dimanche, 16 juin 2013

Insalata verde

Besoin de vacances ? Envie d’ailleurs ? Parfois il suffit de traduire vos recettes dans la langue de votre choix et vous partez loin, loin, très loin.

Insalata verde, salade verte, courgettes, épinards, tomme fraîche

Pour 6 personnes
Ingrédients : 4 courgettes fermes, 1 belle poignée de jeunes pousses d’épinards, huile d’olive, vinaigre balsamique, 100 g de tomme fraîche, thym-citron, sel, poivre, sucre roux.
Préparation : 10 mn – cuisson : 5 mn – coût : * - difficulté : *
Si vous achetez des courgettes bio, ne les épluchez pas, contentez-vous de les laver. Sinon épluchez les courgettes et coupez les deux extrémités. Coupez les courgettes en deux dans la longueur puis en tronçons. Plongez-les dans de l’eau bouillante salée et laissez cuire pendant 5 mn.
Pendant ce temps, enlevez les queues des feuilles d’épinards, lavez les épinards puis coupez-les en fines lanières. Coupez le fromage en petits cubes.
Egouttez les courgettes et laissez-les refroidir complétement dans la passoire.
Préparez une sauce avec l’huile d’olive et le vinaigre balsamique, 3 cuillères d’huile pour 1 de vinaigre.
Effeuillez une banche de thym-citron, ajoutez à la sauce, salez et poivrez. Mélangez les légumes et la sauce et saupoudrez d’un peu de sucre roux pour casser l’amertume de la courgette.

16.06.2013

jeudi, 06 juin 2013

Gratin à la tomme du Jura

Dans le cadre de la semaine de rentabilisation du babeurre, voici une recette simple, allégée en crème grâce à quoi ? Grâce au babeurre !

Gratin à la tomme du Jura, tomme du Jura, babeurre, lait battu

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 bon kg de pommes de terre farineuses type bintje, 250 g de tomme du Jura, 200 g de lard fumé, 250 ml de lait battu, sel, poivre blanc.
Préparation : 10 mn – cuisson : 45 à 50 mn – coût : * - - difficulté : *
Préchauffez le four à 200°c.
Epluchez les pommes de terre, lavez-les puis coupez-les en rondelles de 3 à 4 mm d’épaisseur. Faites-les cuire à l’eau un peu salée, 5 minutes à partir de l’ébullition.
Egouttez-les. Coupez le lard en tranches très fines et faites de même avec le fromage duquel vous aurez retiré la croûte.
Versez un peu de lait battu dans le fond d’un plat à gratin, couvrez-le de rondelles de pommes de terre, de quelques morceaux de lard puis du fromage. Poivrez mais ne salez pas, le lard et le fromage le sont suffisamment et on a déjà salé l’eau des pommes de terre.
Recouvrez d’un peu de lait battu puis recommencez jusqu’à terminer par le reste du lait battu et quelques tranches de fromage. Et Enfournez pendant 40 bonnes minutes. Les pommes de terre sont cuites quand la lame d’un couteau passe facilement à travers.
Babeurre = lait battu

06.06.2013

mercredi, 05 juin 2013

Muffins pavot-pistaches

La Cocotte sait que vous vous posez souvent la question « comment rentabiliser l’achat d’un litre de lait battu ? » Cette semaine, la Cocotte vous répond.

Muffins pavot-pistaches, muffins, pavot, pistaches, lait battu, babeurre

Pour 50 tout petits muffins ou 30 plus gros
Ingrédients : 250 g de farine, 2 œufs, 100 g de beurre, 100 g de sucre en poudre, ½ sachet de levure chimique, 250 ml de lait battu, 1 pincée de sel, 50 g de pistaches non salées, 50 g de graines de pavot.
Préparation : 10 mn – cuisson : 10 à 12 mn – coût : * - difficulté : * - ustensiles : 50 petits moules en papier sulfurisé
Préchauffez le four à 175°c. Décortiquez les pistaches et enlevez bien la petite pellicule sèche autour du fruit. Broyez les pistaches très grossièrement mais ne les réduisez pas en poudre.
Faites fondre le beurre. Mélangez la farine et la levure, ajoutez le beurre fondu, les deux œufs battus au préalable, le sucre en poudre et la pincée de sel. Ajoutez petit à petit le lait battu, terminez en versant les pistaches broyées et le pavot.
Répartissez dans les petits moules posés sur une plaque à pâtisserie et enfournez pendant 10 à 12 mn. Vérifiez la cuisson de vos petits muffins en les piquant d’un cure-dent. Si le cure-dent ressort sec, c’est cuit. Sinon, laissez encore un peu.
Demain, on ressort le lait battu du frigo.

05.06.2013

mardi, 04 juin 2013

Courgettes et aneth au fromage blanc

Quand la Cocotte mange de l’aneth, elle se croit au Danemark, en Allemagne sur les côtes de la mer baltique. Et vous, vous vous croyez où ?

