samedi, 21 mars 2020

Poires Belle-Hélène

Je suis l’époux de la reine, poux de la reine, poux. Le roi Ménélas ! Je crains bien qu'un jour Hélène,
je le dis tout bas, ne me fasse de la peine.

Poires Belle-Hélène, classiques, la cocotte, la voix du nord

Offenbach n’était pas cuisinier mais c’est lui qu’il faut remercier pour avoir initié la recette des poires Belle-Hélène. Oui, quand il lance son célèbre et bien-nommé opéra-bouffe, la Belle Hélène, qui narre les amours contrariées de Pâris et de la reine de Sparte dont on devine aisément le prénom, des cuisiniers parisiens inspirés par le thème créent des tas de recettes. L’une d’entre elles est passée à la postérité, celle des poires pochées dans un sirop et nappées de chocolat fondu. Pour réussir la recette, choisissez des poires charnues et pas trop mûres et elles resteront comme ladite Hélène.

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 poires Conférence ou Williams, crème glacée à la vanille. Pour le sirop : 40 cl d’eau, 150 g de sucre en poudre, ½ gousse de vanille. Pour la sauce au chocolat : 200 g de chocolat noir, 20 cl de lait, 10 cl de crème liquide, un peu de sucre et de beurre.
Préparation : 30 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : *

Poires Belle-Hélène, classiques, la cocotte, la voix du nord

Pour le sirop, faites bouillir l’eau avec le sucre. Baissez le feu et ajoutez le morceau de gousse de vanille fendue dans toute sa longueur. Pelez les poires. Coupez-les en deux tout en conservant le pédoncule (elles se tiennent mieux à la cuisson) et à l’aide d’une cuillère, enlevez les pépins. Faites pocher les poires 5 à 7 minutes dans le sirop. Egouttez-les et laissez-les refroidir complètement.
Faite fondre le chocolat avec le lait et la crème. Au dernier moment, ajoutez le beurre et 1 bonne cuillère à soupe de sucre. Répartissez les poires dans de jolis contenants, nappez-les de chocolat fondu encore chaud et accompagnez d’une boule de glace à la vanille. Parsemez éventuellement ce dessert d’amandes effilées et/ou de noisettes concassées, de noix de coco râpée.

mercredi, 11 mars 2020

Gâteau aux dattes et cacao

La pâte de dattes s’achète dans les épiceries orientales. C’est un gros bloc bien serré qui se découpe assez facilement. Pour un beau gâteau

gâteau aux dattes et cacao.JPG

Ingrédients : 500 g de pâte de dattes, 500 ml d’eau, 2 œufs, 100 g de beurre, 120 g de sucre, 150 g de farine, 2 cuillères à soupe de cacao en poudre, 1 sachet de levure chimique, une poignée d’amandes émondées, 50 g de noix de cajou concassées, 5 cl d’eau de fleur d’oranger, un peu de cannelle Préparation : 20 min – cuisson : 45 min à 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : 1 moule à manqué en silicone ou 1 moule à manqué simple recouvert de papier cuisson Préchauffez le four à 180° C. Coupez la pâte de dattes en petits morceaux et couvrez-la des 500 ml d’eau bouillante. Mixez. Faites fondre le beurre. Mélangez pâte de dattes, œufs, sucre, cacao, beurre fondu, farine, amades émondées, noix de cajou concassées, eau de fleur d’oranger et une pincée de cannelle. En dernier ajoutez la levure chimique et mélangez bien. Versez dans le plat en silicone. Lissez bien le dessus du gâteau et enfournez pendant 45 minutes. Piquez le gâteau avec la lame d’un couteau. Si elle ressort sèche, c’est cuit. Sinon prolongez un peu la cuisson. Laissez entièrement refroidir avant de couper le gâteau en petites parts. Saupoudrez de sucre-glace si vous en avez envie.  

samedi, 07 mars 2020

La sbriciolata de Christophe Dupuis, chef de la Touche gourmande à Tourcoing

« Faire la cuisine que j’aime »
D’abord formé à la cuisine puis aux lettres modernes, Christophe Dupuis* bifurque un temps dans l’expertise comptable. Mais l’appel de la cuisine est plus fort et il se lance dans ce qu’il a toujours voulu faire, « la cuisine que j’aimais, du fait-maison et rien que du frais. » Son petit restaurant dispose de quelques tables et d’un frigo ouvert sur la salle où les clients qui ne mangent pas sur place se servent en plats tout frais, tels que des soupes originales, des plats mijotés comme ceux de sa maman ou des desserts franchement tentants. On n’en demande pas plus !
La Touche gourmande, rue du Canal, 59200 Tourcoing

