, vous pourrez l’utiliser pour préparer de nombreux desserts. Ainsi rien ne se jette, tout se transforme.

Et mixez mon jus obtenu et de l’eau en poids égal.

Vous pouvez même me mixer avec du lait ou de la crème liquide. Si vous ne m’utilisez pas complètement dans votre recette, congelez-moi. Vous aurez tout le temps du lait de coco bio et maison de surcroît dans votre congélo.

Purée de plantain et moules au lait de coco

Pour 6 personnes

4 bananes plantain un peu noires, 1 citron, 1 cube de bouillon de légumes bio, 2 belles pommes de terre Bintje cuites à la peau, environ 50 cl de lait de coco (en prévoir pour les moules), 1 cuillère à café de pâte de piment en pâte, poivre, huile d’olive, 500 g de moules décoquillées (on en trouve dans les produits surgelés), 2 gousses d’ail, ½ cuillère à café de curcuma

Préparation et cuisson : 30 minutes

Ustensiles : panier-vapeur, presse-purée et poêle antiadhésive

Pelez les bananes et coupez-les en rondelles. Déposez-les dans un panier-vapeur, couvrez-les de jus de citron pour qu’elles ne noircissent pas. Emiettez un cube de bouillon par-dessus et faites cuire dans un faitout à la vapeur pendant 20 à 25 minutes. Quand les rondelles de bananes se laissent transpercer très facilement, enlevez l’eau du faitout. Pelez les pommes de terre, coupez-les en petits morceaux et ajoutez-les aux bananes plantain. Ecrasez l’ensemble au presse-purée, ajoutez le lait de coco (réservez-en un peu pour les moules) pour avoir une belle purée, une cuillère de pâte de piment et un peu de poivre. Ne salez pas, le cube de bouillon l’est déjà beaucoup. Réservez.

Faites chauffer un peu d’huile d’olive dans une poêle antiadhésive. Faites sauter quelques minutes les moules avec l’ail ciselé. Ajoutez le curcuma et versez 20 cl de lait de coco. Assaisonnez comme il vous plaît.

Servez ensemble purée de plantains et moules nappées de sauce.

purée de plantain et moules au lait de coco,la vie en bleu,france bleu nord,la cocotte

Le lait de coco, oui mais pour qui, pour quoi ?

Comme je le disais en préambule, il ne faut pas abuser du lait de coco à cause de son pouvoir calorique. Malgré tout, on peut l’adjoindre en quantités raisonnables, additionné à de l’eau, un yaourt-nature ou du lait dans de nombreux plats.

Il adoucira vos plats si vous avez eu la main lourde en piments. Dans les cuisines indienne, africaine ou créole, ça peut toujours servir.

Il épaissira une sauce en lui donnant un p’tit goût très, très exotique avec des oignons, du curry, les épices qui vont bien…

Dans des soupes ou des potages…

Dans des bouillons très légers, mixez-le à la citronnelle et la coriandre fraîche, un régal !

Dans des vinaigrettes très originales avec du citron vert, du wasabi, des cives…

Dans des flans, des glaces, des sorbets, dans une multitude de desserts…

Avec du riz rond pour faire comme pour un riz au lait en remplaçant le lait par du lait de coco, ajoutez de la pulpe et vous verrez…

Dans des cocktails alcoolisés ou pas, mélangé à des fruits tout aussi exotiques, des smoothies,…

Oh la la, j’ai faim, je vais vous laisser.

Retrouvez cette petite recette sur le site de France Bleu Nord dans l'émission La vie en bleu. 

mardi, 27 avril 2021

Saumonette siki aux champignons

La poissonnière a vendu à la Cocotte ce poisson en lui disant que c’était « la Rolls-Royce de la saumonette ». La classe, non ?

saumonette siki aux champignons,la cocotte,la voix du nord

Pour 6 personnes

Ingrédients : 1 kg de saumonette Siki, thym, sel, poivre, 25 g de beurre, 1 kg de champignons de Paris, citron, 2 cuillères à soupe de farine, 25 cl de vin blanc style Muscadet ou Chardonnay, 1 pincée de 4-épices.

Préparation : 20 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : *

Progression : Coupez la saumonette en tranches de 5 à 6 cm. Faites bouillir 1,5 l d’eau avec thym, sel et poivre. Quand elle bout, déposez-y les morceaux de poisson et laissez-les frémir 10 à 12 minutes. Arrêtez la cuisson. Dans un faitout faites fondre le beurre et ajoutez les champignons de Paris lavés et coupés en 4. Pressez le citron par-dessus et laissez cuire 5 minutes. Ensuite ajoutez la farine. Mélangez et versez le vin. Laissez épaissir pour faire une belle sauce. Si c’est trop épais, allongez avec un peu d’eau de la saumonette. Salez, poivrez et ajoutez la pincée de 4-épices.