Courgettes et aneth au fromage blanc, courgettes, aneth, fromage blanc

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 courgettes, 2 ou 3 tiges d’aneth frais, 100 g de fromage blanc fermier, 3 échalotes nouvelles, sel, poivre et vinaigre de cidre.
Préparation : 10 mn – cuisson : 8 mn – coût : * - difficulté : * - ustensile : mandoline et panier à vapeur
Lavez les courgettes et coupez-en les extrémités. Epluchez-les en laissant un peu de peau pour faire joli.  Coupez-les dans la longueur en tranches de 2 à 3 mm d’épaisseur avec une mandoline. Déposez les tranches dans un panier-vapeur et faites-les cuire au-dessus d’une quantité d’eau bouillante et salée pendant 7 à 8 mn.
Pendant ce temps, enlevez les feuilles un peu sèches des échalotes, ciselez-les et ciselez également les tiges. Mélangez les échalotes au fromage blanc, ciselez l’aneth et ajoutez-le également. Versez 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre, salez et poivrez.
Sortez les courgettes du plat de cuisson, laissez-les entièrement refroidir et servez-les avec la petite sauce à l’aneth.

04.06.2013

jeudi, 23 mai 2013

Dutch rarebit

J’en connais qui vont se faire cuire un rôti de porc exprès pour ensuite préparer ma variante de Welsh. C’est juste histoire de changer un peu.

Dutch rarebit, Dutch rabbit, welsh, welsh rabbit, welsh rarebit

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de mimolette ou fromage de Hollande, 25 cl de bière blonde pas trop forte en goût, Worcestershire sauce, moutarde forte, paprika fort ou piment de Cayenne, poivre, oignons frits, 6 tranches de rôti de porc froid, 6 tranches épaisses de pain.
Préparation : 15 mn – cuisson : 10 mn –coût : * - difficulté : * - ustensiles : grille-pain, râpe et 6 grands ramequins à oreilles
Passez les 6 tranches de pain au grille-pain. Versez une lichette de bière dans chaque ramequin et posez une tranche de pain dessus. Tartinez-les de moutarde et déposez une tranche de rôti de porc ou des petits morceaux de rôti sur chaque tartine. Réservez.
Préchauffez le four en position gril à 225°c. Râpez le fromage, déposez-le dans une casserole à fond épais, versez les 20 cl de bière, 3 cuillères à soupe de sauce anglaise, une pincée de piment, un peu de sel et du poivre. Mélangez à la cuillère en bois sans vous arrêter, jusqu’à ce que le fromage ait fondu et que le résultat soit onctueux. En 3 ou 4 minutes, c’est fait. Répartissez le fromage sur les tartines, parsemez d’oignons frits et mettez sous le gril pendant 5 à 6 minutes.
Servez dès la sortie du four en proposant de la salade.

23.05.2013

lundi, 20 mai 2013

Gaufrettes glacées à la chicorée

La Cocotte respecte les saisons. Ni fraises ni courgettes en hiver. Oh non ! Mais la Cocotte est gourmande et aime se faire plaisir. Elle a trouvé le truc imparable pour céder à ses envies n’importe quand. Le lait, les vaches en produisent toute l’année ? Avec le lait, on fait de la crème ? On mélange lait et crème et on obtient ? Des glaces ! Direction Leubringhen, à deux pas de Wissant, à la ferme Mionet. Maligne, non ?

gaufrettes glacées à la chicorée,glaces mionet,la ferme de bainghen,marie-claire mionet,aurélie marquis,au bon lait de nos vaches,leubringhen,femina,la cocotte,la voix du nord

La recette
Facile : 1 Cocotte, prix : 1 Caddie, temps : 1 horloge
Pour 12 personnes
Ingrédients :
200 g de farine, 180 g de sucre roux, 150 g de beurre, 3 œufs, chicorée liquide, 50 g de petits morceaux de sucre candi ambré, ½ l de glace à la chicorée
Faites fondre le beurre. Mélangez-le vivement au sucre roux. Séparez les blancs des jaunes d’œufs et montez les blancs en neige. Réservez. Ajoutez les jaunes d’œufs et les 50 g de sucre candi au mélange beurre-sucre.
Ajoutez la farine petit à petit et versez 8 ml de chicorée liquide. Mélangez pour former une belle boule sans grumeaux. Enfin incorporez les blancs d’œufs battus en neige en soulevant la masse délicatement.
Faites chauffer un gaufrier avec les plaques à « gaufrettes du Nord ». Déposez l’équivalent d’une cuillère à café par gaufrette. Refermez le gaufrier et laissez cuire de 1 mn 30 à 2 mn. Sortez les gaufrettes, laissez-les refroidir bien à plat puis égalisez les bords avec une paire de ciseaux. Faites-en au moins 24.
Découpez les carrés de glace grands comme les gaufrettes et d’1 bon centimètre d’épaisseur et mettez-les en sandwich entre deux gaufrettes. Vous pouvez préparer ces petits « sandwiches » 1 heure avant de la servir, en les gardant au congélateur. Ne les laissez pas trop longtemps car les gaufrettes pourraient ramollir.
S’il vous reste des gaufrettes, rangez-les dans une boîte métallique et dégustez-les avec une tasse de café.

