samedi, 19 juillet 2014

Artichauts violets au bleu

Tout se mange dans un petit artichaut. Mais là, on évide le centre et on le farcit de fromage. Tout doux, tout crémeux, tout délicieux.

Artichauts violets au bleu, artichauts violets, fromage bleu, bleu

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 artichauts de Sicile (petits et violets), 2 citrons, un peu de fromage bleu (Roquefort ou bleu d’Auvergne), un peu de lait, sel et poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : *
Coupez la queue des artichauts en en laissant 2 centimètres. Enlevez les premières feuilles à la base des artichauts. Coupez le haut des feuilles d’artichauts sur 3 centimètres. Avec un citron coupé en deux, citronnez allègrement le centre de l’artichaut pour éviter qu’il ne noircisse. Déposez-les face dans le fond d’un panier-vapeur dans une casserole, pour les faire cuire (vous l’aurez compris…) à la vapeur. Salez un peu l’eau et comptez 15 minutes à partir de l’ébullition.
Préchauffez le four à 180°c. Ecrasez 100 g de roquefort et mélangez avec 3 ou 4 cuillères à soupe de lait pour obtenir une crème épaisse. Répartissez cette crème dans les artichauts, poivrez puis passez ces artichauts au four quelques instants, le temps que le fromage fonde et dore un peu.
Servez aussitôt.

vendredi, 11 juillet 2014

Galette courgettes

La Cocotte a utilisé un grand plat arabe pour la galette mais ses compétences en vocabulaire culinaire oriental sont limitées. Vous utiliserez donc une tourtière.

Galette courgettes, courgettes

Pour une grande galette
Ingrédients : 2 courgettes, 200 g de fromage de chèvre frais, 2 œufs entiers, sel, poivre, 2 cuillères à soupe de farine type 55, 2 cuillères à soupe de farine de pois chiche, cumin moulu, 1 gros oignon doux, menthe séchée, ½ sachet de levure chimique, graines de sésame doré, beurre.
Préparation : 10 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : râpe et très grande tourtière
Préchauffez le four à 175°c. Lavez les courgettes. Si elles ne sont pas bio, épluchez-les, sinon ne les épluchez pas. Râpez les courgettes avec une râpe à gros trous. Battez les deux œufs à la fourchette puis mélangez-les aux courgettes. Ajoutez le fromage de frais écrasé, les cuillères des 2 farines, 1 cuillère à café de cumin moulu et le ½ sachet de levure chimique. Salez, poivrez et mélangez bien.
Beurrez la tourtière ou déposez du papier cuisson dans le fond. Versez la pâte à la courgette, étalez-la régulièrement. Pelez et coupez l’oignon doux en très fines rondelles, disposez-les joliment sur la galette. Saupoudrez d’un peu de menthe séchée et d’une bonne poignée de graines de sésame doré.
Enfournez pendant 20 bonnes minutes. Puis laissez la galette refroidir avant de la couper en losanges réguliers pour la servir en apéritif, tiède ou froide.

vendredi, 04 juillet 2014

Tarte porc et beaufort

Va me chercher dans le jardin une branche de « l’herbe du diable », elle sera parfaite pour cette tarte, ma sarriette.

Tarte porc et beaufort, chair à saucisse, Beaufort, fromage de Beaufort, sarriette

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 rouleau de pâte feuilletée, 300 g de chair à saucisse, 2 cuillères à soupe de crème fraîche, 1 œuf, poivre, 1 oignon doux, 100 g de fromage de Beaufort, une pincée de sarriette.
Préparation : 10 min – cuisson : 35 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : tourtière
Préchauffez le four à 180°c à chaleur conventionnelle. Dans un grand plat, mélangez la chair à saucisse, les deux cuillères à soupe de crème fraîche et l’œuf battu. Ne salez pas (la chair à saucisse l’est souvent et en plus, on ajoute du fromage) mais poivrez selon votre goût.
Pelez et coupez l’oignon doux en fines rondelles.
Etalez le rouleau de pâte feuilletée sur la tourtière en laissant le papier sulfurisé dessous. Sur la, pâte, répartissez la moitié des rondelles d’oignons puis versez la préparation à la viande. Répartissez le reste de l’oignon. Coupez le morceau de Beaufort en fines languettes et disposez-les joliment la tarte. Saupoudrez d’une pincée de sarriette et mettez au four chaud pendant 30 à 35 minutes. Le fromage fond et se répand sur toute la tarte. Laissez la tarte refroidir dans le four entr’ouvert et dégustez-la avec une salade.

