dimanche, 07 juin 2015

Cocottes ch’tis de Mathias Vigliano, chef de La Cocotte à Dunkerque

« Faut pas être à la diète quand on vient manger chez moi ! »
Quand la Cocotte rencontre une autre Cocotte, qu’est-ce qu’elles se racontent ? Des histoires de cocottes ! Et des cocottes, ici, il y en a des tonnes ! C’est le principe du restaurant de Mathias Vigliano. Tout en cocotte, des plats bien de chez nous, à base de produits frais et de saison, des petites cocottes individuelles aux grandes cocottes posées à même la table, dans lesquelles on se sert et se ressert à la bonne franquette. Et ça marche ! Sur la digue de Malo, touristes et clientèle d’habitués adorent et affluent ! « Et spécialement pour vous, la Cocotte, on va cuisiner une…. cocotte ! »

La Cocotte, 55 digue de mer, 59140 Dunkerque

Cocottes ch’tis de Mathias Vigliano, chef de La Cocotte à Dunkerque, cocottes ch'tis, La Cocotte Dunkerque, La Cocotte Malo-les-baisn, la Cocotte, le Chef et la Cocotte


Cocottes ch’tis
Pour 6 personnes
Ingrédients : 12 pommes de terre Charlotte, 6 endives, 30 g de beurre, 20 g de vergeoise, 12 tranches de pain d’épices, 12 spéculoos, 10 cl de bière, sel et poivre, 50 g de lardons, 2 oignons, 6 tranches de jambon cru, 360 g de Maroilles, 50 g de gruyère, crème liquide.
Préparation : 20 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : 6 petites cocottes

Cocottes ch’tis de Mathias Vigliano, chef de La Cocotte à Dunkerque, cocottes ch'tis, La Cocotte Dunkerque, La Cocotte Malo-les-baisn, la Cocotte, le Chef et la Cocotte


Faites cuire les pommes de terre à la peau. Pelez-les et coupez-les en rondelles et tapissez-en le fond des cocottes. Préchauffez le four à 180°c. Coupez les endives dans la longueur, enlevez le cœur, coupez-les à nouveau en deux et émincez-les. Faites fondre le beurre dans une casserole et faites suer les endives, ajoutez la vergeoise, le pain d’épices coupé en petits morceaux et les spéculoos émiettés. Déglacez à la bière, assaisonnez et réservez. Dorez les lardons dans une poêle sans matière grasse. Pelez, ciselez les oignons et faites-les dorer avec les lardons.
Dans les cocottes, ajoutez ce mélange sur les pommes de terre, répartissez la fondue d’endives par-dessus. Ajoutez le jambon cru. Coupez le maroilles en tranches et disposez-les sur le jambon. Terminez avec un peu de gruyère râpé et un peu de crème liquide pour éviter que cela soit trop sec et mettez 20 minutes au four.

Texte : Odile Bazin
Photos : Marc Demeure

cocottes ch’tis de mathias vigliano,chef de la cocotte à dunkerque,cocottes ch'tis,la cocotte dunkerque,la cocotte malo-les-baisn,la cocotte,le chef et la cocotte

jeudi, 04 juin 2015

Petits pains grecs au fromage

Et si vous faisiez des falafels, du tzatziki ? Et si vous mettiez ces falafels et ce tzatziki dans  ces  petits pains ?  Ce serait bon, hein !

Petits pains grecs au fromage

Pour 10 petits pains
Ingrédients : 400 g de farine type 55, 5 g de sel, 8 g de levure sèche, 20 à 25 cl d’eau, huile d’olive, 200 g de féta, menthe fraîche, 10 olives noires Kalamata
Préparation : 15 min – cuisson : 2 à 3 min par pain – coût : * - difficulté : *
Mélangez farine et sel. Délayez 1 cuillère à soupe de levure dans un peu d’eau. Versez sur la farine. Ajoutez la féta émiettée, les feuilles de menthe lavées et ciselées et les olives noires dénoyautées et coupées en petits morceaux. Pétrissez jusqu’à obtenir une belle boule lisse, coupez-la en 10 parts égales, formez des boules, farinez-les et couvrez-les d’un linge propre. Laissez lever 2 heures dans un endroit chaud de la cuisine.
Au bout de ce temps préchauffez le four à 300°c. Faites des disques d’une quinzaine de centimètres avec chacune des boules puis passez-les au four 2 à 3 minutes, le temps qu’elles gonflent joliment. Dès la sortie rangez-les dans un sac plastique puis farcissez-les de salade ou de viande grillée pour les déguster.