La sbriciolata de Christophe Dupuis, chef de la Touche gourmande à Tourcoing, sbriciolata, Christophe Dupuis, la Touche gourmande, Tourcoing, la cocotte, le chef et la cocotte, la voix du nord

La sbriciolata
Pour 6 personnes
Ingrédients : 400 g de farine, 150 g de sucre, 150 g de beurre froid, 2 œufs, ½ sachet de levure chimique, 5 pommes Golden (riches en pectine), 2 sachets de sucre vanillé
Préparation : 20 min – cuisson : 35 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : moule rond à charnière de 22 cm de diamètre

La sbriciolata de Christophe Dupuis, chef de la Touche gourmande à Tourcoing, sbriciolata, Christophe Dupuis, la Touche gourmande, Tourcoing, la cocotte, le chef et la cocotte, la voix du nord


Pelez et épépinez les pommes. Coupez-les en dés épais et faites-les poêler 5 à 6 minutes dans un peu de beurre et la vanille. Préchauffez le four à 180° C. Mélangez à la main la farine, le ½ sachet de levure chimique, le sucre et le beurre froid en petits morceaux. Travaillez du bout des doigts comme pour un crumble. Puis ajoutez les 2 œufs. Arrêtez de pétrir le tout avant que cela ne s’agglomère. Divisez la pâte en deux. Répartissez une partie dans le fond du moule à charnière garni de papier-cuisson. Puis répartissez la compote de pommes sur ce fond de pâte. Recouvrez ensuite l’ensemble avec la deuxième partie de la pâte. Enfournez le gâteau et retirez-le quand il est bien doré sur le dessus. En 25 minutes environ, c’est cuit. Laissez-le refroidir à température ambiante et rangez-le au réfrigérateur jusqu’au moment de le déguster.
*Sur la photo, avec Tissiana

mercredi, 26 février 2020

Moelleux pommes-noisettes

Des p’tits desserts comme ça, faciles à faire et honteusement délicieux, moi j’en veux bien tous les jours. Franchement je n’en demande pas plus.

Moelleux pommes-noisettes, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 pommes Karmijn bio, 2 œufs, 100 g de noisettes en poudre, 100 g de farine type 45, 100 g de cassonade, 1 poignée de raisins secs, 1 sachet de levure chimique.
Préparation : 20 min – cuisson : 35 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : râpe et 6 moules à muffins (en silicone ou en papier-cuisson)
Préchauffez le four à 180°C. Ne pelez pas les pommes si elles sont bio. Lavez-les soigneusement, coupez-les en quatre et enlevez leurs pépins. Passez tous les quartiers à la râpe (petits trous). Dans un saladier mélangez-les aux deux œufs entiers, la poudre de noisettes, la farine, la cassonade, une belle poignée de raisins secs et la levure chimique. Mélangez bien et répartissez ce mélange dans les moules à muffins. Egalisez bien le dessus des moelleux et enfournez-les pendant 35 minutes. Laissez-les refroidir complétement avant de les démouler et servez-les avec un peu de noisettes concassées et/ou une crème chantilly ou une crème à la vanille.

dimanche, 16 février 2020

Iles flottantes

Des petits nuages de douceur dans un océan de crème, tels sont les œufs à la neige ou les îles flottantes. Faciles à faire et à dévorer.

Iles flottantes, la cocotte, la voix du nord

Fouetter des œufs en neige n’est pas bien compliqué mais réussir la crème anglaise peut le devenir si on ne fait pas les bons gestes. Au bain-marie, à la cuillère en bois, avec ou sans épaississant, il y a plein de façons de la réussir. Ce qui est sûr, c’est qu’il ne faut pas la quitter des yeux et sans cesse remuer pour obtenir la consistance voulue. Et quand enfin on y arrive, les portes d’un monde merveilleux s’ouvrent à nous. Oui, à nous, sabayons, egg nogs, flans, puddings et autres trifles ! Oui, à nous et à ceux qui auront la chance d’y goûter avec nous !