Dressage : Servez avec du riz, de la semoule de blé ou d’orge…

 

 

 

 

mardi, 13 avril 2021

Poke au lait de coco dans l'émission La vie en bleu sur France Bleu Nord de ce mardi 13 avril 2021

Le poke, sa vie, son œuvre

Prenez vos passeports, attachez vos ceintures, je vous emmène en voyage. Je vous emmène là où on coupe le poisson en petits morceaux, là où on le fait mariner, je vous emmène à Hawaï.

Le poke, vous connaissez ? Après le tataki, le carpaccio ou le ceviche, laissez-moi vous présenter ce plat de poisson très en vogue chez les hipsters barbus et tatoués des fourneaux, le poke.

Le poke qu’on prononce pokéï, ce sont des dés de poisson, essentiellement du saumon, du thon ou encore du bar…qui ont mariné dans la p’tite sauce qui va bien et qu’on peut mixer sans problème, thon-saumon, bar-saumon, bar-thon, saumon-saumon, thon-thon… Vous avez compris le principe ! La petite sauce qui va bien sera à base de sauce soja. Et on accompagnera le poisson de légumes comme des carottes, du concombre, des asperges, le tout cru et coupé en bâtonnets, des fruits comme l’ananas, l’avocat ou la mangue… Avec des cébettes, des herbes fraîches, des algues, du gingembre, des épices, des noix torréfiées et mixées grossièrement, on fera son p’tit plat et on y mettra ce qu’on veut.

L’important est d’avoir des produits d’une grande fraîcheur, à commencer bien évidemment par le poisson. Le reste ne tient qu’à votre imagination et à la qualité d’aiguisage de votre couteau préféré.

Vous êtes prêts ? Alors aloha Honolulu, Honolulu, nous voilà.

La recette

Poke au lait de coco

300 g de saumon, 1 citron jaune, sauce soja, quelques champignons de Paris, sel et poivre, 1 citron vert, 1 briquette de lait de coco, piment en poudre, 2 carottes, 1 oignon rouge, 1 grenade, 1 mangue, coriandre et persil plat frais, 1 botte de radis, 1 botte de cébettes ou d’échalotes nouvelles.

Préparation : 15 minutes

Ustensiles : couteau bien aiguisé et presse-citron

poke au lait de coco,la cocotte,france bleu nord,la vie en bleu,poke au lait de coco dans l'émission la vie en bleu sur france b

Posez le poisson à plat sur une planche à découper, côté peau sur la planche et passez la lame du couteau entre la chair et la peau du poisson. Ensuite coupez le poisson en petits dés réguliers d’1,5 cm de côté et déposez-les dans un petit plat creux. Pressez le citron jaune. Mélangez 1 bonne partie du jus à 5 cl de sauce soja et versez le jus sur les dés de poisson. Mélangez bien, couvrez d’un film plastique et rangez le plat 1 heure au réfrigérateur.

Coupez les champignons en fines lamelles et versez le reste du jus de citron jaune dessus. Salez, poivrez et réservez. Zestez le citron vert et pressez-le. Mélangez zeste et jus du citron vert au lait de coco, ajoutez une pointe de piment et laissez rafraîchir au frigo. Pendant ce temps, pelez et coupez les carottes en fins bâtonnets. Pelez et coupez l’oignon rouge en fines rondelles. Détachez les graines de la grenade. Pelez une mangue pas très mûre et coupez la mangue en tout petits cubes. Lavez et effeuillez coriandre et persil. Lavez, équeutez et coupez les radis en rondelles. Ciselez les cébettes avec les tiges. Rangez séparément tous ces ingrédients dans de petits contenants et disposez-les sur la table avec les dés de poisson et le lait de coco parfumé. Proposez sel et poivre. Laissez les gens se servir et couvrir de lait de coco épicé leurs petits dés de poisson et tous ensemble régalez-vous.

La marinade, pour qui, pour quoi ?