vendredi, 22 mai 2015

Pâtes-saucisses au Bergues

Bienheureux les Thiérachiens, s’ils ne trouvent pas de fromage de Bergues dans leur contrée, ils pourront le remplacer par du Maroilles.

Pâtes-saucisses au Bergues, pâtes au fromage, fromage de Bergues, Bergues

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de macaroni, 300 g de fromage de Bergues bien fait, 150 ml de crème liquide, 6 vraies saucisses de Strasbourg du charcutier, paprika, sel, poivre et un peu de chapelure.
Préparation : 10 min – cuisson : 50 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : grand plat à gratin
Faites cuire les pâtes selon les indications du paquet.
Préchauffez le four à 180°c. Faites chauffer une casserole d’eau pour pocher les saucisses pendant 5 minutes. Coupez-les en rondelles. Mélangez-les aux pâtes. Coupez le fromage de Bergues en tranchettes. Versez 5 à 8 cl d’eau de cuisson des pâtes dans le fond du plat. Répartissez la moitié des pâtes et la moitié du fromage. Versez un peu de crème liquide, salez, poivrez et saupoudrez de paprika. Versez la dernière couche de pâtes, fromage et crème. Assaisonnez encore une fois.
Saupoudrez d’un peu de chapelure et mettez au four pendant 40 minutes, histoire de bien gratiner ce plat.

dimanche, 10 mai 2015

Génoise parmesan-fenouil

Vendredi dernier, 6 h du mat’, et si je faisais une génoise salée ?  Il suffirait de remplacer le sucre par le parmesan. Allez, hop !

Génoise parmesan-fenouil, génoise salée, parmesan, fenouil

Pour 6 personnes
Génoise : 2 œufs, 50 g de farine, 25 g de fécule de pomme de terre, 75 g de parmesan râpé, 8 à 10 cl de lait, ½ sachet de levure chimique. Garniture : 100 g de mascarpone, 100 g de fromage blanc, 3 ou 4 branches de fenouil, raifort, sel.
Préparation : 15 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : ** - ustensile : papier sulfurisé
Préchauffez le four à 180°c.
Fouettez parmesan et jaunes d’œuf. Incorporez farine, fécule, lait et levure. Montez les blancs d’œuf en neige et incorporez-les au mélange. Répartissez et égalisez sur le papier sulfurisé posé sur la plaque à pâtisserie.  Enfournez 10 mn. Retournez la génoise sur un linge humide, enlevez le papier sulfurisé. Roulez le linge comme une bûche et laissez refroidir la génoise dans le linge.
Ciselez le fenouil. Mélangez mascarpone, fromage blanc, fenouil et 1 cuillère à café de raifort. Salez un peu. Sortez la bûche du linge, garnissez-la de préparation au fromage. Roulez la bûche, enfermez-la dans un film-plastique et mettez au frais jusqu’au moment de servir. Coupez-la en tranches et servez à l’apéritif.

mercredi, 29 avril 2015

Calzone à la tomme fraîche

Il était une fois un pizzaïolo qui avait raté la mise au four de sa pizza. Elle se replia sur elle-même comme un calzone, comme on dit là-bas.