Iles flottantes, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 4 œufs entiers, 500 ml de lait, 150 g de sucre en poudre, 1 gousse de vanille, une pincée de sel (facultatif).
Préparation : 10 min – Cuisson : 15 à 20 min – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : Fouet électrique
Séparez les blancs des jaunes d’œuf. Réservez les jaunes dans un plat creux. Au fouet électrique montez les blancs en neige ferme en ajoutant une pincée de sel et 50 g de sucre. Faites frémir ½ l de lait. Plongez une cuillère à soupe dans les blancs en neige et déposez son contenu dans le lait frémissant. Pochez 12 « îles » en plusieurs fois quelques secondes et retournez-les très délicatement. Réservez-les sur un linge. Dans le lait qui a servi pour pocher les œufs à la neige, fendez la gousse de vanille en deux, grattez l’intérieur et incorporez-le au lait. Mélangez les jaunes d’œuf avec le sucre restant jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Versez le lait sur ce mélange en fouettant. Versez-le dans la casserole et faites épaissir la crème en mélangeant très souvent, à feu doux.  Laissez refroidir et mettez au frais 2 h minimum. Servez la crème anglaise dans 6 ramequins, déposez 1 ou 2 œufs à la neige par ramequin et parsemez d’amandes effilées ou de noisettes concassées…

mercredi, 12 février 2020

Gaufres à la pomme d’amour de Vitry

Le saviez-vous ? Vitry en Artois est la ville spécialisée dans la Pomme d’amour, un bonbon à l’anis idéal pour la Saint-Valentin.

Gaufres à la pomme d’amour de Vitry

Pour 15 gaufres
Ingrédients : 300 g de farine, 2 œufs, 5 cl d'eau, 5 cl de lait, 70 g de sucre en poudre, 1 cuillère à soupe de levure sèche de boulanger, 125 g de beurre, 10 bonbons pomme d’amour de Vitry ou 50 g de tout autre bonbon dur au goût d’anis
Préparation : 15 min – cuisson : 1 à 2 min par fournée – coût : * - difficulté : *
Délayez la levure dans l'eau et le lait, ajoutez les œufs et le sucre en poudre. Mélangez bien. Dans un plat creux, creusez un puits dans la farine et versez le mélange obtenu. Faites fondre le beurre et incorporez-le. Pétrissez la pâte allégrement. Laissez la pâte reposer 30 minutes puis au moment où vous allez faire les gaufres, incorporez les bonbons concassés grossièrement et mélangez-les délicatement à la pâte pour ne pas la faire retomber.  Faites chauffer le gaufrier et quand il est bien chaud, déposez à la cuillère à soupe 2 petites quantités de pâte sur chaque moule à gaufre (moi, j’en ai deux sur mon gaufrier électrique, ça fait 4 petites gaufres) et laissez dorer 1 minute ½ environ par fournée. Mangez-les tièdes quand les bonbons sont encore un peu chauds.

mercredi, 29 janvier 2020

Biscuits l’instant suédois et la Cocotte au musée du terroir de Villeneuve d'Ascq

Cocasse, le mélange fromage bleu, cassonade, cannelle, gingembre et noix muscade ! Cocasse, certes oui mais tellement bon !

Biscuits l’instant suédois, la cocotte, la voix du nord

Pour 30 biscuits
Ingrédients : 200 g de farine type 65, 125 g de beurre salé, 40 g de cassonade, ½ cuillère à café de cannelle en poudre, ½ cuillère à café de gingembre en poudre, ¼ cuillère à café de muscade, 1 œuf, 200 g de fromage bleu (roquefort, Pyrénées, fourme d’Ambert...), 5 à 10 cl de lait.
Préparation : 15 min - Cuisson : 10 min par fournée – coût : * - difficulté : * - Ustensiles : plat hermétique, emporte-pièce rond (5 à 6 cm de diamètre), papier-cuisson et plaque à pâtisserie
Faites fondre le beurre. Mélangez farine, beurre, cassonade, œuf, cannelle, gingembre et muscade. Formez une belle boule. Emballez-la dans un plat hermétique et enfermez-la au réfrigérateur 2 heures. Puis aplatissez-la finement sur un plan fariné. A l’aide de l’emporte-pièce, découpez des biscuits et déposez-les sur la feuille de papier-cuisson puis sur la plaque à pâtisserie. Préchauffez le four à 180°C. Enfournez-les 10 minutes et laissez-les refroidir sur une grille. Ecrasez le fromage à la fourchette, allongez-le d’un peu de lait pour en faire une crème épaisse, étalez-la sur la moitié des biscuits et recouvrez chacun des biscuits d’un autre biscuit. Dégustez bien frais.