Vous qui vous êtes déjà demandé à quoi servait la marinade, la Cocotte vous répond enfin. La marinade sert à changer la texture de certains aliments en les attendrissant par la même occasion et à changer aussi le goût. On ne fait pas mariner n’importe quoi. Poisson, viandes voient leur chair s’attendrir et se parfumer suivant les épices utilisées. Ainsi les poissons d’une certaine façon précuisent dans le jus de citron et dans la recette d’aujourd’hui, avec la marinade, ils se passent carrément de cuisson.

Avant de griller certaines viandes, passez-les dans une marinade. Des travers de porc marinés huile et citron, c’est franchement et simplement bon.

Dans certains pays, les marinades servent à désinfecter avant cuisson poulet, bœuf, gibier…

Et après le cru, on passe aux marinades cuites.

Mis à mariner plusieurs heures, 1 jour, 2 jours, les morceaux de gibier seront donc bien plus tendres que s’ils ne marinent pas dans le vin avec aromates et herbes.

Faites donc mariner vos morceaux de carbonades dans la bière pendant toute une nuit et vous verrez !

Ensuite filtrez le jus et faites-le réduire dans le plat que vous avez à préparer. Le bœuf en daube, le baeckeofe, le civet de sanglier vous diront merci.

Un p’tit conseil, même si c’est pour faire mariner une viande, choisissez un bon vin. Ne lésinez pas. Le bœuf en daube, le baeckehofe, le civet de sanglier et vos invités vous diront merci !

Retrouvez cette recette dans l'émission La vie en bleu sur France Bleu Nord de ce mardi 13 avril 2021.

jeudi, 01 avril 2021

Œufs de caille et saumon marinés au bouillon

Pour le premier avril et pour Pâques, pourquoi ne pas faire une recette d’une facilité déconcertante d’œufs de caille et du saumon marinés ? Parce que vous le valez bien, mes petits poussins !

Œufs de caille et saumon marinés au bouillon,la cocotte,la voix du nord

Pour 6 personnes

6 morceaux de saumon frais de 75 g chacun, huile de colza, quelques câpres en saumure, eau, 1 branche de thym, 1 feuille de laurier, coriandre en grains, gros sel gris de Guérande, 6 petits piments séchés, 1 citron bio, 3 gousses d’ail, 18 œufs de caille

Préparation : 15 min – Cuisson : 10 à 15 min – Coût : * - Difficulté : *

Progression : Enlevez la peau sur les morceaux de saumon, répartissez-les dans 6 ramequins plats. Versez un petit filet d’huile dessus et ajoutez quelques câpres rincées. Réservez. Faites bouillir 30 cl d’eau dans laquelle vous avez déposé thym, laurier, 10 grains de coriandre, ½ cuillère à café de gros sel gris, les piments, le jus du citron pressé et les gousses d’ail pelées. Quand l’eau bout, ajoutez les 18 œufs de caille et laissez bouillir 3 minutes.

Répartissez l’eau de la casserole encore bouillante sur les morceaux de saumon et décorez-les du piment et de grains de coriandre. Passez les œufs de caille sous l’eau froide et écalez-les vite.

Dressage : Répartissez les œufs écalés dans les ramequins. Laissez le saumon mariner un peu et égouttez-le. Proposez du pain de seigle toasté pour déguster cette entrée de Pâques.

lundi, 22 mars 2021

Saumon à la crème de batavia

Pour 6 personnes

1 bouquet de persil plat, 2 échalotes, 1 batavia, 1 à 2 yaourts grecs, vinaigre de cidre, sel, poivre, moutarde, 6 tranches de saumon fumé, 1 poignée de noix de cajou, 6 tranches de pain bis

Préparation : 15 min – Cuisson : 1 à 2 min – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : hachoir électrique

saumon à la crème de batavia,la cocotte,la voix du nord

Progression : Lavez et ciselez le persil. Pelez et ciselez très finement les échalotes. Lavez la batavia et essorez-la. En petites quantités, mixez-la dans le hachoir et ajoutez du yaourt petit à petit. Faites toute la salade comme ça et mixez jusqu’à obtenir une belle sauce assez épaisse. Vous n’aurez peut-être pas besoin des 2 yaourts. Ajoutez les échalotes et le persil plat, une cuillère à soupe de vinaigre de cidre, du sel et du poivre et 1 cuillère à café de moutarde. Etalez cette sauce sur les tranches de saumon fumé, broyez très grossièrement les noix de cajou et répartissez-les sur le saumon. Roulez les tranches de saumon pour en faire comme des gros cigares.

Dressage : Faites toaster très légèrement le pain, coupez les cigares au saumon en rondelles et disposez-les sur le pain toasté.