Gaufrettes glacées à la chicorée, glaces Mionet, la ferme de Bainghen, Marie-Claire Mionet, Aurélie Marquis, Au bon lait de nos vaches, Leubringhen, Femina, La Cocotte, La Voix du NordProductrices : Marie-Claire Mionet et Aurélie Marquis
A la question « que faire du lait dont le prix n’a pas augmenté en 30 ans ? », Marie-Claire Mionet a apporté une réponse pleine de bon sens mais aussi pleine de goût. Avec sa fille Aurélie, elle élabore des glaces, cherchant l’équilibre entre sucre et matière grasse. « Quand la recette est mise en place, on n’en bouge plus. Après, on s’amuse sur la déco. On s’améliore d’année en année.» Et à la question « Vous en mangez souvent ? », toutes deux répondent « le magasin est à 100 mètres de la ferme, c’est le frein. »
Au bon lait de nos vaches, 60 hameau de Bainghen, 62250 Leubringhen, www.fermemionet.com

Trucs et astuces
La base des bonnes glaces de Marie-Claire et Aurélie, c’est lait du jour, crème fraîche, jaunes d’œufs et sucre. Arrivent ensuite les parfums.
Pour faciliter la découpe, une belle glace fermière demande plus de temps pour « se détendre ». Alors pour obtenir une belle consistance, sortez-la du congélateur 15 minutes avant de la travailler et de la servir.  Et si vous cherchez une excuse-béton pour manger des glaces, en voici une. Les glaces de Marie-Claire et Aurélie sont faites à partir du lait de vaches ayant mangé du lin. Et le lin, c’est riche en oméga 3 donc leurs glaces sont riches en oméga 3. Pas bête ?

Odile Bazin

Retrouvez cet article dans le cahier central du magazine Femina, en supplément du journal la Voix du Nord, du samedi 18 mai 2013.

samedi, 04 mai 2013

Yaourt miel-chicorée

Peu ou prou d’emballage, composition parfaitement identifiée, variété dans les goûts, le yaourt-maison, difficile de faire mieux.

Yaourt miel-chicorée, yaourt-maison, miel, chicorée

Pour 7 yaourts (ma yaourtière en fait 7)
Ingrédients : 1 l de lait bio, 1 yaourt bio, miel non liquide, chicorée liquide, présure.
Préparation : 5 mn – cuisson : 2 mn – coût : * - difficulté : * - ustensile : yaourtière et thermomètre
Dans une casserole, mélangez un litre de lait bio à un yaourt nature bio. Ajoutez 7 cuillères à café de miel non liquide et mélangez pour que le miel se dissolve complétement. Continuez en versant 4 gouttes de présure et 10 ml de chicorée liquide. Gouttez le lait pour vérifier qu’on sente bien la présence de chicorée. Si tel n’est pas le cas, ajoutez-en un peu mais faites attention, il faut ensuite que le yaourt prenne.
Mettez la casserole à chauffer et laissez chauffer jusqu’à ce que la température atteigne 37°c. En trempant un doigt propre dans le lait, ça marche aussi.
Répartissez le liquide dans les yaourts. Dans la yaourtière, rangez les yaourts mais ne leur mettez pas de couvercle. Mettez seulement le couvercle de la yaourtière et mettez l’appareil en marche. Laissez en marche pendant 12 à 14 h.
Au bout de ce temps, fermez-les avec leur couvercle, rangez-les dans le réfrigérateur et consommez-les rapidement.

04.05.2013

jeudi, 02 mai 2013

Pommes au four et tomme au radis

Sur l’appui de la fenêtre de ma cuisine, trône un pot dans lequel pousse un magnifique pied d’origan.
Y’a qu’à tendre la main pour se servir.

Pommes au four et tomme au radis, pommes de terre au four, radis, tomme de chèvre, origan

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 grosses pommes de terre (Bintje) , 1 botte de radis, tomme de chèvre très fraîche, lait, crème fraîche, origan frais, ail, gros sel, sel et poivre.
Préparation : 10 mn – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : papier-alu.
Préchauffez le four à 200°C. Lavez les pommes de terre et séchez-les soigneusement. Déposez une couche de gros sel sur 6 carrés de papier-alu. Posez une pomme de terre sur chaque carré, remettez du sel et enfermez les pommes de terre dans l’alu en serrant bien les papillotes. Mettez au four à 200°c pendant 1 h.
Pendant ce temps, émiettez la tomme de chèvre. Mélangez-la à une petite tasse de lait et de la crème fraîche, des feuilles d’origan frais et 1 gousse d’ail ciselé. Salez et poivrez et mélangez pour obtenir une crème épaisse et grossière. Nettoyez les radis et coupez-les en fines rondelles.
Sortez les pommes de terre du four, ouvrez-les en deux, répartissez la crème par-dessus et décorez des fines rondelles de radis et de quelques feuilles d’origan. Mangez aussitôt.

02.05.2013

jeudi, 25 avril 2013

Blinis verts et mousse d’avocat

On dirait que le printemps est là. Pour le remercier de s’être enfin montré, offrons-lui une recette aux couleurs vert tendre, il aura peut-être envie de rester.