Et si vous n'avez rien à faire ce dimanche, la Cocotte vous a trouvé quelque chose. Attention, roulement de tambour, une après-midi consacrée à la céramique au musée du terroir de Villeneuve d'Ascq. De 14 h 30 à 17 h 30, venez mettre la main dans la terre, avec la Cocotte venez déguster des p'tits plats cuits dans des plats en terre, venez tourner, venez modeler, venez faire plein de choses mais venez ! Ca va être bien.

Musée du Terroir et sur Facebook, 12 carrière Delporte 59650 Villeneuve d'Ascq 0320918757

biscuits l’instant suédois,la cocotte,la voix du nord

mercredi, 15 janvier 2020

Nut-nut cake

Ne soyez pas pressé d’enfourner ce gâteau, laissez-le monter, laissez-le gonfler et vous en deviendrez complètement nut-nut !

Nut-nut cake, la cocotte, la voix du nord

Pour 2 roulés
Ingrédients : Pour la pâte : 325 g de farine, 100 g de beurre, 30 g de sucre, 20 g de levure boulangère ou 1 càs de levure sèche de boulanger, 100 ml de lait tiède, 1 œuf, sel. Garniture : 30 g de beurre, 2 œufs, 125 g de sucre, 4 càs de lait, 5 cl de jus de citron, ½ càc de cannelle, 125 g de noix en poudre, 100 g de noix de pécan, 2 càs de cacao en poudre.
Préparation : 30 min – cuisson : 45 min – ustensiles : papier-cuisson et fouet normal
Pour la pâte : Délayez la levure dans le lait. Faites fondre le beurre et ajoutez-le à la farine. Ajoutez le levain (levure et lait), l’œuf, 1 pincée de sel et le sucre. Pétrissez bien pour obtenir une pâte lisse. Couvrez d’un linge et laissez monter 2 h. Pour la garniture : Mélangez le beurre en pommade avec le sucre et 2 œufs battus pour obtenir un mélange homogène. Ajoutez le lait, le citron, la cannelle, le cacao et les noix en poudre. Etalez la pâte sur une épaisseur de 5 millimètres. Etalez la garniture dessus, sans en mettre sur les bords. Répartissez les noix de pécan. Roulez le gâteau en le serrant bien et déposez ce rouleau couvert de papier-cuisson. Laissez monter 2 h. Badigeonnez les roulés d’un peu de lait. Faites cuire au four préchauffé à 180°C 30 min.

mercredi, 18 décembre 2019

Pommes au rhum

Vous pouvez éviter la crème liquide en augmentant la quantité de ricotta. Ce sera plus léger mais un peu moins fondant.

Pommes au rhum, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 pommes à cuire, 10 g de beurre, 150 g de sucre de canne (30 + 120), 10 cl de rhum (5 + 5), 12 biscuits amaretti, 20 cl de crème liquide, 2 jaunes d’œuf, 250 g de ricotta fraîche.
Préparation : 20 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : poêle antiadhésive, fouet « normal », fouet électrique et 6 verrines
Pelez les pommes, épépinez-les et coupez-les en petits morceaux. Faites fondre le beurre dans la poêle et faites-y sauter les morceaux de pommes quelques instants. Ajoutez 30 g de sucre, laissez caraméliser un instant puis versez 5 cl de rhum et faites flamber.  Répartissez les pommes dans les verrines. Mélangez le reste de rhum dans 10 cl d’eau. Trempez les amaretti dans ce mélange et posez-les sur les pommes.
Fouettez les jaunes d’œuf avec 120 g de sucre. Ajoutez la ricotta fraîche et mélangez bien. Montez la crème liquide en chantilly et incorporez-la délicatement au mélange œufs, sucre et ricotta. Répartissez le mélange dans les verrines, trempez à nouveau des amaretti dans le rhum et enfoncez-les légèrement dans la mousse des verrines et mettez-les au frais pendant 3 heures avant de déguster.

dimanche, 08 décembre 2019

Pain d’épices ou peperkoek

Ho, ho, ho, du pain d’épices, quel beau cadeau ! Faites votre mélange d’épices vous-mêmes et soyez prêts pour les fêtes.