 

 

vendredi, 05 mars 2021

Sardines à l'huile thym-citron, la Cocotte sur France Bleu Nord le vendredi 5 mars 2021 dans l'émission la vie en bleu

La sardine, sa vie, son œuvre
Un peu trouillarde, la sardine ne se déplace jamais seule et avec toutes ses copines, elle forme des bancs plus ou moins gros. Et quand le banc est grand, on peut se dire que la pêche sera bonne. 
C’est parce qu’il y a fort, fort longtemps des marins grecs la pêchaient en nombre près des côtes de Sardaigne que la sardine s’appelle sardine. Imaginez, s’ils avaient poussé un peu plus loin à l’ouest, on mangerait des Corses à l’huile ! 
La période idéale pour la déguster est évidemment en été mais suivant sa provenance, on commence à la revoir chez les poissonniers vers la fin de l’hiver, tout début du printemps quand elle vient de méditerranée. Un vieux dicton la voit partir à la Sainte-Catherine et revenir à la Saint-Blaise, soit le 3 février.
On ne la pêche pas que là-bas, en méditerranée. On la trouve aussi dans l’Atlantique nord, en Irlande, en Bretagne, au large du Maroc et sur les côtes sénégalaises, mauritaniennes…
De 10 à 25 cm selon les espèces et la provenance, la sardine est petite au printemps et grassouillette en période estivale ! 
Des régions de France ou des pays lui vouent un véritable culte. Au Portugal, l’été, les fêtes de la sardine sont légion et ils la déclinent en tout, tout, tout ! En porte-clé, mobiles, posters, tapis, coussins, torchons, … Tout, tout, tout, vous dis-je ! 
En Bretagne aussi, ils lui font sa fête. Des conserveries renommées la mettent en boîte et en font même des millésimes dont on s’occupe comme un grand vin en les retournant régulièrement. Les boîtes, pas les sardines !

sardines à l'huile thym-citron,la cocotte,france bleu nord,la vie en bleu

La recette
Pour 6 personnes
500 g de sardines fraîches (soit environ 12 petites sardines), du gros sel gris de Guérande, 8 à 10 cl d’huile de tournesol ou d’arachide, 1 citron bio, quelques branches de thym, poivre du moulin, des petites olives noires

Préparation et cuisson : 20 minutes
Ustensiles : 1 petite casserole et 1 petit plat

Sardines à l'huile thym-citron, la cocotte, France bleu nord, la vie en bleu

Coupez la tête des sardines et tirez sur les viscères avec un couteau pour les faire sortir. Avec l’index, en ouvrant la sardine en deux, repérez l’arête et enlevez-la délicatement. Retirez la queue en même temps. Lavez les sardines très soigneusement. Déposez 4 sardines dans un petit plat, saupoudrez-les de gros sel, disposez à nouveau 4 sardines, du gros sel et une fois la même chose. 
Laissez mariner deux heures au réfrigérateur. 
Ensuite rincez-les abondamment, laissez-les même tremper dans de l’eau froide pour enlever un maximum de sel puis épongez-les. 
Faites chauffer l’huile dans une petite casserole sans la faire bouillir ! 
Coupez le citron en rondelles.
Dans le fond du même plat qui a servi à faire mariner les sardines, disposez une ou deux branches de thym, posez 4 sardines, côté peau sur le dessus. Posez par-dessus des rondelles de citron, puis à nouveau des sardines et du citron. Terminez par les 4 dernières sardines, du citron et du thym. Poivrez, ajoutez quelques olives et versez l’huile bien chaude par-dessus. Couvrez d’une assiette et laissez mariner toute une nuit. Le lendemain, égouttez-les, mettez-les à température ambiante dans de jolies boîtes pour les servir en entrée sur des toasts. 

La sardine, oui mais pour quoi ?
Hier, sur le marché, ma p’tite dame, elle était à 10 euros les 2 kilos, autant dire que la sardine ne coûte presque rien. C’est peut-être pour ça qu’on dit qu’elle est bon marché ! Pour ravir mes invités de ce soir, j’en ai eu pour 2 euros 50. 
Une misère !