Blinis verts et mousse d’avocat, roquette, avocats, blini, blinis

Pour 30 blinis
Ingrédients : 300 g de farine de blé type 45, 2 œufs, 30 cl de lait, 20 cl d’eau, ½ sachet de levure chimique, 5 cl d’huile d’olive, sel, 125 g de roquette, 2 avocats mûrs, 1 citron, 100 g de fromage turc en saumure, poivre blanc.
Préparation : 15 mn – cuisson : 1 à 2 mn par blini – coût : * - difficulté : * - ustensile : blender
Faites bouillir une casserole d’eau, plongez la roquette pendant 20 secondes dedans et égouttez. Laissez refroidir. Séparez les blancs des jaunes d’œuf. Battez les blancs en neige et réservez. Dans le blender, mélangez la farine, le lait, l’eau, les jaunes d’oeuf, l’huile et une pincée de sel. Ajoutez la roquette égouttée et mettez le blender en marche. Mixez finement la préparation puis incorporez délicatement les blancs en neige. Faites chauffer une poêle anti-adhésive en la badigeonnant d’un peu d’huile. Déposez trois petites louches de pâte pour faire 3 blinis de 10 cm de diamètre. Laissez chauffer 1 mn 30 à peine puis retournez les blinis. Laissez encore 30 secondes. Faites tous les blinis.
Ensuite mixez les avocats avec le fromage turc, ajoutez le jus du citron pour garder la mousse d’avocats bien verte et un peu sel et de de poivre blanc.
Servez les blinis tartinés de mousse d’avocat. Il faut que les blinis soient verts et non brûlés.

25.04.2013

mardi, 23 avril 2013

Tartines chaudes de fromage aux fines herbes

Direction le fromager sur le marché de votre ville ou village. Votre mission, si vous l’acceptez, sera d’acheter un petit paquet de fromage frais. C’est possible ?

Tartines chaudes de fromage aux fines herbes, fromage frais, fines herbes, tartines

Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de fromage frais, 1 gousse d’ail, quelques branches de persil et de ciboulette, sel, poivre et pain en tranches.
Préparation : 10 mn + quelques jours de repos - cuisson : 10 mn – coût : * - difficulté : *
Pelez et pilez la gousse d’ail. Lavez et ciselez le persil et la ciboulette. Mélangez les herbes et l’ail au fromage frais qui doit être relativement sec et friable. Salez et poivrez suivant votre goût.
Recouvrez le récipient d’un linge propre et laissez-le dans un endroit aéré de la maison, comme la cave ou le garage. Au bout d’une semaine, le fromage commence à se transformer en masse un peu crémeuse. Quand il est suffisamment mou, tartinez-en des grandes tranches de pain et mettez au four préchauffé à 180/200°c pendant une petite dizaine de minutes.
Le fromage fond et fait des « bulles ». Servez ces tartines chaudes aussitôt accompagnées d’une salade ou telles quelles. Vous pouvez glisser une fine tranche de jambon entre le pain et le fromage.
Attention, prenez soin d’éloigner le récipient des pièces à vivre parce que l’odeur du fromage en train de se transformer peut être forte pour les âmes sensibles.

23.04.2013

lundi, 22 avril 2013

Pains-vapeur de foin au Petit montagnard de Cassel

Vous ne le saviez peut-être pas mais entre Cassel et Saint-Sylvestre Cappel, se trouve la ferme du bonheur. Pendant que moutons, lapins, chèvres, ânes, vaches… vivent leur belle vie d’animaux de ferme, la famille Beun fait son beau métier de fermiers et de maraîchers. Et avec le Petit Montagnard de Cassel, un fromage produit chez les Beun, au bon goût de terroir, la Cocotte fait du pain à la vapeur de foin. Le bonheur !

pains-vapeur de foin au petit montagnard de cassel,fzerme des recollets,sainte-marie cappel,emmanuel beun,petit montagnard de cassel,femina,la voix du nord,la cocotte

Pains-vapeur de foin au Petit montagnard de Cassel
Pour 8 pains-vapeur
Facile : 2 Cocottes
Prix : 1 Caddie
Temps : 2 horloges

Ingrédients :
200 g de farine type 55, 100 g de farine d’épeautre, 2 jaunes d’œuf, 15 g de levure fraîche, 5 g de sel, 10 à 15 cl de lait tiède, 30 g de beurre, 100 g de Petit Montagnard de Cassel, 1 poignée de foin bio