Calzone à la tomme fraîche, calzone, tomme fraîche


Pour 1 calzone
Ingrédients : 300 g de farine type 55, 20 g de levure fraîche du boulanger, 5 g de sel, eau, huile d’olive, 300 g de tomme fraîche, 3 tranches de jambon blanc, poivre blanc.
Préparation : 15 min – cuisson : 10 min – coût : -* - difficulté : *
Délayez la levure dans une petite tasse d’eau. Versez la farine dans un plat creux et faites un puits au centre. Ajoutez le sel, versez la tasse de levure, 3 cl d’huile d’olive et 15 à 20 cl d’eau. Faites une belle boule de pâte à pizza. Au besoin, ajoutez un peu d’eau. Coupez la boule en deux, formez 2 beaux pâtons tout ronds, couvrez-les et laissez-les lever 2 heures dans un endroit chaud de la cuisine.
Etalez-les en 2 grands disques. Posez un disque sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Répartissez la tomme coupée en fines lamelles sur le disque, recouvrez de jambon blanc dégraissé, poivrez et recouvrez du second disque de pâte. Scellez bien les bords. Couvrez à nouveau et laissez lever 1 heure encore. Puis faites cuire 10 minutes dans un four préchauffé à 240°c.

dimanche, 05 avril 2015

Gratinée de chicons à la chicorée et tomme d’Orchies de Fabrice Mosiek, le Chaudron de Céline à Bellaing

Fabrice Mosiek est sympa, très sympa. Les clients de sa boucherie lui demandent d’ouvrir un restaurant, il ouvre un resto. Ses clients lui demandent d’agrandir le resto, il s’exécute aussitôt. Ils veulent une cheminée, ils auront une cheminée. Et quand ces mêmes clients disent à leurs amis « on vous emmène quelque part, on ne vous dit rien », les amis adorent l’endroit tout de suite. Avec sa femme Valérie et son chef Christian Otto, Fabrice a voulu faire du Chaudron de Céline un endroit où on se sent bien, « ambiance comme à la maison, dans la salle à manger, la campagne dans l’assiette. » La Cocotte ne vous dit rien de plus, elle vous emmène quelque part, vous allez adorer.

Le Chaudron de Céline, rue Henri Durre 59135 Bellaing, 0327242628

Gratinée de chicons à la chicorée et tomme d’Orchies de Fabrice Mosiek, le Chaudron de Céline à Bellaing, gratinée de chicons à la chicorée et tomme d'Orchies, Fabrice Mosiek, le Chaudron de Céline, Bellaing, Christian Otto, Le Chef et la Cocotte, la Voix du Nord

La recette
Pour 6 personnes
Ingrédients : 7 endives, 4 échalotes, beurre, 3 cl de chicorée liquide, 2 cl de genièvre, sel, poivre, 200 g de tomme d’Orchies (Maroilles, Brie ou Camembert). Facultatif : cassonade*, filet mignon fumé
Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : plat à gratin

Gratinée de chicons à la chicorée et tomme d’Orchies de Fabrice Mosiek, le Chaudron de Céline à Bellaing, gratinée de chicons à la chicorée et tomme d'Orchies, Fabrice Mosiek, le Chaudron de Céline, Bellaing, Christian Otto, Le Chef et la Cocotte, la Voix du Nord

Préchauffez le four à 180°c en position gril. Emincez les endives (retirez le cœur dur) et ciselez les échalotes. Faites suer les endives dans un peu de beurre et ajoutez les échalotes. Faites cuire quelques instants. Déglacez à la chicorée et flambez au genièvre. Salez et poivrez. * Ajoutez un peu de cassonade pour casser l’amertume de l’endive.
Mettez ces ingrédients dans un plat à gratin ou des ramequins individuels et recouvrez de Tomme d’Orchies coupée en tranches. Nul besoin de gratter la croûte auparavant, on la mange aussi.
Mettez à gratiner 10 minutes.
A la sortie du four, vous pouvez décorer la gratinée de quelques écailles de filet mignon fumé. Si vous le mettez avant, le filet mignon perdra de sa saveur.
Servez ce plat tel quel en entrée. En plat de résistance, ajoutez des pommes de terre cuites à l’eau.

Texte et photos : Odile Bazin

Gratinée de chicons à la chicorée et tomme d’Orchies de Fabrice Mosiek, le Chaudron de Céline à Bellaing, gratinée de chicons à la chicorée et tomme d'Orchies, Fabrice Mosiek, le Chaudron de Céline, Bellaing, Christian Otto, Le Chef et la Cocotte, la Voix du Nord

jeudi, 02 avril 2015

Gratin d’aligot aux saucisses

Main gauche bien accrochée au manche de la casserole, main droite tenant fermement la cuillère en bois et on touille et on étire la purée.