mardi, 24 juin 2014

Croustilles jambon-fromage

Ouvrez la bouche, fermez la bouche, mâchez, souriez. Ouvrez la bouche, fermez la bouche, mâchez, souriez. Ouvrez la bouche, fermez la bouche, mâchez…

Croustilles jambon-fromage, croustilles, jambon, fromage


Pour 6 personnes
Ingrédients : 750 g de pommes de terre farineuses, 15 à 20 cl de lait, 200 g de fond de jambon blanc, 6 portions de fromage fondant (fromage frais, emmental, vache qui rit, gruyère…), 2 œufs, 1 cuillère à soupe de farine, sel, poivre, beurre, huile, chapelure.
Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : presse-purée
Lavez les pommes de terre. Epluchez-les et écrasez-les au presse-purée puis faites-en une purée en ajoutant ce qu’il faut de lait pour obtenir une belle purée épaisse. Mixez le fond de jambon et ajoutez-le aux pommes de terre. Continuez avec un œuf, la cuillère de farine, le sel, le poivre.
Séparez votre purée en 12 portions égales et à la main, formez des palets. Posez une portion de fromage sur 6 d’entre eux et recouvrez de purée. Fermez bien les palets pour éviter que le fromage ne s’en échappe et passez-les dans l’œuf et la chapelure. Faites chauffer un peu d’huile et de beurre dans une poêle antiadhésive. Faites cuire à feu doux et retournez-les délicatement au bout de 10 minutes de cuisson. Faites dorer pendant 20 à 25 mn en retournant régulièrement. Il ne faut surtout pas que cela brûle. Salez et poivrez et servez avec une salade.

dimanche, 01 juin 2014

Filet mignon de porc bière et Maroilles chez Jean-Charles Wattez, chef du restaurant La Mère Simone à Capinghem

 « Dès que je fais quelque chose avec du Maroilles, ça part. »
Il est malin, Jean-Charles ! Il sait qu’en proposant une recette avec du Maroilles, vous allez vous jeter dessus. « C’est vraiment le produit que j’aime mettre en avant », déclare tout de go à la Cocotte, ce membre de la confrérie du Maroilles. « Nous sommes chargés de faire découvrir ce fromage à tout le monde mais ici, je n’ai pas besoin. Dès que je fais quelque chose avec du Maroilles, ça part. » Le décor de son restaurant fait aussi beaucoup, de beaux carreaux d’une antique brasserie sur les murs, un beau zinc, souvenirs de l’ancien bistro du village qui faisait office de bureau de poste, d’arrêt de bus, de local pour la belote du samedi… Un petit décor naturellement régional où vous vous sentez bien de suite. Vous savez ? Comme dans les films qui parlent de vous, de nous.

La Mère Simone, rue Poincaré, 59160 Capinghem

filet mignon de porc bière et maroilles chez jean-charles wattez,chef du restaurant la mère simone à capinghem,filet mignon de porc,bière,maroilles,jean-claude wattez,la mère simone,capinghem,la cocotte,la voix du nord

Filet mignon de porc bière et Maroilles
Ingrédients : 1,2 kg de filet mignon de porc, 25 cl de bière, 250 g de Maroilles, 50 cl de crème fraîche, 1 branche de thym, 2 feuilles de laurier, 2 oignons, un peu de beurre, sel, poivre.
Accompagnement : Rattes du Touquet, tomates-cerises, courgettes, champignons, haricots-coco…
Préparation : 5 min – cuisson : 40 à 45 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : chinois
Faites saisir les filets mignons afin d’obtenir une coloration sur tous les côtés dans un peu de beurre. Emincez les oignons avant de les ajouter aux filets mignons. Recouvrez avec la bière, le thym, le laurier, le sel et le poivre. Laissez mijoter 40 à 45 minutes. En fin de cuisson, retirez les filets mignons, ajoutez le Maroilles coupé en morceaux et la crème fraîche. Laissez cuire jusqu’à l’obtention d’une sauce homogène.
Passez la sauce au chinois (ou dans un filtre) pour enlever les oignons, le thym et le laurier « sinon ça va faire des petits points noirs ». Mixez la sauce avec un peu de beurre pour avoir une sauce bien luisante. Versez le tout sur les filets mignons coupés en tronçons.
Accompagnez votre viande de pommes de terre Ratte du Touquet cuites à la peau et revenues dans un peu de beurre ou huile, une poêlée de courgettes et de champignons et des tomates-cerises rôties au four avec un peu d’huile d’olive. Vous pouvez également faire une purée de haricots-coco.

Texte : Odile Bazin

Photo : Max Rosereau, La Voix du Nord

dimanche, 11 mai 2014

Tartines du dimanche soir

Rien dans le frigo à part un peu de fromage et un poivron ? Ne reste plus que 4 ou 5 tartines un peu molles ? Vous avez tout ce qu’il vous faut !