Sardines à l'huile thym-citron, la cocotte, France bleu nord, la vie en bleu


Quand vous les achetez, optez pour des sardines pas trop grosses. Je ne veux pas faire de grossophobie sardinière mais elles seront forcément moins grasses et cuiront donc plus vite si vous les faites au barbecue par exemple. 
Faites-les griller entières, pas étêtées, pas vidées, pas désarêtées, elles se tiendront mieux à la cuisson. 
Passez-les 10 minutes au four, ouvertes, débarrassées de leur arête, sur un papier-cuisson huilé et dans un petit bain de coulis de tomates et d’aromates qui font du bien quand il fait soleil, basilic, origan, persil, thym, graines de fenouil…
Passez-les à la poêle et laissez-les mariner dans un bon p’tit vin blanc. Ajoutez ail ou échalote, persil ou coriandre en feuilles et quelques rondelles de citron et dégustez-les toujours sur un bon pain toasté. 
On est à la fête, non ?

Sardines à l'huile thym-citron, la cocotte, France bleu nord, la vie en bleu

Retrouvez cette recette sur le site de France Bleu Nord dans l'émission "La vie en bleu".

mardi, 02 mars 2021

Tagliatelles et clams en sauce blanche

1 kg de clams une fois décoquillés, ça ne représente rien. Donc si vous aimez ça, n’hésitez pas à en prendre plus. Si vous ne trouvez pas de Noilly-Prat, prenez un vermouth très sec. 

tagliatelles et clams en sauce blanche,la cocotte,la voix du nord

Pour 6 personnes
1 kg de clams ou palourdes, 6 rondelles de coppa, quelques branches de persil plat, ail moulu, herbes de Provence, zeste d’un citron, 5 cl de Noilly-Prat, 50 g de parmesan, 500 g de tagliatelles, sel et poivre
Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : *
Progression : Faites cuire les pâtes dans de l’eau salée le temps comme indiqué sur le paquet. Déposez les clams dans une casserole, ajoutez le zeste du citron, ½ cuillère à café d’ail moulu, une pincée d’herbes de Provence, le persil plat lavé et ciselé et un peu de poivre. Couvrez et laissez cuire le temps que les coquillages s’ouvrent. Ça va très vite. Arrêtez la cuisson, filtrez le jus. Dans une poêle, faites dorer les rondelles de coppa détaillées en lamelles. Ajoutez le Noilly-Prat et le jus filtré des coquillages. Ajoutez une petite louche de jus de cuisson des pâtes et le parmesan. Décoquillez les clams et ajoutez-les à la sauce. Gardez-en quelques-uns en coquille pour la décoration. Rectifiez l’assaisonnement, mélangez les tagliatelles et la sauce.
Dressage : Servez les pâtes à la sauce blanche dans des assiettes creuses et ajoutez les clams réservés.  

mardi, 26 janvier 2021

Morue au four et aux pommes de terre ce mardi 26 janvier dans l'émission La vie en bleu sur France Bleu Nord

La morue, sa vie, son œuvre
Comment se faire plaisir en ces temps assombris par ce virus qui n’en finit pas de nous gâcher la vie ? La réponse est très simple, en mangeant de la morue. Je ne sais pas pour vous mais pour moi, ça marche. 
Les gens qui me connaissent bien savent que je voue un culte à la morue et que, tout comme les Portugais qui lui vouent le même culte, je pourrais en manger tous les jours. Et en manger tous les jours, ce n’est vraiment pas compliqué. Au Portugal, on dit même qu’il y a autant de recettes de morue que de jours dans l’année. Honnêtement je pense qu’il y en a bien plus ! Il faut voir les rayons de morue sur les étals des poissonniers des marchés de Lisbonne, de Porto…

Morue au four et aux pommes de terre, la cocotte, France bleu nord

Si vous n’êtes jamais allés au Portugal, vous ne pouvez pas savoir tout ce qui tourne autour de ce poisson miraculeux. 
Par expérience, je sais que nombre de personnes n’osent pas y goûter mais si on les force un peu, en faisant la bonne recette qui va bien, ils deviennent vite adeptes et répandent la bonne parole autour d’eux. C’est exactement la même chose avec les calamars et autres encornets. 
Avant d’être mise à sécher dans le sel, la morue, c’est du cabillaud. Le cabillaud est le poisson le plus consommé en France. Et dans cette consommation, on retrouve la morue. Riche en vitamines A et D, elle est parfaite l’hiver pour justement couvrir nos besoins dans ces vitamines. Voici donc une première recette pour cette nouvelle année, une recette simplissime à faire et à refaire.

Morue au four et aux pommes de terre, la cocotte, France bleu nord

La recette
Pour 6 personnes
800 g de morue, 1,5 kg de pommes de terre à chair pas trop farineuse, lait, huile d’olive d’excellente qualité, quelques olives dénoyautées, laurier, ail, poivre.