Gratin d’aligot aux saucisses, aligot, tome fraîche d'Aubrac, saucisses fumées

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1,5 kg de pommes de terre Bintje, 2 cuillères à soupe de crème fraîche, 20 cl de lait, 300 g de tome fraîche de l’Aubrac, 3 saucisses fumées (Montbéliard ou Diot), sel, poivre blanc. Facultatif : ail
Préparation : 15 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : presse-purée
Faites bouillir les saucisses 5 minutes. Epluchez les pommes de terre et coupez-les en quartiers. Faites-les cuire à l’eau bouillante salée pendant 15 minutes. Il faut qu’un couteau passe facilement à travers. Egouttez-les puis passez-les au presse-purée. Ajoutez crème fraîche et lait. Mélangez pour avoir une belle purée. Puis incorporez la tome d’Aubrac coupée en petits morceaux. A feu doux, mélangez la purée à la cuillère en bois, soulevez la masse jusqu’à ce qu’elle fasse des fils. Salez, poivrez.
Préchauffez le four à 180°c. Versez un peu de lait* dans le fond d’un plat à gratin puis répartissez l’aligot. Egalisez le dessus. Coupez les saucisses en deux dans la longueur et posez-les moitiés sur l’aligot. Mettez au four pendant 30 minutes, le temps que ça gratine joliment.
*Avant de verser le lait, vous pouvez frotter d’ail le fond du plat.

lundi, 30 mars 2015

Choux de Bruxelles au bleu et vert

« Et toi non plou, tou n’as pas changé, toujours le même… » «  Non, je te coupe, j’ai changé, je mange des choux de Bruxelles maintenant. »

Choux de Bruxelles au bleu et vert, choux de Bruxelles, bleu d'Auvergne, poivre vert

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de petits choux de Bruxelles, 3 feuilles de sauge, 1 branche de thym, 25 g de beurre, 2 cuillères à soupe d’huile, 150 g de bleu d’Auvergne, 2 cuillères à soupe de poivre vert en saumure, sel.
Préparation : 20 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : grande poêle antiadhésive
Faites bouillir 2 litres d’eau avec du sel, sauge et thym. Coupez la queue des petits choux et enlevez les toutes premières feuilles. Passez les choux sous l’eau puis plongez-les dans l’eau bouillante. Laissez-les cuire 12 à 15 minutes, le temps qu’un couteau passe facilement à travers eux.
Egouttez-les. Faites chauffer beurre et huile dans la poêle antiadhésive et faites sauter les petits choux pour les dorer. Découpez le bleu d’Auvergne en petits morceaux et ajoutez-les dans la poêle. Continuez avec le poivre vert. Salez et arrêtez la cuisson. Mangez aussitôt, quand le fromage n’est pas encore fondu.

lundi, 23 mars 2015

Rôti de porc à la grecque

Ouh la la Madame ! Qu’est-ce que ça sent bon, Madame ! Ouh la la Madame, c’est vraiment trop bon, Madame !

Rôti de porc à la grecque, rôti de porc, porc, dattes, feta, romarin, thym citron

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 rôti de porc enfermé dans un filet élastique, 10 gousses d’ail, huile d’olive, thym-citron, romarin, 200 g de feta, sel, poivre, 12 dattes dénoyautées.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h 10 – coût : ** - difficulté : * - ustensile : petite cocotte en fonte
Préchauffez le four à 180°c. Pelez les gousses d’ail et faites-les dorer dans la cocotte, dans un peu d’huile d’olive. Réservez-les.
Enlevez le filet du rôti de porc et tranchez le rôti mais arrêtez-vous 2 cm avant d’arriver en bas, de manière à garder le rôti entier. Farcissez-le de feta émiettée, de thym et d’un peu de romarin. Remettez le filet autour du rôti pour le reformer en entier puis faites-le dorer sur tous les côtés. Ajoutez les dattes, salez et poivrez. Versez un petit verre d’eau et mettez au four 1 heure.
A la fin de la cuisson, remettez l’ail et laissez encore 5 minutes. Servez ce rôti fondant et parfumé avec les dates toutes gonflées, les gousses d’ail doré et des pâtes langues d’oiseaux.

lundi, 16 mars 2015

Pommes-bacon fondant

Proverbe irlandais : Quand il y a de l’amour, il n’est pas difficile de couper la pomme de terre en deux.