Délayez la levure dans une tasse de lait tiède. Battez les jaunes d’œuf.
Dans un plat creux, associez les deux farines, le sel, les jaunes d’œuf battus et la levure délayée. Faites fondre le beurre et ajoutez-le à la préparation. Mélangez bien pour former une belle boule de pâte lisse et sans grumeaux. Coupez-la en 8. Découpez  la moitié du fromage en cubes et formez les boules de pain en les farcissant de dés de fromage. Déposez-les sur du papier-cuisson, couvrez-les d’un linge propre et laissez-les gonfler pendant 2 heures.
Rincez très soigneusement le foin, déposez-le dans le bas d’un couscoussier, versez un grand verre d’eau par-dessus et mettez à bouillir. Découpez le papier-cuisson du diamètre du panier-vapeur du couscoussier et déposez-le dans le panier. Posez 4 boules dessus, couvrez et faites-les à la vapeur pendant 8 minutes. Elles vont doubler de volume. Faites cuire les 4 autres. Ensuite râpez le reste du fromage, mouillez-le d’un peu de lait et tartinez-en le dessus des pains.
Terminez leur cuisson dans un four préchauffé à 225°c, d’abord 6 minutes sous le gril puis 4 minutes sans gril. Mangez-les tièdes ou froids.

pains-vapeur de foin au petit montagnard de cassel,fzerme des recollets,sainte-marie cappel,emmanuel beun,petit montagnard de cassel,femina,la voix du nord,la cocotteProducteurs : Antoine, Céline et Emmanuel Beun
Les membres de la famille Beun ont un point commun, la passion de leur métier.  Ils la tiennent de leurs parents et la transmettent à leurs enfants. Les 4 enfants ont même un tunnel où ils font pousser une multitude de légumes ! Pour Emmanuel, le papa,  «c’est eux qui gèrent, comme ça ils se rendent compte de la valeur des choses et du travail que ça représente. Et c’est aussi un plaisir, ils sont entre frères et sœurs, c’est un moment à eux.» Il suffit parfois pour être heureux et comblé d´un peu de bonne terre et de bonne volonté…
www.fermedesrecollets.com, 150 Chemin de Terdeghem 59670 Sainte Marie Cappel, magasin ouvert tous les jours

Le weekend du 27 et 28 avril 2013, la ferme des recollets organise deux journées portes ouvertes.

pains-vapeur de foin au petit montagnard de cassel,fzerme des recollets,sainte-marie cappel,emmanuel beun,petit montagnard de cassel,femina,la voix du nord,la cocotteTrucs et astuces
Au beau milieu des Flandres, Céline, la femme d’Emmanuel, a eu un jour, des envies de montagne. Non contente de sa kyrielle de fromages à pâte molle parfumés à l’ortie, au basilic…, elle voulait un fromage tel un Comté, « un fromage qu’on pouvait râper ». Elle seule a élaboré son Petit Montagnard de Cassel. C’est un gros fromage de 4 à 5 kg, pressé à 8 bars, crémeux à souhait et qui rend tous les arômes de ce que les vaches mangent. «Ce sont elles qui donnent le goût au fromage. Plus le lait est riche, plus on ressent les arômes et plus nos fromages ont du caractère, c’est ça le terroir.» Heureuse, Céline ?

Texte et photos : Odile Bazin

Retrouvez cet article dans le cahier central de Femina, le supplément de la Voix du Nord du samedi 20 avril 2013.

mercredi, 17 avril 2013

Fromage blanc au kirsch

Tout de suite vous mettre en quête d’une ferme pour le lait cru, aller chez le pharmacien pour la présure et faire la recette le jour-même.

Fromage blanc au kirsch, fromage blanc, kirsch, lait cru, présure

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 litres de lait cru, présure, sucre fin ou cassonade, 20 cl de crème fraîche, un peu de lait, kirsch ou alcool à base de kirsch.
Préparation : 10 mn – cuisson : 2 mn – coût : * - difficulté : ** - ustensiles : thermomètre et étamine
Dans une grande casserole, versez les 2 litres de lait, ajoutez ½ cuillère à café de présure (15 à 18 gouttes env). Mélangez et mettez la casserole à chauffer. Plongez le thermomètre dedans et laissez monter jusqu’à 37°c.
Dès que la température est atteinte, arrêtez la cuisson et laissez le lait « coaguler » pendant 1 heure. Au bout de cette heure, quadrillez le lait avec un couteau, le petit lait se sépare déjà de la masse de fromage. Versez le contenu de la casserole dans une étamine, suspendez-la au-dessus d’un évier ou d’un récipient et laissez égoutter pendant 2 à 3 heures.
Ensuite répartissez le fromage dans 6 ramequins, délayez la crème fraîche avec un peu de lait, répartissez-la autour du fromage, saupoudrez de sucre, ajoutez une rasade de kirsch ou d’alcool de kirsch et mangez aussitôt.

17.04.2013

mardi, 09 avril 2013

Pommes de terre rucola-aglio-origano

Leçon d’italien n° 35, rucola = roquette, aglio = ail et origano = origan. En fait c’est aussi facile à retenir ces mots qu’à manger ce plat.