Tartines du dimanche soir, pain rassis, fromage de chèvre frais, poivron jaune, La Cocotte

Pour 6 personnes
Ingrédients : 12 petites tartines de pain ou une ciabatta, 200 g de fromage de chèvre frais, 100 g de lard fumé, un peu de lait, huile d’olive, sel, poivre, 3 oignons nouveaux et un poivron jaune.
Préparation : 5 min – cuisson : 8 à 10 min – coût : *- difficulté : *
Préchauffez le four à 200°c en position gril quelques minutes.
Ecrasez le fromage de chèvre frais et ajoutez du lait petit à petit pour obtenir une crème assez épaisse. Salez et poivrez.
Détaillez le lard en petits dés et ajoutez-les au mélange fromage et lait.
Enlevez la première couche de peau des oignons nouveaux puis coupez-les en fines rondelles.
Lavez, épépinez et coupez le poivron en fines lamelles.
Badigeonnez légèrement d’huile d’olive les tartines puis étalez la crème aux lardons. Parsemez de rondelles d’oignons et de poivrons. Puis enfournez vos tartines pendant 8 à 10 minutes, le temps que le dessus des tartines soit joliment gratiné.

mercredi, 07 mai 2014

Milk-shake fromage frais-fraises

Ferme tes yeux, ouvre ta bouche. Dis-moi que tu aimes. Tu viens de manger les premières fraises de la saison et elles sont produites ici.

Milk-shake fromage frais-fraises, fraises, fromage frais, La Cocotte

Ingrédients : 1 kg de fraises, 20 cl d’eau, 75 g de sucre, 1 citron, quelques feuilles de menthe fraîche, 250 g de fromage frais ou fromage blanc égoutté.
Préparation : 10 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : mixeur et fouet électrique
Lavez les fraises, équeutez-les.  Passez 750 g des fraises au mixeur pour en faire une purée et réservez 250 g de fraises entières. Dans le bol du mixeur, ajoutez le jus d’un citron. Faites bouillir 20 cl d’eau, versez le sucre dans l’eau. Quand le mélange bout, ajoutez les fraises et jus de citron mixés. Laissez bouillir à découvert et à petit feu 15 à 20 min pour faire compoter les fraises puis arrêtez la cuisson et laissez complétement refroidir.
Quand tout a bien refroidi, lavez et ciselez quelques feuilles de menthe (3 ou 4 feuilles suffisent) et ajoutez-les à la sauce.
Fouettez le fromage frais. Vous pouvez y ajouter un peu de sucre. Puis incorporez-le à la sauce aux fraises. Mélangez bien. Enfin, ajoutez les fraises mises de côté coupées en 2 ou en 4. Goûtez le milk-shake pour rectifier en sucre au besoin et servez très, très frais, avec des pailles.

samedi, 03 mai 2014

Chaussons à la scamorza

Le chausson gonfle, gonfle, gonfle à la cuisson et fait des fils, des fils, des fils quand on le déguste.
Un vrai bonheur !

Chaussons à la scamorza, chaussons, scamorza affumicata

Pour 3 chaussons
Ingrédients : 300 à 350 g de farine type 55, 15 g de levure de boulanger, 15 à 20 cl d’eau, origan séché, coulis de tomates, une boule de scamorza affumicata (fromage fumé italien), sel et poivre.
Préparation : 15 min + repos de la pâte 2 h – cuisson : 10 à 12 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : emporte-pièce de 18 à 20 cm de diamètre
Délayez la levure de boulanger dans une petite tasse d’eau. Mélangez la farine, 5 g de sel et une belle pincée d’origan séché. Ajoutez la levure et les 15 à 20 cl d’eau petit à petit. Il faut obtenir une belle boule sans grumeaux et qui ne colle pas. Séparez-la en 6 et formez 6 petites boules. Couvrez-les sur un plan fariné et laissez-les lever 2 h.
Au bout de ce temps, préchauffez le four à 240°c. Aplatissez les boules de pâte sur un plan fariné pour y découper dedans, des disques de 18 à 20 cm de diamètre grâce à l’emporte-pièce.
Coupez en fines lamelles la boule de fromage. Répartissez sur trois des disques une dose de coulis de tomates (2 à 3 cuillères à soupe par disque) puis des lamelles de fromage. Salez et poivrez. Humidifiez le bord de ces trois disques puis posez un autre disque par-dessus, pour former 3 chaussons. Scellez-les fermement en pinçant la pâte et enfournez-les 10 à 12 minutes. Coupez-les en deux pour les servir.

mercredi, 23 avril 2014

Pizza 4 fromages italiens

Dans une vie antérieure, la Cocotte a dû être pizzaïolo à Naples. Elle faisait tourner la pâte dans les airs et maniait la pelle à pizza comme un pro.