Pommes-bacon fondant, pommes de terre, bacon, Vache qui Rit

Pour 6 personnes
Ingrédients : 12 pommes de terre moyennes (Bintje, Agata, Monalisa…), 150 g de bacon, 12 portions de fromage type Vache qui Rit, 5 à 10 cl de lait, sel et poivre blanc, paprika.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h 15 – coût : * - difficulté : * - ustensiles : couteau bien aiguisé
Préchauffez le four à 200°c.
Lavez et essuyez très soigneusement les pommes de terre. Tranchez-les en tranches fines (2 à 3 mm) mais sans couper jusqu’au bout. Arrêtez-vous quelques millimètres avant la base des pommes de terre pour les garder entières. Déposez-les sans les serrer dans un plat qui va au four et enfournez-les pendant 1 heure.
Pendant que les pommes de terre cuisent, écrasez le fromage, détaillez le bacon en fines lamelles et ajoutez le bacon au fromage. Versez un peu de lait et faites-en une belle crème lisse, salez très légèrement et poivrez.
Au bout du temps de cuisson, sortez les pommes de terre du four et garnissez-les entre chaque tranche de crème fromage-bacon. Saupoudrez de paprika et remettez au four pendant 15 minutes, le temps que le formage fonde. Servez avec une salade.

dimanche, 08 mars 2015

Gâteau de crêpes à la mozzarella

C’est l’anniversaire du seul petit poussin mâle de la Cocotte. Tiens, mon Gaboune, c’est pour toi, un gâteau de pizza, tu devrais aimer.

Gâteau de crêpes à la mozzarella, gâteau de crêpes, crêpes, mozzarella

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 œufs, 150 g de farine, 50 cl de lait, 50 g de parmesan finement râpé, ½ sachet de levure chimique, 50 g de beurre fondu, coulis de tomates, 2 boules de mozzarella, 24 très fines rondelles de coppa ou pancetta, poivre.
Préparation : 30 min – cuisson : 1 à 2 min par crêpe – coût : * - difficulté : * - ustensile : crêpière
Mélangez farine, jaunes d’œuf, levure chimique, lait, parmesan et beurre fondu. Montez les blancs d’œuf en neige et incorporez-les délicatement à la pâte. Faites 6 belles crêpes épaisses de 20 cm de diamètre environ. Retournez-les dès que des petits trous se forment sur le dessus et laissez-les encore un peu dans la crêpière. Ensuite badigeonnez la première crêpe de coulis de tomates, parsemez de morceaux de mozzarella et de 4 rondelles de coppa. Poivrez un peu. Posez une autre crêpe et faites de même jusqu’à la dernière. Encore tout chaud, coupez le gâteau en parts égales et mangez-le aussitôt. Ou emballez-le dans du papier-alu et réchauffez-le un peu au four si vous voulez le déguster plus tard.

mardi, 03 mars 2015

Gnocchetti aux p’tits lardons

Les gnocchetti sardi viennent de Sardaigne. Ce sont de petites pâtes striées et repliées sur elles-mêmes qui adorent la tomate en sauce.

Gnocchetti aux p’tits lardons, gnocchetti sardi

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de pâtes gnocchetti sardi, 200 g de lard pimenté en tranches fines, 30 cl de coulis de tomates, 10 cl de crème liquide, 3 tomates séchées, 100 g de parmesan, poivre blanc, huile d’olive.
Préparation : 10 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - Ustensile : poêle antiadhésive
Faites tremper les tomates séchées dans de l’eau bouillante. Faites chauffer une grande quantité d’eau salée avec un filet d’huile d’olive pour les pâtes. Pendant qu’elles cuisent selon les indications données sur le paquet, coupez le lard en fins bâtonnets. Faites-les dorer dans une poêle antiadhésive sans ajouter de matière grasse puis réservez-les sur du papier absorbant.
Faites chauffer le coulis de tomates, ajoutez la crème liquide et les tomates séchées coupées en lanières, poivrez. Faites bouillonner 5 minutes puis ajoutez 75 g de parmesan.
Egouttez les pâtes, mélangez-les à la sauce aux tomates puis répartissez les petits bâtonnets de lard doré. Servez avec le reste de parmesan. Ne salez pas, le parmesan l’est suffisamment.