Préparation et cuisson : 1 heure + temps de dessalage
Ustensile : plat à gratin

Morue au four et aux pommes de terre, la cocotte, France bleu nord


Dessalez la morue dans une grande quantité d’eau régulièrement rafraîchie pendant 2* ou 3 jours, côté peau dans le fond du plat. Quand elle a bien dessalé, déposez-la dans une casserole, couvrez-la d’eau fraîche et faites-la bouillir 15 à 20 minutes. Egouttez-la et effeuillez-la pour enlever toutes les arêtes. Pelez et coupez les pommes de terre en rondelles pas très fines, couvrez-les à hauteur de lait, ajoutez une feuille de laurier et faites-les cuire 10 à 15 minutes, le temps qu’elles se laissent assez facilement transpercer par la lame d’un couteau. Gardez le lait.
Préchauffez le four à 180° C.
Frottez d’ail le fond du plat à gratin. Versez un filet d’huile d’olive. Répartissez une couche de pommes de terre dans le fond du plat, puis couvrez de morceaux de morue. Recouvrez de pommes de terre et encore une fois de morue. Parsemez d’olives dénoyautées. Versez le lait de la casserole et terminez par un bon filet d’huile d’olive. Enfournez pour 30 à 35 minutes et poivrez à la sortie du four. 
C’est tout ce qu’il y a à faire.

La morue, oui mais pour quoi ?
Repérez donc les magasins de produits portugais dans notre région. Vous ne devriez pas avoir trop de mal à les trouver. Dans la métropole lilloise, il y en a quelques-uns qui sont réputés. Choisissez votre morue. Plus elle est épaisse, plus elle est chère. Forcément, y’a plus de chair. 
Pour la faire dessaler, mettez-la côté peau vers le fond du plat et couvrez-la d’eau que vous changerez très régulièrement. N’hésitez pas à la laisser 2, 3 voire 4 jours. 
Plus elle aura dessalé, moins elle sera salée. C’est une lapalissade mais il faut se le dire. 
Peut-être même que vous aurez besoin d’ajouter un peu de sel dans la réalisation de votre recette si votre morue a longtemps dessalé.  
Une fois cuite ou pas, vous pouvez la faire cuire en filet, avec une sauce à la tomate, aux oignons, à la crème, aux poivrons, à la moutarde…  ou tout simplement grillée au four avec la bonne huile d’olive qui va bien et là, vous n’aurez pas besoin de la faire bouillir dans l’eau au préalable. 
Vous pourrez la déguster avec du riz ou des rondelles de pommes de terre frites comme au Portugal. 
Ou alors vous pouvez l’effeuiller, lui enlever consciencieusement la peau et les arêtes et la consommer comme dans ma recette ou la réduire en tout petits morceaux, en faire des beignets, des acras bien épicés, des chaussons, des brandades, des tapas ou des cicchettis à la mode de Venise. Vous pouvez aussi l’inclure dans une soupe de pois chiches, de poivrons, de tomates…
Rendez-vous compte, 365 recettes au moins ! Y’a de quoi faire, non ? 

lundi, 25 janvier 2021

Sandwich chaud au saumon

Y’a pas qu’en été qu’on mange des sandwiches. La vie serait triste et le tapis du salon sans miette. Oh oui, ce serait bien triste.

Sandwich chaud au saumon, la Cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes

6 morceaux de baguettes aux céréales, 250 ml de coulis de tomates, 350 g de saumon, 150 g de fromage de féta, câpres en saumure, sel et poivre.

Préparation : 10 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : *

Progression : Préchauffez le four à 180°C. Posez le saumon côté peau sur une planche à découper et avec un couteau bien aiguisé, glissez la lame sous la chair du saumon, le long de la peau pour enlever cette peau. Coupez le saumon en fines tranches. Salez-le légèrement et laissez-le « mariner » quelques minutes. Rincez-le et séchez-le bien. Coupez le fromage en fines tranches également.

Ouvrez les morceaux de baguette en deux, tartinez-les de coulis de tomates. Recouvrez-les avec les fines tranches de saumon, salez très légèrement. Coupez le morceau de féta en petites tranchettes et répartissez ces tranches de fromage sur le saumon. Parsemez de câpres rincées et enfournez pour 10 à 12 minutes.

Dressage : Poivrez les morceaux de baguette à la sortie du four et dégustez-les tels quels en entrée ou avec une salade en plat.