Pain d’épices ou peperkoek, la cocotte, la voix du nord

Si on ne parle pas de pain d’épices à Noël, alors quand va-t-on le faire ? Dès que les effluves de ce pain viennent nous chatouiller les narines, on replonge en enfance, on est au pied du sapin et le regard fébrile, on ouvre les cadeaux. Dans la recette d’aujourd’hui, on part aux Pays Bas, avec le peperkoek. Historiquement ce dessert était préparé avec des restes de pain dur et des épices que les Hollandais importaient en masse de leurs colonies. Avec un peu de coriandre, un peu d’anis si on en a envie, bien régulier, bien coupé, beurré ou pas, on le déguste au moment des fêtes. Vous avez été sages ?
Pour 6 personnes
Ingrédients : 250 g de farine de blé, 1 sachet de levure chimique, 1 œuf, 100 g de cassonade brune, 2 cuillères à soupe de mélasse ou de sirop de Liège, 200 ml de lait, 5 clous de girofle, cannelle, gingembre moulu, noix muscade, cardamome, zestes d’orange et de citron, sel.
Préparation : 20 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensiles : moule à cake et papier-cuisson

Pain d’épices ou peperkoek, la cocotte, la voix du nord


Préchauffez le four à 150°C. Ecrasez les clous de girofle, ouvrez 10 capsules de cardamome et récupérez les graines. Mélangez ces épices à 1 petite cuillère à café de cannelle moulue, 1 cuillère à soupe de gingembre et une bonne pincée de muscade. Faites un creux dans la farine, ajoutez l’œuf, la levure, la cassonade, le sirop de Liège, le lait, les zestes d’agrumes, une pincée de sel et les épices et pétrissez pour former la pâte. Tapissez le moule à cake d’une feuille de papier-cuisson et versez-y la pâte. Enfournez le pain 1 heure. Laissez-le refroidir dans le four et emballez-le dans un torchon puis dans une boîte métallique pour le conserver 4 à 5 jours dans la cuisine ou jusqu’à 3 semaines au réfrigérateur.

mercredi, 04 décembre 2019

Carrés fonds de placards

Oh la la mais que ça doit être bon ! Ce caramel léger, ces fruits secs, ces graines, ce riz soufflé et ce pop-corn ! Merci qui ?

Carrés fonds de placards, la cocote, la voix du nord


Pour 6 gros carrés
Ingrédients : 2 càs de maïs à pop-corn, 2 càs d’huile de tournesol, 50 g de sucre en poudre, eau, 100 ml de crème liquide, 2 poignées de riz soufflé, 1 poignée de raisins secs, 1 poignée de noisettes et d’amandes émondées, 20 g de noix de coco déshydratée, 20 g de graines de tournesol,…
Préparation : 20 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * ustensiles : casseroles et papier-cuisson
Dans une casserole, faites chauffer l’huile et le maïs en posant le couvercle de la casserole dessus. Dès que vous n’entendez plus de bruit dans la casserole, arrêtez la cuisson et réservez. Dans une petite casserole, versez le sucre et 3 ou 4 cuillères à soupe d’eau. Faites-en un caramel léger. Arrêtez la cuisson en versant la crème liquide.
Dans un plat, mélangez pop-corn, riz soufflé, les fruits secs, ….et versez par-dessus le caramel à la crème. Mélangez bien. Dans un petit plat, déposez une feuille de papier-cuisson et laissez-la déborder du plat. Versez dans le plat le mélange fruits secs, pop-corn… et tassez bien. Repliez les bords du papier-cuisson sur le mélange, posez un poids par dessus et rangez au frais le temps que cela durcisse. Coupez la masse en gros carrés et dégustez-les avec un thé ou un café.

mercredi, 20 novembre 2019

Pâte de pommes

Ce n’est pas une compote, ce n’est pas une confiture, ce n’est pas une mélasse. Non, c’est un peu des trois et c’est rudement bon !

Pâte de pommes, la cocotte, la voix du nord

Pour 3 bocaux
Ingrédients : 2 kg de pommes à cuire de saison, ½ gousse de vanille, 1 citron, 500 g de sucre de canne.
Préparation : 20 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensiles : faitout, vide-pommes, bocaux
Pelez les pommes, enlevez le trognon de chacune d’elles avec le vide-pommes. Et coupez-les en petits morceaux. Déposez-les dans le faitout. Pressez le citron et versez le jus recueilli sur les pommes. Ajoutez la vanille et le sucre de canne. Faites chauffer le faitout à température normale et couvrez-le. Comptez 30 minutes puis enlevez le couvercle et faites cuire encore 30 minutes en mélangeant très souvent et en mettant sur la température minimale.
Lavez soigneusement les bocaux et remplissez-les de la pâte de pommes. Refermez aussitôt les bocaux et retournez-les pour chasser l’air. Remettez-les à l’endroit et rangez-les au frais quand ils ont refroidi. Dégustez ce petit dessert tout simple avec des yaourts, des gâteaux, de la crème fouettée dans la semaine qui suit leur confection.