samedi, 28 février 2015

Boulettes au fromage

Vous ai-je déjà fait part de mon amour immense pour la boulette ? Oui, certainement. Même que vous vous dites que je radote.

Boulettes au fromage, bouletes, boeuf, agneau, féta, fromage de féta, feta

Pour 40 boulettes
Ingrédients : 400 g de viande de bœuf hachée, 400 g de viande d’agneau hachée, 200 g de feta, 1 oignon blanc, sel, poivre, menthe, persil plat, farine, huile d’olive.
Préparation : 20 min – cuisson : 20 min – coût : ** - difficulté : *
Pelez et ciselez l’oignon blanc finement. Ciselez également quelques feuilles de menthe fraîche. Emiettez le fromage de feta. Mélangez les deux viandes, ajoutez le fromage, l’oignon et les feuilles de menthe ciselés. Salez, poivrez et formez des boulettes grosses comme des noix. Roulez-les dans la farine. Faites chauffer un peu d’huile d’olive dans une grande poêle et faites dorer les boulettes. Quand elles sont dorées, ajoutez un grand verre d’eau, baissez la température et laissez cuire à feu doux pendant 10 minutes.
En fin de cuisson, rectifiez l’assaisonnement et parsemez les boulettes de menthe et de persil plat ciselés. Servez avec des langues d’oiseaux, de la semoule, du riz ou des pois chiche.

lundi, 23 février 2015

Bouillon de volaille à la menthe

Mais oui, Madame, parfaitement ! De la menthe et du yaourt dans la soupe. Et parce que je sais que vous allez aimer, du riz.

Bouillon de volaille à la menthe, bouillon, menthe, riz, yaourt

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 carcasse de poulet, 1 oignon, clous de girofle, thym, laurier, 1 gousse d’ail, sel, poivre, 100 g de riz, 1 yaourt-nature, 1 œuf, menthe fraîche ou sèche.
Préparation : 10 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : *
Préparez un bouillon en faisant bouillir 1,5 litre d’eau additionnée d’un oignon piqué de clous de girofle, ail pelé, thym et laurier. Salez et poivrez. Ajoutez la carcasse de poulet quand l’eau bout et laissez bouillir 30 minutes.
Au bout de ce temps, filtrez le bouillon pour enlever toutes les aromates, ail et oignon, remettez-le à chauffer dans un faitout. Ajoutez 100 g de riz. Laissez cuire le riz suivant le temps indiqué sur le paquet. En fin de cuisson, battez un œuf avec le yaourt et ajoutez le mélange dans le bouillon. Laissez épaissir quelques secondes.
Rectifiez le bouillon et servez-le en le parsemant de menthe fraîche ou séchée. Dégustez aussitôt.

samedi, 21 février 2015

Carottes au yaourt

Et quand je dis un filet d’huile d’olive, c’est vraiment un filet. Vous pouvez même vous en passer. Plus léger que ça, je vois pas !

Carottes au yaourt, carottes, yaourt, olives noires

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de carottes, 1 yaourt-nature, 1 gousse d’ail, 12 olives noires, huile d’olive, sel et poivre blanc.
Préparation : 5 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : râpe
Pelez les carottes et coupez-les en gros tronçons. Faites chauffer une petite casserole d’eau et plongez les carottes dans la casserole quand l’eau bout. Laissez-les cuire 5 minutes. Il faut que les carottes soient encore dures. Passez-les sous l’eau froide puis passez-les à la râpe.
Pelez la gousse d’ail et pilez-la.
Mélangez les carottes, l’ail et le yaourt-nature. Allongez d’un mince filet d’huile d’olive. Salez et poivrez selon votre goût. Mettez au frais. Au moment de servir, décorez la salade d’olives noires.
Cette salade peut faire partie d’un mezzé ou peut accompagner un plateau de charcuterie.

lundi, 09 février 2015

Pomme Tchiot Biloute

Pour que les pommes de terre ne s’écroulent pas dans le four, plantez-leur un pique en bois dans l’épaisseur. Ce sera plus facile à servir.