 

 

 

jeudi, 07 janvier 2021

Congre citron-olives

Laver, tronçonner, essuyer, fariner, rissoler, assaisonner, ajuster, dresser, déguster, hé, hé, hé !

congre citron-olives,la cocotte,la voix du nord

Pour 6 personnes
6 beaux morceaux de congre, huile d’olive, farine, 2 oignons rouges, 1 morceau de gingembre de 15 à 20 g, 500 ml de court-bouillon, 1 cuillère à café de curcuma, des olives violettes, 1 citron bio, sel, poivre.
Préparation : 15 min – Cuisson : 30 min – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : tajine
Progression : Farinez les morceaux de congre. Faites chauffer un peu d’huile dans le tajine et faites-y dorer les morceaux de poisson de tous les côtés. Pelez et ciselez finement les oignons rouges. Retirez les morceaux de poisson du tajine et remplacez-les par les oignons. Décollez les sucs de cuisson, mélangez et laissez les oignons devenir transparents. Ajoutez le gingembre pelé et détaillé très fin. Versez le court-bouillon, le curcuma, une vingtaine d’olives et le citron coupé en quartiers et détaillé très finement. Salez et faites cuire à petits bouillons 20 minutes. 
Dressage : Poivrez le plat et servez-le avec du riz blanc ou de la semoule.

congre citron-olives,la cocotte,la voix du nord

 

 

jeudi, 24 décembre 2020

Crème de saumon à la ricotta

Cette recette, c'est trois fois rien et un maximum de goût. Comme quoi, la quantité importe peu, pourvu qu'on ait la qualité !

Crème de saumon à la ricotta, la cocotte, la voix du nord

Pour 1 beau bol
250 g de saumon cru, du gros sel gris de Guérande, 100 g de ricotta fraîche, 1 pincée de piment d’Espelette, des crackers. Facultatif : lait
Préparation : 15 min – Cuisson : aucune – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : couteau long et effilé pour le poisson, petit plat et hachoir électrique
Progression : Retirez la peau du morceau de saumon avec un couteau fin et bien aiguisé. Déposez une couche de sel dans le fond d’un petit plat, posez le saumon sur le sel et recouvrez-le encore de sel. Laissez-le mariner tel quel au réfrigérateur pendant 12 heures. Au bout de ce temps, lavez soigneusement le saumon pour le débarrasser de toute trace de sel et essuyez-le bien. Coupez-le en morceaux et passez-les au hachoir électrique avec la ricotta. Ajoutez la pincée de piment et allongez éventuellement avec du lait si c’es trop épais. 
Dressage : Etalez cette crème sur les crackers de votre choix et ajoutez à nouveau une pointe de piment. Mangez aussitôt. Chic et pas compliqué !

lundi, 14 décembre 2020

Saint-Jacques aux chips de butternut

Mes amis, entrons dans la période des fêtes à pieds joints et applaudissons cette recette des deux mains ! Nos 4 membres sont en action, ils sont heureux et nous aussi.

Saint-Jacques aux chips de butternut, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
18 noix de Saint-Jacques, 1 petit butternut, huile neutre, sauce soja, graines de sésame, pâte de gingembre, poivre blanc, quelques noix de Grenoble
Préparation : 2 min – Cuisson : 20 min – Coût : ** - Difficulté : * - Ustensiles : papier-cuisson et pinceau de cuisine
Progression : Faites mariner 2 ou 3 heures les noix de Saint-Jacques dans un peu d’huile, 2 cuillères à soupe de graines de sésame doré et 1 cuillère à soupe de sauce soja. 
Au moment de servir, huilez très légèrement la feuille de papier-cuisson. Découpez en fines tranches le butternut. Disposez ces tranches sur le papier-cuisson et faites-les dorer 15 minutes dans le four préchauffé à 180°C. Retournez-les à mi-cuisson.
Puis faites sauter les noix de Saint-Jacques dans une poêle antiadhésive à peine 3 minutes. Poivrez comme il vous plaira mais ne salez pas, la sauce soja l’est déjà. Hachez très grossièrement les noix de Grenoble. 
Dressage : Disposez les chips de butternut sur les assiettes et posez les noix de Saint-Jacques par-dessus. Ajoutez sur chacune d’entre elles un peu de pâte de gingembre et répartissez les noix de Grenoble hachées. Dégustez aussitôt.

Et voici une page de publicité :

Et ne cherchons plus le cadeau idéal pour les fêtes, il est là, juste en dessous et dans la boutique des lecteurs de la Voix du Nord en cliquant sur la photo. 