Pizza 4 fromages italiens, gorgonzola, mozzarella, taleggio, pecorino

Pour 2 pizzas
Ingrédients : 400 g de farine type 55, 5 g de levure sèche ou ½  cube de levure fraîche de boulanger, 15 à 20 cl d’eau, 6 g de sel fin, 15 cl de coulis de tomates, 75 g de gorgonzola, 75 g de pecorino, 75 g de taleggio, 75 g de mozzarella, un peu de persil et d’origan, poivre, huile d’olive pimentée.
Préparation : 15 min – cuisson : 8 à 10 min – coût : * - difficulté : *
Délayez la levure sèche dans une petite tasse d’eau. Versez la farine dans un plat creux, faites un puits au centre, ajoutez le sel et la levure et versez l’eau petit à petit. Mélangez et formez une belle boule non collante. Coupez-la en deux et formez 2 pâtons égaux. Saupoudrez-les de farine et déposez-les sur un plan fariné, couvrez-les d’un linge et laissez-les lever 2 heures minimum. Moi, je les laisse lever 6 ou 8 heures et parfois toute une nuit ! La pâte est bien meilleure.
Au bout des 2 heures, préchauffez le four à 250°c. Aplatissez les pâtons avec les poings et formez 2 grands cercles. Couvrez-les d’un peu de coulis de tomates. Déposez les fromages en cercle concentrique. De cette façon, tout le monde en a de façon équitable. Parsemez d’origan et de persil ciselés, poivrez et mettez au four 8 à 10 minutes. Proposez de l’huile pimentée pour parfumer les pizzas.

mardi, 22 avril 2014

Patates Maroilles

Ben, il est où, le Maroilles ? Ils ont caché le Maroilles ! Et les lardons, où ils sont ? Et la viande ? On nous aurait menti ?

patates maroilles,pommes de terre,maroilles

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 grosses pommes de terre (chair farineuse ou fondante), 1 petit Maroilles, 250 g de chair à saucisse, 150 g de petits lardons, sel, poivre et 25 cl de lait.
Prépara    tion : 15 min – cuisson : 1 h 15 à 1 h 25 – coût : * - difficulté : *
Lavez et essuyez soigneusement les 3 grosses pommes de terre. Faites-les cuire sur une plaque de pâtisserie, dans un four bien chaud (180, 200°c) pendant une heure. Il faut que la lame d’un couteau passe facilement à travers. Au besoin prolongez la cuisson de quelques minutes.
Dans une poêle, faites dorer quelques minutes chair à saucisse et lardons.
Quand les pommes de terre sont cuites, coupez-les en deux dans l’épaisseur. Raclez la chair des pommes de terre en prenant soin de ne pas abîmer la peau. Mettez la peau de côté pour la farcir. Déposez la chair des pommes de terre dans un plat creux, ajoutez-lui le Maroilles coupé en petits morceaux, la chair à saucisse et les lardons. Salez un peu, poivrez et mouillez les pommes de terre avec 25 cl de lait. Mélangez pour en faire une belle purée et répartissez cette masse dans les 6 « morceaux de peau » de pommes de terre.
Remettez ces demi-pommes de terre à gratiner au four pendant 20 à 25 minutes et servez-les avec une salade.

lundi, 14 avril 2014

Cannelloni fromage blanc et origan

1 tube, 2 tubes, 3 tubes, 4 tubes, 5 tubes, 6 tubes, 7 tubes, 8 tubes, 9 tubes, 10 tubes, 11 tubes, 12 tubes…. Oh, je n’ai plus de place !

Cannelloni fromage blanc et origan, cannelloni, fromage blanc, origan, La Cocotte

Pour 6 personnes
Ingrédients : 18 cannelloni, 500 g de viande hachée de bœuf, 500 g de fromage blanc fermier, sel, poivre blanc, origan, ail, huile d’olive, 50 g de parmesan.
Préparation : 15 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : plat à gratin
Préchauffez le four à 180°c. Mélangez le bœuf, 1 cuillère à soupe d’huile d’olive et 2 cuillères à soupe de fromage blanc. Ajoutez une gousse d’ail pelé et pilé et une pincée d’origan. Salez et poivrez. Mélangez bien.
Farcissez les cannelloni de cette préparation.
Assaisonnez le reste du fromage blanc avec un peu de sel, du poivre blanc, 25 g de parmesan et encore de l’origan.
Dans le fond du plat à gratin, versez un filet d’huile d’olive, déposez quelques cannelloni, recouvrez de sauce au fromage blanc, saupoudrez de parmesan et recommencez l’opération jusqu’à ce que vous n’ayez plus de cannelloni. Saupoudrez de parmesan et mettez au four pour 45 minutes. Baissez un peu la température au bout de 30 minutes et vérifiez la cuisson régulièrement en piquant les cannelloni.

lundi, 31 mars 2014

Œufs Cocotte au Bergues

Oh la la, ça, c’est La recette que tout le monde adore. Des œufs super frais, un petit goût de fromage et des petits croûtons.