Pomme Tchiot Biloute, pommes de terre, fromage, fromage Tchiot Biloute

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 belles pommes de terre Bintje, 12 fines tranches de lard fumé, 2 fromages Tchiot Biloute, poivre.
Préparation : 10 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : *
Lavez soigneusement les pommes de terre et essuyez-les avec un linge propre. Sans les éplucher, faites-les cuire à l’eau bouillante jusqu’à ce que la lame d’un couteau passe à travers.
Egouttez-les et passez-les sous l’eau froide.
Coupez les tranches de lard en 3 morceaux. Coupez les fromages en plusieurs rondelles. Pour vous faciliter la tâche, mettez les fromages quelques dizaines de minutes au congélateur.
Préchauffez le four à 200°c. Coupez les pommes de terre en rondelles épaisses en essayant de ne pas les couper jusqu’au bout et intercalez lard et fromage. Déposez-les dans un plat qui va au four, poivrez et faites cuire 15 à 20 minutes, le temps que le fromage fonde.

lundi, 02 février 2015

Crêpes chèvre et bacon

Boudiou ! Ne serait-ce pas aujourd’hui qu’on doit faire sauter le crapiau ou la galette, faire tournoyer le bourriol et faire virer la bouquette ?
Mais bien sûr que si ! Hourra ! C’est la chandeleur, la fête des chandelles ! Au départ, fête païenne symbolisant l’ours qui sort de son hibernation, l’église l’a remplacée par le jour de «la présentation de Jésus au temple ». Ca ne rigole pas !
Vous vous demandez alors pourquoi en ce jour,  on mange des crêpes  plutôt que des chandelles. L’histoire ne le dit pas mais la Cocotte a sa petite idée. Parce que les chandelles, c’est pas bon. 

En fait, cette époque de l’année correspondait aux semis d’hiver et on mangeait l’excédent de farine en faisant quoi ? … des crêpes, nom d’une pipe ! 
Y’en a pas beaucoup qui suivent !
Avec le menhir et le pâté Hénaff, la crêpe est certainement la contribution la plus importante de la Bretagne au patrimoine gastronomique national, voire mondial. Toutes les régions de France ont imité les Bretons. Chaque département a sa version, chaque foyer, sa recette. Et c’est pareil pour le reste du monde. Bricks, chapatis, tortillas, msemmen, tamales et autres blinis sont autant de variantes de ces cercles censés symboliser le soleil…

Aujourd'hui, chez la cocotte, ce sera des crêpes chèvre et bêêêcon !
Et chez vous, ce sera quoi ?

La recette

Séparez les blancs des jaunes d’œufs et montez les blancs en neige. Vos crêpes seront légères, légères et gonflées, gonflées !

Crêpes chèvre et bacon

Pour 12 crêpes
Ingrédients : 2 œufs, 150 g de farine, 50 cl de lait, 50 g de fromage de chèvre frais, 1/2 sachet de levure chimique, 50 g de beurre, fromage de chèvre sec ou en bûche et 12 fines tranches de bacon
Préparation : 15 min – cuisson : quelques minutes par crêpe – coût : * - difficulté : * - ustensiles : crêpière et blender
Faites fondre le beurre. Battez les œufs avec la farine, le lait, le fromage de chèvre frais au blender. Ajoutez le beurre fondu et la levure chimique au tout dernier moment. Ne salez pas, les 2 fromages utilisés dans la recette le sont déjà.
Graissez un peu la crêpière et déposez une petite louche de pâte à crêpe pour former un disque d’une quinzaine de cm de diamètre. Faites cuire le temps que des petits trous se forment à la surface puis retournez la crêpe et laissez-la encore quelques secondes. Quand elle est cuite, farcissez la moitié de la crêpe de fromage de chèvre en bûche et d’1 tranche de bacon et refermez-la. Faites toutes les crêpes de la sorte et gardez-les au chaud dans un four à 75 °c.

samedi, 17 janvier 2015

Soufflé butternut et mozza

Ceci s’adresse à mes invités. Qu’on soit bien d’accord, vous voulez du fait-maison mais vous avez intérêt à arriver à l’heure !