Pommes de terre rucola-aglio-origano, pommes de terre, roquette, ail, origan

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 kg de pommes de terre Charlotte, huile d’olive, 150 g de fromage de chèvre frais, un peu de crème liquide, 50 g de roquette, quelques branches d’origan frais, 2 gousses d’ail, 12 olives noires, sel, poivre.
Préparation : 15 mn – cuisson : 30 mn – coût : * - difficulté : * - ustensile : poêle anti-adhésive
Lavez soigneusement vos pommes de terre et faites-les cuire à la peau pendant 15 minutes. Coupez-les en deux dans la longueur. Faites chauffer un peu d’huile d’olive dans une poêle anti-adhésive et déposez les moitiés de pommes de terre, côté chair dans le fond. Laissez cuire doucement 10 minutes sans jamais les retourner. Lavez puis coupez la roquette en petits tronçons d’1 à 2 cm. Mélangez-la au fromage de chèvre puis allongez avec 10 cl de crème liquide. Salez un peu, poivrez puis répartissez ce mélange sur les pommes de terre. Laissez fondre dans la poêle. Epluchez et ciselez les gousses d’ail, déposez-les sur le dessus puis terminez par quelques feuilles d’origan frais et les olives noires. Mangez aussitôt.
Moi, avec ce plat, en fermant les yeux, je suis en Toscane. Et vous ?

09.04.2013

lundi, 08 avril 2013

Munsterschnakes

Non, ça ne veut pas dire « A vos souhaits » en Alsacien. Non, ce néologisme de la Cocotte évoque des petits pains au munster en forme d’escargots.

Munsterschnakes, munster, petits pains au munster

Pour une trentaine d’escargots
Ingrédients : 500 g de farine bio type 70, 40 g de levure fraîche de boulanger, 10 g de sel, 300 g de munster pas trop fait, du cumin en graines, 30 à 40 cl d’eau tiède, poivre.
Préparation : 15 mn – cuisson : 15 mn – coût : * - difficulté : *
Emiettez la levure fraîche et délayez-la dans un peu des 30 cl d’eau tiède que vous allez utiliser. Versez la farine dans un plat creux, faites un creux au centre, ajoutez le sel et la levure délayée, ajoutez le reste de l’eau et une cuillère à café de cumin en graines. Pétrissez la pâte pendant 5 bonnes minutes. Sur un plan fariné, étalez la boule de pâte en un grand rectangle de 60 cm sur 30 cm environ. Etalez la crème fraîche sur tout le rectangle puis répartissez le munster coupé en fines tranches. Poivrez puis roulez le rectangle pour former un gros « boudin ». Coupez-le en tranches de 2 cm de large. Posez ces tranches à plat sur du papier cuisson en les espaçant bien, (vous aurez besoin de deux plaques à pâtisserie), couvrez d’un linge propre et laissez lever 1 bonne heure à température ambiante.
Préchauffez le four à 200°c (th 6/7) et faites cuire vos petits pains pendant 15 mn. A la sortie du four, déposez ces petits pains sur une grille et laissez refroidir un peu avant de les dévorer.

08.04.2013

jeudi, 28 mars 2013

Mimoboulettes

Notre vie n'est qu'une succession de premières fois. Regarder son premier film d’horreur, dire son premier gros mot, entrer pour la première fois dans un 501, boire son premier café ou son premier schnaps, acheter son premier appareil photo, mettre pour la première fois du vernis à ongles sur ses orteils, réussir ses premières gougères, embrasser son premier Roméo, embrasser sa première Juliette…
Partir du cocon familial fait partie de ces étapes et pas des moindres. Prendre son envol, quitter la chaleur douillette du lit fait et refait par Môman, s’éloigner de Pôpa et de ses doigts magiques qui réparent vélo, patins à roulettes ou casque de baladeur, se séparer des frères et sœurs qui piquent oreiller, chaussettes, eau de toilette, casque de baladeur quand le leur est en panne…
Voici le petit dans son nouveau logis, un appartement bien blanc, vierge encore de toute empreinte, une grande chambre avec un grand lit pour lui tout seul, une salle de bain avec un coin-douche pour l’instant bien blanc, un coin-repas avec 2 ou 3 tabourets, il se dit qu’il pourra donc inviter ses copains et une cuisine. Oh, une cuisine ! Quel étrange endroit !
Jusqu’alors le petiot n’y a jamais mis les pieds. Ca va être sa première fois. Dans son ancien home, sweet home, c’était le territoire de Môman, son pré-carré, son château de Versailles, son palais des mille et une nuits… Souvent, elle a voulu l’y faire entrer, pour lui apprendre l'endroit où elle range le sel et le poivre, pour lui faire voir où sont les bols à céréales, pour lui montrer son beau lave-vaisselle mais le petiot, à l’époque, n’avait pas que ça à faire, il faisait des études, lui, il n’avait pas le temps de s’occuper des contingences. Enfin… Mam’s !
Or donc, le voici dans sa cuisine à lui. Bienvenue en terre inconnue.
Le petiot a un énorme carton dans les bras, carton empli par sa Shéhérazade de mère.
Il est presque midi et le petit commence à avoir l’estomac qui crie famine. Il se dit que Mam’s a dû remplir le carton de victuailles. Il l’ouvre donc. Et là, ô surprise, rien à manger, pas de biscuits, de paquet de chips, de bonbons, ni même de pain, rien de tout cela !
Et le petit découvre ce que Môman a jugé bon de mettre dans ce qui s’avère être un trousseau. Son trousseau ! Et le petit qui a fait des études, lui, doit lire attentivement les étiquettes et apprend qu’il est maintenant le propriétaire de 2 spatules en bois, d’un économe, d’une planche à découper avec rigole pour la sauce, d’un égouttoir, d’un panier à salade qui fait saladier, 2 casseroles de 2 tailles différentes, un faitout. Un quoi ? Un faitout ! Allo, Maman, on fait quoi avec un faitout ?
Bienvenue chez toi, mon bonhomme. Tu peux tout faire avec un faitout, c’est dans le nom ! Mais si tu veux éplucher une pomme, reviens à la maison, ton père t’attend avec son pèle-pomme. Il te montrera comment il s'en sert puis quand tu sauras bien l'utiliser, il t'en achetera un. Et pour le première fois, tu pourras éplucher ta pomme tout seul, comme un grand.