Œufs Cocotte au Bergues

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 œufs bien frais, 200 g de fromage de Bergues, un beau morceau de baguette, 6 cuillères à café de crème fraîche, gros sel gris de Guérande et poivre, beurre
Préparation : 10 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : 6 ramequins
1 plat qui va au four pour le bain-marie
Préchauffez le four à 210 °c ou thermostat 7. Versez de l’eau dans un plat à four qui va au four et qui va nous servir pour un bain-marie. L’eau doit arriver à mi-hauteur de vos ramequins. Enfournez-le le temps du préchauffage. Coupez le fromage de Bergues en petits morceaux.
Dans chaque ramequin, cassez un œuf, mettez quelques dés de fromage, une cuillère à café de crème fraîche, un peu de sel et de poivre.
Déposez ces ramequins sur le plat du four. Enfournez pendant 10 minutes.
Pendant ce temps coupez le morceau de baguette en dés plus ou moins petits. Faites fondre une noix de beurre dans une poêle anti-adhésive et faites-y dorer les croûtons de pain.
Quand les œufs-cocotte sont cuits, répartissez les croûtons dans les ramequins et dégustez-les aussitôt à la petite cuillère.

jeudi, 20 mars 2014

Gratinée au Maroilles

Je ne sais pas pourquoi mais dès qu’une recette contient du Maroilles, elle fait un malheur. Enfin… j’dis ça mais j’ai quand même ma petite idée.Gratinée au Maroilles, soupe gratinée, gratinée, Maroilles, La Cocotte
Pour 6 personnes

Ingrédients : 4 gros oignons, beurre, 6 tranches de pain de campagne, 300 g de Maroilles, 1 carotte, 1 poireau, thym, laurier, 150 g de lard fumé, sel et poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : 6 bols qui vont au four
Préparez un bouillon avec 1,5 litre d’eau, carotte, poireau, thym, laurier, sel et poivre. Faites bouillir pendant au moins 15 minutes. Pendant ce temps, pelez et ciselez les oignons. Faites-les fondre dans un peu de beurre, ajoutez une louche de bouillon et couvrez la casserole. Laissez cuire le temps que le bouillon cuise.
Coupez le lard fumé en tout petits dés et ajoutez les petits dés aux oignons.
Faites griller les tranches de pain de campagne et coupez le Maroilles en tranches.
Ensuite filtrez le bouillon et ajoutez le bouillon ainsi filtré aux oignons. Rectifiez l’assaisonnement.
Dans chaque bol, versez une louche de bouillon, couvrez de pain grillé et de tranches de Maroilles, reversez du bouillon, recouvrez de pain et de Maroilles.
Mettez à gratiner au four, en position gril pendant 5 à 6 minutes. Dès que le fromage est bien doré, servez la soupe.

mardi, 18 mars 2014

Aligot

Après une semaine passée dans l’Aveyron, il était bien évident que la Cocotte vous proposerait une recette de là-bas. L’Aligot, ahhhh !

Aligot, La Cocotte

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 beau kilo de pommes de terre à purée (Bintje), 1 gousse d’ail, 400 g de tome fraîche de l’Aubrac, 200 g de crème fraîche épaisse, gros sel et poivre blanc du moulin, lait (facultatif).
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : -* - ustensiles : moulin à légumes et cuillère en bois
Pelez les pommes de terre et la gousse d’ail. Coupez les pommes de terre en 4 et faites-les cuire à la vapeur en les salant et en ajoutant la gousse d’ail. Quand les pommes de terre se transpercent facilement avec la lame d’un couteau, passez-les au moulin à légumes pour en faire de la purée. Passez aussi l’ail au moulin à légumes. Ajoutez la crème fraîche et un peu de lait ou de jus de cuisson des pommes de terre pour obtenir une belle purée bien lisse.
Coupez la tome fraîche en fines lamelles. Mettez la purée à chauffer et incorporez-y les lamelles de fromage. Poivrez puis mélangez vigoureusement la purée avec la cuillère en bois jusqu’à ce que la tome ait fondu et qu’un « ruban » de purée se forme quand vous sortez la cuillère de la casserole. En 9 ou 10 minutes, l’aligot est prêt. Servez-le avec une belle viande rouge grillée, un beurre d’ail et une salade verte.