Soufflé butternut et mozza, courge butternut, mozzarella

Pour 6 personnes
Ingrédients : 450 g de courge butternut, 25 cl de lait, 30 g de beurre, 1 boule de mozzarella de buffala, 2 œufs, sel et poivre blanc. Facultatif : parmesan
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : ** - ustensiles : râpe à gros tous, 6 ramequins et fouet électrique.
Pelez et épépinez la courge butternut. Râpez-la avec la râpe à gros trous. Déposez la courge râpée dans une casserole, couvrez de lait, salez, poivrez et faites cuire 20 minutes à couvert.
Préchauffez le four à 180°c (chaleur tournante). Egouttez la courge puis écrasez-la et ajoutez le beurre. Séparez les blancs des jaunes d’œufs. Ajoutez les jaunes à la « purée » de courge. Détaillez la mozzarella en petits morceaux et faites-les fondre dans la purée. Montez les blancs en neige et incorporez-les délicatement à la courge. Beurrez 6 ramequins, répartissez la « purée » dans les ramequins et enfournez pendant 20 minutes. A la sortie du four, saupoudrez d’un peu de parmesan Dégustez aussitôt sinon le soufflé retombe.

vendredi, 16 janvier 2015

Gratin au Munster

Vous voulez du fondant ? Vous voulez du goût ? Vous voulez vous évader quelques instants en Alsace ? Voyez ci-dessous.

Gratin au Munster, munster, pommes de terre, gratin

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1,5 kg de petites pommes de terre (Ratte ou grenaille), ½ Munster au lait cru (225 g environ), un peu de lait, cumin en grains, sel et poivre blanc.
Préparation : 10 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : plat à gratin
Lavez soigneusement les pommes de terre sans les éplucher et faits-les cuire dans une grande casserole d’eau. Comptez 15 minutes environ à partir du moment où l’eau bout. Piquez les pommes de terre pour vérifier si elles sont cuites. Egouttez puis coupez-les en grosses rondelles.
Préchauffez le four à 200°c.
Détaillez le demi-Munster en lamelles. Versez un petit fond de lait (5 cl) dans le plat à gratin, déposez la moitié des pommes de terre puis une couche de Munster. Remettez les dernières pommes de terre puis couvrez à nouveau de Munster. Versez encore 10 cl de lait, salez un peu et poivrez. Ajoutez une pincée de cumin en grains (ça va bien avec le Munster) et mettez au four pendant 30 minutes.
Sortez quand tout est joliment gratiné.

lundi, 12 janvier 2015

Curry de céleri

Enfin une recette qui me fait aimer le céleri ! C’est pas trop tôt. Jusqu’à maintenant je le laissais honteusement finir sa vie dans le panier.

Curry de céleri, céleri, curry

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 boule de céleri de 300 g environ, beurre, 200 g de pommes de terre, 50 g de fromage frais style Kiri, curry, 1 bouillon-cube, sel, amandes et noisettes.
Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : râpe et mixeur plongeant
Pelez et râpez céleri et pommes de terre. Faites fondre 20 g de beurre dans une casserole et ajoutez le céleri. Faites-le dorer 2 minutes puis ajoutez les pommes de terre. Salez, ajoutez 1 petite cuillère à café de curry, le cube de bouillon et couvrez d’un petit litre d’eau. Posez un couvercle et laissez cuire 15 minutes. Ensuite mixez très grossièrement le potage et ajoutez le fromage frais. Laissez fondre. Si le potage vous paraît trop épais, ajoutez de l’eau.
Faites griller à sec quelques amandes et noisettes dans une poêle antiadhésive.
Servez ce potage en le parsemant d’amandes et noisettes grillées et d’une pincée de curry. Ne poivrez pas, avec le curry, c’est suffisamment relevé.