Saint-Jacques aux chips de butternut, la cocotte, la voix du nord

mardi, 08 décembre 2020

Cassole de la mer

Imaginez la Cocotte avec un p'tit bonnet rouge très seyant, le sourire aux lèvres et l'estomac au bord de celles-ci, entourée d'hommes en cirets jaunes chantant la mer et ses marins, à bord d'un bateau de pêche, jetant leurs filets dans l'eau, cabotinant furieusement, dérivant à bâbord et à tribord... Imaginez.

Cassole de la mer, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 12 noix de Saint-Jacques, 12 grosses crevettes décortiquées, 12 filets de merlan, huile, 300 g de bisque de homard, safran, eau, pain grillé, 150 g de fromage de chèvre frais, 50 g de parmesan râpé, sel, poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : ** - difficulté : * - ustensiles : sauteuse et plat pour le four
Préchauffez le four à 180° C. Faites chauffer un peu d’huile d’olive dans une sauteuse. Faites-y sauter 2 minutes les noix de Saint-Jacques, ajoutez les crevettes décortiquées et laissez encore 3 minutes. Versez la bisque de homard, allongez avec 350 ml d’eau et terminez par quelques filaments de safran. Versez le tout dans un plat à gratin ou dans des cassolettes. Ajoutez les petits filets de merlan. Salez un peu. Ecrasez 3 tranches de pain grillé et saupoudrez-en le plat. Répartissez également le fromage de chèvre frais et un peu de parmesan. Enfournez le plat recouvert de papier-aluminium ou papier-cuisson. Laissez cuire 15 minutes puis enlevez le papier et laissez encore 10 minutes. Poivrez et dégustez avec du riz blanc. 

jeudi, 12 novembre 2020

Encornets à la rouge

Les encornets rétrécissent à la cuisson. Et un kilo, ça ne fait pas tant que ça, une fois cuits ! Laissez le jus s’évaporer avant de verser le coulis de tomates.

Encornets à la rouge, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 700 ml de coulis de tomates, huile d’olive, 1 morceau de sucre, 1 kg de tentacules d’encornets, 3 échalotes, 2 gousses d’ail, sel, poivre, piment en poudre, origan.
Préparation : 20 min – cuisson : 40 min – coût : * - difficulté : *
Dans le fond d’une casserole, faites chauffer deux cuillères à soupe d’huile d’olive, ajoutez les 700 ml de coulis de tomates, une pincée de piment en poudre et le morceau de sucre, mélangez et couvrez. Faites cuire à feu vif pour faire réduire de moitié pendant 15 minutes. Réservez.
Lavez les tentacules et coupez-les en morceaux. Pelez et ciselez l’ail et les échalotes. Faites chauffer un peu d’huile dans une sauteuse pour faire fondre ail et échalotes. Ajoutez les encornets et faites cuire à feu assez vif le temps que le jus s’évapore (10 à 15 minutes).
Versez alors le coulis de tomates réduit. Goûtez avant de saler et au besoin rectifiez en sel. Poivrez et parsemez d’origan. Servez les encornets avec du riz blanc et des rondelles de citron.

lundi, 19 octobre 2020

Saint-Jacques d’automne

Dites-moi, madame Michu, vous avez gagné au loto ou quoi ? Des Saint-Jacques, des girolles, des truffes, vous ne vous embêtez pas !

Saint-Jacques d’automne, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 12 coquilles Saint-Jacques, 300 g de girolles, 1 petit pot de brisures de truffes, 40 g de beurre, 1 cuillère à soupe d’huile, échalotes, ail, sel, poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 10 min – coût : ** - difficulté : ** - ustensile : poêle antiadhésive
Mélangez 20 g de beurre un peu mou aux brisures de truffes et rangez ce beurre au frais le temps de faire la recette. Débarrassez les noix de Saint-Jacques de leur barbe, manteau et foie. Ne gardez que la noix et le corail. Ou demandez à votre poissonnier de le faire pour vous. Nettoyez les girolles en les brossant très rapidement mais ne les passez pas sous l’eau. Faites fondre le reste du beurre et l’huile et ajoutez 2 échalotes et 2 gousses d’ail pelées et ciselées. Quand le mélange est mousseux, ajoutez les girolles et faites-les sauter rapidement. Réservez-les au chaud. Dans la même poêle, faites sauter également les Saint-Jacques et quand elles sont joliment dorées, (2 à 3 minutes suffisent), salez-les et poivrez-les. Servez-les avec les girolles et déposez sur les Saint-Jacques une noisette de beurre truffé.