Aligot, La Cocotte

lundi, 17 mars 2014

Radis lassi

radis lassi,radis,lassi,la cocotteÊtes-vous du genre ordonné ? Quand vous cuisinez, rangez-vous immédiatement après vous en être servi louches, passoires, maniques, casseroles et autres cuillères en bois ?

Pour la Cocotte, c’est non, non, non et non. Elle fait la cuisine, utilise moult ustensiles, salit nombre de couverts, nombre de récipients. D’ordinaire, elle cuisine, mange ce qu’elle a cuisiné puis range ce qu’elle a dérangé. Mais parfois il lui arrive de ne rien ranger du tout. Elle n’en a pas le temps. On ne lui laisse pas le temps en vérité. Quelqu’un s’en charge à sa place. Ça, c’est quand ce quelqu’un est à la maison alors qu’elle cuisine, ce qui n’arrive pas souvent.
Pour vérifier la cuisson du poulet dans le four, elle utilise une manique pour ne pas se brûler. Elle ouvre le four de la main gauche, prend la manique de la main droite, effectue un petit mouvement de tension pour sortir le plat, se satisfait de la bonne avancée des travaux, effectue un petit mouvement de pression sur le plat pour le remettre à sa place, et manique toujours en main droite, referme le four de la main gauche. A peine a-t-elle reposé la manique que le quelqu’un est passé par là et qu’il a rangé la manique. Le quelqu’un se déplace vite. En moins de deux secondes, la manique retrouve sa place habituelle, à 20 cm de l’évier et 3 mètres du four.
La Cocotte ne s’aperçoit encore de rien mais comme elle est éminemment consciencieusement quand il s’agit de faire cuire un poulet, elle évalue, juge et jauge le volatile de nombreuses fois. Mue par un mouvement devenu réflexe, elle ouvre la porte du four de la main gauche, sans regarder, pose la main droite sur l’endroit supposé de la manique. Et là, plus de manique. C’est la panique !
Elle tâte le coin rituel du plan de travail, sa main va à droite, puis à gauche puis encore à droite. Elle sort la tête du four, laisse la porte ouverte, la température du four baisse, le poulet gémit, râle, sa peau perd de son croustillant et la Cocotte se souvient alors que le quelqu’un est là aujourd’hui. Oui, oui, il est là, tapi dans l’ombre, monté sur coussins d’air, peut-être même en lévitation, il ne fait pas de bruit, il l’épie, attend la faute, prêt à bondir dès qu’elle posera la cuillère en bois près de l’évier, la louche sur la planche à découper, la salière dans le salon et la poivrière à côté de l’ordinateur.
Il est là, ne dit rien, il s’est introduit dans la cuisine, a observé chaque mouvement de la Cocotte et il a non moins consciencieusement rangé tout ce que la Cocotte a utilisé pour cuisiner le poulet. Tout ! Absolument tout !
Oui, à ce moment précis, la Cocotte se souvient que le quelqu’un traîne dans les parages, elle se souvient de son honteuse manie de tout remettre en place quand il ne faut pas. Et elle hurle, trépigne, fait pipi par terre et se roule dedans, invoque les dieux lares, la mère Poulard, la mère Michel et la mère Denis réunies : « Quand comprendras-tu que dans la cuisine, c’est moi le chef, que quand je me mets aux fourneaux, c’est moi le chef, que  quand tu n’as absolument pas pris part à la décision du plat, c’est moi le chef ! Sors d’ici, manant, vilain, fripon, gredin, saligaud ! Tu n’es pas le bienvenu ! » …Enfin ça, c’est quand elle a décidé d’être polie. Mais ça, ça n’arrive pas souvent !
Et instantanément le petit salopiot, le maniaque de la manique serre les poings, prêt à bondir, lui, le quelqu'un, l’atrabilaire mêle-tout, le trieur fou, le compulsif de l'organisation fulmine. De la fumée sort de son nez, de ses oreilles, ses yeux, sa bouche… Et là, la Cocotte se dit qu’il doit être bien cuit, à point et qu’il est vraiment temps de le sortir. Mais oh, pas de chance pour lui (ou pour elle), elle n’a plus sa manique !