samedi, 16 novembre 2019

Tiramisu aux fruits de saison du chef Vincent Delobelle du restaurant le Plantin à Bourecq

« Les heures, on ne les compte plus mais on est chez nous »
Vincent et Maryline Delobelle sont heureux. Ils ont leur restaurant à eux. Ils reprennent en 2017 un petit routier qui existe depuis 1873 ! En cuisine, pour une cuisine fine et traditionnelle, Vincent et William, l’expérience de père en fils, « ce sont les gênes des Delobelle ». Déjà à 2 ans, William imitait son père qui faisait la popote. Et en salle, le sourire large comme ça, Maryline, naturelle « je suis moi et les clients aiment ça. » En service traiteur comme au restaurant, Vincent s’adapte à sa clientèle. « Il n’y a pas de carte, mes clients me font confiance. » Heureux !
Restaurant Au Plantin, 1 route Nationale 62190 Bourecq

Tiramisu aux fruits de saison du chef Vincent Delobelle du restaurant le Plantin à Bourecq, la cocotte, la voix du  ord, le chef et la cocotte, Vincent Delobelle, Maryline Delobelle, William Delobelle, restaurant le Plantin à Bourecq, le Plantin, Bourecq

Tiramisu aux fruits de saison
Pour 6 personnes
Ingrédients : pour le biscuit : 3 œufs entiers, 2 jaunes et 2 blancs, 80 g de sucre-semoule, 100 g de farine. Pour l’appareil à tiramisu : 4 jaunes d’œuf, 200 g de sucre, 500 g de mascarpone, 250 g de crème épaisse, Amaretto ou Cognac, café (corsé ou pas), quelques fruits de saison, cacao en poudre.
Préparation : 30 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : fouet électrique, batteur, papier-cuisson, 6 verrines.

Tiramisu aux fruits de saison du chef Vincent Delobelle du restaurant le Plantin à Bourecq, la cocotte, la voix du  ord, le chef et la cocotte, Vincent Delobelle, Maryline Delobelle, William Delobelle, restaurant le Plantin à Bourecq, le Plantin, Bourecq

Pour le biscuit : Mélangez les 3 œufs entiers, les 2 jaunes et les 80 g de sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez ensuite à la spatule la farine et les blancs d’œuf montés en neige. Etalez sur une plaque recouverte de papier-cuisson et enfournez dans un four préchauffé à 170°C pendant 15 minutes. Découpez des cercles dans le biscuit du diamètre de vos verrines.  Pour l’appareil à tiramisu, mélangez au batteur les 4 jaunes d’œuf et le sucre pour les blanchir. Ajoutez le mascarpone et la crème épaisse et 4 cl de l’alcool choisi. Faites une brunoise avec les fruits. Trempez les ronds de biscuits dans le café et dans les verrines montez en couches successives les ronds de biscuits, la salade de fruits et la crème au mascarpone. Mettez au frais une matinée et saupoudrez de cacao pour servir.

mercredi, 06 novembre 2019

Crème noisette, amande et noix

Gare à toi, coquin ! Si tu pénètres dans la cuisine de la Cocotte, tu risques de passer au hachoir. Elle mixe tout en ce moment.

Crème noisette, amande et noix, la cocotte, la voix du nord

Pour 1 petit bocal
Ingrédients : 50 g de noisettes, 50 g de noix de Grenoble, 50 g de noix de noix de Pécan, 50 g d’amandes, 2 cuillères à soupe de sucre de canne, 1 pincée de sel de Guérande.
Préparation : 15 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : papier-cuisson, 1 hachoir électrique et 1 petit bocal
Préchauffez le four à 180°C. Etalez les fruits secs sur une feuille de papier-cuisson et passez-la au four pendant 15 minutes. Laissez refroidir quelques instants puis frottez les fruits secs entre vos mains pour enlever le maximum de leur pellicule. Assemblez les fruits secs dans le hachoir et par petites et nombreuses impulsions, faites marcher le hachoir jusqu’à ce qu’ils se transforment en crème. Ça ne prend pas plus d’une minute en tout. Ensuite ajoutez le sucre et le sel et hachez l’ensemble une nouvelle fois. Versez la crème obtenue dans un petit bocal bien propre et mettez-le au frais jusqu’au moment de l’utilisation de cette crème sur des biscuits secs, sur des fonds de tartes, dans des yaourts, avec des fruits…

dimanche, 13 octobre 2019

La teurgoule

Oh non, Maman, Maryse, elle a mangé tout le dessus ! La prochaine fois, ce sera mon tour ? Oui, promis et tu auras le fond du plat.