La recette
Comme la mimolette est bien vieille, les petits dés mélangés à la viande ne disparaissent pas à la cuisson. On dirait des spoutniks.

mimoboulettes,boulettes de viande,mimolette


Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de chair à saucisse ou mélange de porc et de bœuf à parts égales, 100 g de mimolette vieille, 1 oignon, du thym, 1 tranche de pain dur, poivre, matière grasse, farine.
Préparation : 10 mn – cuisson : 30 mn – coût : * - difficulté : * - ustensile : sauteuse
Pelez et ciselez finement l’oignon. Emiettez la tranche de pain dur. Coupez la mimolette en petits dés.  Mélangez la chair à saucisse, l’oignon, quelques feuilles de thym, le pain dur et la mimolette.
Ne salez pas, le fromage l’est déjà. Poivrez selon votre goût. Formez 12 boulettes de taille égale.
Faites fondre un peu de matière grasse dans une sauteuse et déposez les boulettes. Versez 30 cl d’eau et couvrez. Laissez cuire pendant 25 mn à feu doux sans les remuer.
En fin de cuisson, sortez les boulettes de la sauteuse, délayez une cuillère à café de farine dans un peu d’eau, versez dans la sauteuse pour lier votre sauce. Remettez les boulettes pour les garder au chaud.
Servez ces boulettes avec une purée de pommes de terre (ou pommes et pommes de terre) dans laquelle vous pouvez ajouter un peu de mimolette râpée.

mardi, 19 mars 2013

Tarte verte au fromage blanc-échalotes

Une petite tarte toute fraîche avant les beaux jours. Une idée à retenir pour le premier pique-nique de l’année. Tenez-vous prêts !

Tarte verte au fromage blanc-échalotes, échalotes, fromage blanc

Pour 6 ou 8 personnes
Ingrédients : 2 œufs entiers, 200 g de fromage blanc, 4 échalotes nouvelles, ½ bouquet de cerfeuil, 1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre, sel et poivre. Facultatif : 6 fines tranches de lard poivré.
Préparation : 10 mn – cuisson : 25 mn – coût : * - difficulté : * - ustensile : fouet électrique
Préchauffez le four à 175°c (th. 6). Séparez les blancs des jaunes d’œuf. Dans un plat creux, mélangez jaunes d’œufs et fromage blanc. Ciselez les échalotes et le cerfeuil, ciselez également une grande partie des tiges des échalotes nouvelles ajoutez tout ça à la préparation précédente. Salez et poivrez. Battez les blancs en neige et incorporez-les délicatement au mélange.
Etalez la pâte feuilletée dans une tourtière en prenant soin de laisser le papier sulfurisé dessous. Ça vous évite de graisser et fariner votre plat à tarte. Versez la préparation sur la pâte feuilletée.
Si vous choisissez de mettre un peu de lard poivré, mettez alors les tranches avant de verser la préparation.
Enfournez pour 25 minutes puis dégustez-la une fois qu’elle aura refroidi.

19.03.2013

jeudi, 14 mars 2013

Smoothie betteraves

Au lieu de cuire les betteraves pendant des heures et des heures, épluchez-les et coupez-les en rondelles. Vous gagnerez un temps fou.

Smoothie betteraves, betteraves rouges, fromage de chèvre

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 betteraves, 2 feuilles de laurier, sel, poivre blanc, 150 g de fromage de chèvre frais, 1 cuillère à soupe de graines de pavot. Facultatif : 2 cuillères à soupe de crème fraîche, 1 citron.
Préparation : 10 mn – Cuisson : 20 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : blender et 6 petits verres
Epluchez les betteraves sous l’eau, vos mains seront moins tachées. Coupez-les en rondelles. Mettez une rondelle de côté. Déposez les autres dans une casserole, couvrez d’eau, soit 30 cl d’eau environ, salez, ajoutez les feuilles de laurier et mettez à bouillir. Comptez 20 minutes de cuisson. Versez dans le blender et mixez pour obtenir un velouté bien épais. Ecrasez le fromage de chèvre à la fourchette, ajoutez la cuillère de graines de pavot et le poivre blanc. Forcez un peu sur le poivre, ça va relever le smoothie comme il faut. Formez 12 petites boules bien rondes. Mélangez la crème fraîche au jus du citron pressé. Versez une cuillère à café de cette crème aigrelette dans le fond de chaque verre puis couvrez du smoothie. Versez à nouveau une cuillère de crème et terminez en ajoutant 2 petites boules de fromage de chèvre parfumé. Coupez la rondelle de betterave réservée en très petits cubes et parsemez-en les verrines. Servez tiède.