La recette

Oh vous, mes petits radis, vous allez passer au hachoir. Je vais vous couper menu-menu. Et je vais vous mélanger à du fromage. Vous allez adorer.

radis lassi,radis,lassi,la cocotte

Pour 6 petites verrines
Ingrédients : 100 g de radis roses et ronds, 100 g de fromage blanc à la faisselle, 100 g de fromage de chèvre frais, gros sel gris de Guérande.
Préparation : 10 min – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensile : hachoir électrique
Débarrassez-vous des tiges vertes et de la petite queue des radis. Lavez les radis soigneusement, séchez-le puis coupez-les en quatre. Déposez-les dans le bol du hachoir et actionnez le hachoir quelques secondes.
Quand les radis ne sont pas encore complétement hachés, sortez-en un peu du bol et réservez.
Puis ajoutez le fromage blanc et le fromage frais de chèvre dans le hachoir, ajoutez également du gros sel gris de Guérande et mixez jusqu’à obtenir une crème liquide et parfaitement lisse.
Goûtez et rectifiez l’assaisonnement au besoin. Ici pas besoin de poivre, le radis pique assez.
Répartissez ce mélange dans les verrines ou de toutes petites bouteilles puis couvrez de radis hachés mis de côté. Et mettez au frais jusqu’au moment de servir.
Doublez toutes les quantités si vous voulez proposer votre lassi en petite soupe fraîche et originale.

lundi, 03 mars 2014

Crêpes pomme-Maroilles

La pomme sied au Maroilles. En douteriez-vous ? Allez-y, faites le test si vous ne me croyez pas. Non mais, quand j’vous dis que c’est bon…

Crêpes pomme-Maroilles, crêpe, pomme, Maroilles, La Cocotte

Pour 6 crêpes
Ingrédients : 100 g de farine, 2 œufs, 10 cl d’eau, 20 cl de lait, huile d’arachide, sel, 3 pommes Boskoop et 2 quart Maroilles (180 g) ou 1 Mignon (360 g), beurre.
Préparation : 15 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : crêpière et poêle antiadhésive.
A l’aide d’un fouet, battez les œufs, ajoutez la farine, l’eau puis le lait pour faire la pâte à crêpes. Versez un petit filet d’huile pour que la pâte ne colle pas et ajoutez une pincée de sel. Faites les six crêpes dans la crêpière en huilant la poêle si nécessaire. Réservez.
Coupez les pommes en quatre puis enlevez les pépins. Coupez les quartiers de pommes en fines tranches puis faites chauffer une poêle avec un peu de beurre. Faites dorer rapidement les tranches de pommes. Pendant qu’elles dorent, tranchez finement le Maroilles.
Au centre de chaque crêpe, répartissez les tranches de pommes puis répartissez les tranches de Maroilles. Fermez les crêpes comme une enveloppe et faites-les dorer quelques instants dans un peu de beurre. Servez aussitôt en entrée dès que le fromage commence à fondre.

vendredi, 28 février 2014

Palets qui rient

Oh, une petite dose d’humour n’a jamais fait de mal à personne ! Si on ne peut plus rire… Hein, Madame Michu, j’ai pas raison ?

Palets qui rient, Vache qui rit, La Cocotte


Pour 6 beaux palets
Ingrédients : 300 g de viande de pot-au-feu déjà cuite, 200 g de lard fumé, 5 pommes de terre moyennes, œuf, persil, ail, 6 portions de Vache qui rit, huile ou saindoux, sel et poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : hachoir électrique
Faites cuire les pommes de terre non épluchées dans l’eau bouillante pendant 15 minutes. Quand elles sont complétement refroidies, épluchez-les. Coupez la viande à pot-au-feu en gros dés. Enlevez la couenne du morceau de lard fumé, coupez-le aussi en gros dés puis passez ces deux viandes au hachoir électrique. Ecrasez les pommes de terre à la fourchette puis mélangez viandes et pommes de terre. Ajoutez ½ bouquet de persil plat, lavé et ciselé, un œuf et une gousse d’ail pelé et pilé. Salez et poivrez et mélangez cette masse. Coupez-la en 12 parts égales. Avec une part, formez un palet dans le creux de la main, posez une portion de Vache qui rit au centre puis posez une deuxième part de « pâte » à la viande. Refermez bien le palet pour ne pas que le fromage s’échappe. Faites les 5 autres palets de la même façon. Puis faites fondre un peu de matière grasse dans une poêle antiadhésive et faites cuire les palets en les retournant souvent pendant 10 à 12 minutes. Servez avec une salade verte.

dimanche, 16 février 2014

Roulés mozza-oignons rouges

La pâte doit être juste cuite pour pouvoir la rouler facilement après l’avoir farcie. C’est pas sorcier et c’est délicieux.