La teurgoule, teurgoule normande, Normandie, la cocotte, la voix du nord

La Cocotte vous parle d’un temps que les moins de 300 ans ne peuvent pas connaître, d’un temps où les Normands déposaient des beaux plats en grès dans le four du boulanger et qu’ils laissaient la teurgoule cuire des heures et des heures et des heures. Et là, vous vous dites « oui mais Cocotte, la teurgoule, c’est quoi ? » La teurgoule, littéralement « se tordre la goule », est un des meilleurs riz au lait qui soient. Parfumé à la cannelle et à la vanille, fondant à souhait, on mange ce riz brûlant (on se tord la bouche) chaud, tiède ou froid et on se bat pour dévorer le dessus et le fond du plat. Qui va gagner aujourd’hui ?

La recette
Pour 6 à 8 personnes
Ingrédients : 2 litres de lait entier, 2 verres de riz rond ou 150 g, 24 morceaux de sucre ou 175 g de sucre en poudre, cannelle, ½ gousse de vanille.
Préparation : 15 min – cuisson : entre 3 h 30 et 5 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : plat creux en grès qui va au four

La teurgoule, teurgoule normande, Normandie, la cocotte, la voix du nord

Faites chauffer le lait et versez-le sur le riz. Saupoudrez de sucre, mélangez et laissez-le fondre. Fendez la gousse de vanille, grattez-en l’intérieur et ajoutez graines et gousse au mélange. Terminez par 1 ou 2 cuillères à café de cannelle ou 3 bâtonnets, c’est selon vos goûts. Mélangez à nouveau. Placez votre plat dans le four chauffé à 130 °C, en position chaleur tournante et laissez cuire entre 3 h 30 à 5 heures. Baissez la température pendant ce temps pour arriver à 100° C, comme dans le four du boulanger quand on laisse redescendre la température. Ne mélangez pas en cours de cuisson car une belle pellicule caramélisée va se former sur le dessus.

mercredi, 09 octobre 2019

Mousse à l’orange

Mais c’est quoi, ce truc ? C’est une tuerie ! Des casse-croûte et des oranges, de la chantilly et du miel ! Y’a rien d’autre ?

Mousse à l’orange, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 3 oranges bio bien juteuses, 6 casse-croûte, 30 cl de crème liquide, 2 cuillères à café de miel d’acacia ou miel assez liquide. Facultatif : 1 grenade.
Préparation : 20 min – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensiles : zesteur, fouet électrique, mixeur ou hachoir électrique, 6 verrines
Lavez et essuyez soigneusement les oranges. Récupérez le zeste d’une ou deux oranges. Pelez les oranges, coupez les quartiers en morceaux et passez-les au hachoir. Versez le jus obtenu avec la pulpe dans un plat creux. Coupez les casse-croûte en petits morceaux et faites-les tremper dans les oranges. Réservez. Montez la crème liquide en chantilly en ajoutant les cuillères de miel à la fin. Répartissez les casse-croûte à l’orange dans 6 verrines puis ajoutez la crème fouettée au miel. Mettez au frais jusqu’au moment de servir. Parsemez chaque verrine de zestes d’orange, ajoutez des fins quartiers d’orange et pourquoi pas, des graines de grenade. Mettez au frais jusqu’au moment de manger.

mercredi, 11 septembre 2019

Confiture rhubarbe et gingembre

Les meilleures choses ont une fin. La saison de la rhubarbe se termine en ce moment. Alors si vous aimez, ruez-vous sur les derniers bouts.

Confiture rhubarbe et gingembre, la cocotte, la voix du nord

Pour 4 pots de 250 g environ
Ingrédients : 1 kg de rhubarbe, 500 g de sucre de canne, 1 petit morceau de gingembre, ½ citron bio
Préparation : 15 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : râpe à parmesan
Pelez la rhubarbe sauf si elle est jeune. Dans ce cas, on peut se passer de la peler. Coupez-la en petits morceaux et déposez-les dans une casserole à fond épais. Ajoutez le sucre et laissez-le se dissoudre pendant 30 minutes. Pelez le petit morceau de gingembre et râpez-le avec la râpe à parmesan. Ajoutez-le à la casserole. Lavez le demi-citron et coupez-le en rondelles puis en petits morceaux. Ajoutez-les aussi dans la casserole. Mettez le tout à chauffer. Aux premiers bouillons, baissez la température et laissez cuire pendant 30 minutes.
Répartissez la confiture dans les bocaux lavés très soigneusement. Fermez-les bien et retournez-les pour faire le vide d’air. Quand ils ont bien refroidi, étiquetez-les et rangez-les dans un endroit sombre. Dégustez cette confiture très acidulée au bout de 3 ou 4 semaines.

mercredi, 28 août 2019

Glace et torsades coco

L’utilisation d’une turbine à glace est vivement conseillée. Cet appareil n’a pas son pareil pour alléger et aérer les préparations.