14.03.2013

mercredi, 13 mars 2013

Cheesy nougat à l’orange

Et voici la cerise sur le gâteau… enfin sur le nougat. A déguster avec une toute petite larmichette de chocolat fondu, toute petite.

Cheesy nougat à l’orange, fromage frais, cottage cheese, oranges confites, cerises confites, miel

Pour 6 personnes
Ingrédients : 200 g de cottage cheese ou fromage frais, 2 cuillères à soupe de crème fraîche, 50 g de noisettes en poudre, 1 grosse cuillère à soupe de bon miel épais, 25 g d’écorces d’oranges confites, 25 g de cerises confites, 2 oranges non traitées, un peu de sucre en poudre.
Préparation : 10 mn + 2 h de temps de réfrigération – Cuisson : 3 mn – mn  Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : mixeur et petits moules en silicone
Dans le bol du mixeur, mélangez le cottage cheese égoutté, la crème fraîche, la poudre de noisettes et le miel. Battez quelques secondes pour que le mélange soit mousseux et bien homogène. Coupez les fruits confits en petits morceaux et ajoutez-les au mélange précédent. Mélangez à la cuillère.
Répartissez dans les petits moules en silicone (style moules à muffins) et mettez au freezer pendant 2 heures. Au bout de ce temps, pelez les oranges, enlevez bien tout le blanc de l’écorce et coupez les oranges en rondelles. Faites fondre un peu de beurre dans une poêle et ajoutez les rondelles d’oranges pour qu’elles caramélisent, retournez-les une fois. En à peine 3 minutes, c’est fait.
Servez vos nougats au fromage frais sur les rondelles d’oranges caramélisées.

13.03.2013

dimanche, 10 mars 2013

Veau pané et linguine au fromage

La Cocotte ne résiste pas à des envies soudaines de ricotta. En plus, il lui reste de la pancetta et du coulis de tomates d’hier. C’est pour pas gâcher.

Veau pané et linguine au fromage, linguine, escalopes de veau panées, veau pané

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 escalopes de veau, farine, œuf, chapelure, 500 g de linguine, 10 cl de coulis de tomates, 200 g de ricotta fraîche, 10 olives noires, 6 rondelles de pancetta, sel, poivre, matière grasse.
Préparation : 15 mn – Cuisson : 15 mn – coût : ** - difficulté : * - Ustensile : attendrisseur
Aplatissez les escalopes de veau. Passez-les dans la farine puis dans l’œuf battu et enfin dans de la chapelure. Ne lésinez pas sur la chapelure pour recouvrir parfaitement les escalopes. Réservez.
Faites chauffer l’eau pour les pâtes et faites-les cuire suivant le temps indiqué sur le paquet.
Faites frire la pancetta dans une poêle. Retirez les rondelles dès qu’elles sont dorées.
A la place de la pancetta, faites cuire les escalopes moins de 10 minutes, en les retournant souvent pour ne pas qu’elles ne brûlent.
Dans une petite casserole, réchauffez le coulis de tomates et la ricotta. Quand les pâtes sont cuites, versez la sauce à la ricotta et mélangez bien. Servez les pâtes avec les olives noires et la pancetta coupée en lamelles et offrez du citron pour les escalopes.

10.03.2013

mercredi, 06 mars 2013

Faisselle meringuée à la chicorée

Viens donc boire eun’goutte eud’jus. J’ai fait des ch’tites faisselles à l’chicorée. Teu m’en diras des nouvelles, hein Biloute !

Faisselle meringuée à la chicorée, faisselle, meringue, chicorée

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 blancs d’œuf, 125 g de sucre en poudre, 1 pincée de sel, 1 cuillère à café de chicorée liquide, un peu de vanille en poudre, 300 g de fromage à la faisselle, 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse, 2 cuillères à crème de spéculoos.
Préparation : 15 mn – cuisson : 1 h 15 – Coût : * - Difficulté : ** - Ustensile : fouet électrique et poche à douille
Préchauffez le four à 90°c. Au fouet électrique, montez les deux blancs d’œuf en neige, ajoutez la pincée de sel et le sucre petit à petit. Quand le mélange est bien brillant, ajoutez la cuillère de chicorée et la vanille puis versez le mélange dans une poche à douille. Formez une vingtaine de petites meringues sur du papier-cuisson. Mettez au four pendant 1 h 15. Pendant ce temps, égouttez le fromage à la faisselle, battez-le avec la crème de spéculoos et la crème fraîche.
Répartissez le mélange dans des verrines Mettez au frais jusqu’au moment de servir.
Pour le service, déposez par-dessus des meringues entières ou écrasées et proposez un café serré.

06.03.2013