Roulés mozza-oignons rouges

Pour 6 personnes
Ingrédients : 400 g de farine, 5 g de levure sèche, eau, sel, coulis de tomates, 2 oignons rouges, mozzarella, entre-cueillage, sel, poivre et huile d’olive.
Préparation : 20 min – cuisson : 5 min – coût : * - difficulté : * - Ustensiles : piques en bois
Délayez la levure sèche dans une petite tasse d’eau. Faites un creux dans la farine, ajoutez la tasse de levure, 7 g de sel et 20 à 25 cl d’eau environ. Pétrissez pour obtenir une belle boule qui ne colle pas. Séparez-la en 3 boules égales. Farinez-les légèrement, couvrez-les et mettez-les à lever dans un endroit chaud de la cuisine. Quand elles ont bien levé, aplatissez-les chacune en rectangle de 20 x 30 cm de côté.
Préchauffez le four à 240°c. Tartinez les rectangles de pâte de 3 ou 4 cuillères à soupe de coulis de tomates et enfournez-les le temps que la pâte gonfle dans le four. En moins de 5 minutes, c’est fait.
Pendant ces 5 minutes, pelez et ciselez les oignons, nettoyez l’entre-cueillage et détaillez la mozzarella en fins morceaux.
Recouvrez les rectangles de pâte de mozzarella, d’entre-cueillage et d’oignons. Salez et poivrez. Versez un filet d’huile d’olive. Roulez les rectangles en serrant bien puis coupez-les pour former deux sandwiches. Passez un gros pique en bois à travers pour bien maintenir les sandwiches et mangez-les aussitôt.

mercredi, 12 février 2014

Biscuits aux 2 fromages

Bonjour Monsieur le crémier, je voudrais du fromage frais à la faisselle. Je voudrais le mettre dans des biscuits au parmesan. En avez-vous ?

Biscuits aux 2 fromages, fromage à la faisselle, parmesan

Pour 12 à 15 biscuits
Ingrédients : 4 blancs d’œuf, 40 g de farine, 80 g de parmesan, piment de Cayenne, 1 cuillère à café de levure chimique, sel, poivre, 200 g de fromage frais, lait.
Préparation : 15 min  - cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : fouet électrique et papier-cuisson
Préchauffez le four à 110°c. A l’aide du fouet électrique battez les blancs d’œuf en neige bien dense.
Ajoutez ensuite le parmesan râpé finement petit à petit en mélangeant à la spatule puis ajoutez la farine. Salez très légèrement, poivrez et ajoutez une pincée de piment de Cayenne. Terminez par une petite cuillère à café de levure chimique. Avec cette pâte, formez 24 à 30 petits cercles de 5 à 6 cm de diamètre sur la feuille de papier-cuisson et enfournez pendant 30 minutes.
Sortez les cercles une fois cuits, laissez-les refroidir sur une grille.
Mélangez 200 g de fromage frais et un peu de lait pour obtenir un mélange facile à travailler et crémeux et étalez-le sur la moitié des biscuits. Puis posez l’autre moitié des biscuits par-dessus et mangez vite ces jolis biscuits.
Petit conseil : Ajoutez des petits morceaux de poivrons ou des lamelles de jambon cru dans la crème au fromage frais.

jeudi, 06 février 2014

Mâche mix and match

Mam’s, t’as encore fait de la salade ! Mam’s, j’aime pas la salade. 10 minute après, Mam’s, je peux en ravoir ? Elle est bonne ta salade, Mam’s.

Mâche mix and match, mâche, champignons, poulet, croûtons, omelette, gouda de chèvre

Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de mâche, 250 g de champignons de Paris, 2 œufs, 300 g de restes de poulet rôti, jus de citron, 100 g de gouda de chèvre, sel, poivre, moutarde, 3 tranches de pain rassis, beurre, huile de tournesol.
Préparation : 15 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : *
Détaillez les champignons en lamelles, déposez-les dans un plat hermétique et versez une bonne dose de jus de citron dessus. Salez, poivrez et fermez le plat, laissez-le 1 ou 2 heures au réfrigérateur. Coupez les tranches de pain rassis en cubes égaux. Faites chauffer du beurre dans une poêle et faites-y dorer les croûtons. Réservez. Lavez et essorez la mâche.
Détaillez le poulet en lamelles. Coupez le gouda de chèvre en lamelles également.
Battez les deux œufs grossièrement et faites-les cuire en omelette très, très fine. Détaillez-la aussi en lamelles.
Déposez la mâche dans chaque assiette, couvrez-la de poulet, de gouda, d’omelette et des champignons égouttés. Allongez le jus de citron des champignons avec un peu d’huile, moutarde, sel et poivre. Versez sur la salade et décorez-la avec les croûtons au dernier moment.