Glace et torsades coco, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 450 ml de lait de coco, 300 ml de crème liquide, 200 ml d’eau, 125 g de sucre en poudre, 2 jaunes d’œuf. Torsades : 1 rouleau de pâte feuilleté pur beurre, 2 cuillères de sucre en poudre, un peu de crème liquide, un peu de noix de coco râpée et de noisettes concassées.
Préparation : 20 min – cuisson : 25 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : fouet, papier-cuisson et turbine à glace
Mélangez lait de coco, crème liquide et eau dans une casserole et mettez-la à chauffer doucement. Fouettez les jaunes d’œuf et le sucre. Versez dans la casserole et laissez épaissir jusqu’à ce que le mélange nappe une cuillère en bois. Mettez en turbine. Quand la glace est prise, mettez-la au congélateur.
Préchauffez le four à 180° C. Déroulez la pâte feuilletée, tartinez de crème, saupoudrez de noisettes, de noix de coco râpée et de sucre. Pliez la pâte en deux et coupez des lanières dedans. Formez des torsades, posez-les sur le papier-cuisson sur une plaque à pâtisserie, parsemez à nouveau d’un peu de sucre et enfournez 15 minutes. Servez boules de glace et torsades ensemble.

mercredi, 14 août 2019

Lascaux 5

Après avoir crapahuté dans les grottes, il fallait bien aux enfants ce dessert pour continuer la magie du moment.

Lascaux 5

Pour 6 personnes
Ingrédients : 175 g de fromage frais type Philadelphia, 250 ml de crème liquide 30% + 50 ml, 60 g de sucre de canne, 15 g de sucre blanc, 100 g d’eau, quelques noix de Grenoble, de pécan, de cajou et de macadamia, pincée de fleur de sel
Préparation : 15 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : fouet électrique, poêle en fonte et 6 grandes verrines
Coupez grossièrement les fruits secs et faites-les griller quelques minutes à sec dans la poêle en fonte. Réservez. Dans une petite casserole mélangez sucre de canne et eau et faites un caramel. Comptez 10 minutes pour une belle couleur. Arrêtez la cuisson, ajoutez les 50 g de crème liquide, la pincée de fleur de sel et les fruits secs. Mélangez bien et laissez refroidir.
Montez en chantilly les 250 g de crème liquide, ajoutez le sucre blanc et mélangez-les délicatement au fromage frais. Répartissez le mélange dans de jolis contenants, versez par-dessus le caramel aux fruits secs et saupoudrez d’un peu de fruits secs broyés.

mercredi, 31 juillet 2019

Clafoutis sans œufs et aux fruits rouges

Dans la recette de la Cocotte, pas d’œuf et pas de lait de vache mais à la place, des amandes, des amandes et encore des amandes !

Clafoutis sans œufs et aux fruits rouges

Pour 6 personnes
Ingrédients : 250 g de cassis, 250 g de groseilles, 3 cuillères à café de beurre de cacahuètes, 300 g de lait d’amandes, 75 g de poudre d’amandes, 75 g de semoule extra-fine, 200 g de sucre, amandes effilées.
Préparation : 20 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : plat à gratin
Enlevez les petites queues de tous les fruits. Mettez les fruits dans une casserole, ajoutez 100 g de sucre, couvrez et faites chauffer doucement pendant 30 minutes. Graissez le plat qui va au four avec le beurre de cacahuètes et répartissez par-dessus les fruits et le jus qui s’est formé en gardant un peu de jus.
Dans un saladier mélangez vivement le lait et la poudre d’amandes, le reste du sucre et la semoule extra-fine. Versez ce mélange sur les fruits cuits et le jus. Enfournez le plat 20 minutes dans un four préchauffé à 175°C.
A la sortie du four, versez le reste du jus sur le clafoutis. Laissez-le refroidir avant de déguster ce dessert que vous pouvez parsemer d’amandes effilées.