mercredi, 21 octobre 2020

Poires à la chicorée

La chicorée, c’est comme les petits pois, on a toujours besoin d’en avoir chez soi. Une petite goutte par-ci, une petite goutte par-là…

Poires à la chicorée, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 700 g de poires conférence, 30 cl de vin blanc liquoreux (Monbazillac, Jurançon, Coteaux du Layon, Gewurztraminer…), 5 à7 cl de chicorée liquide, 200 g de spéculoos.
Préparation : 20 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : blender, 6 verrines
Pelez les poires. Coupez-les en quartiers et épépinez-les. Déposez-les dans une casserole, couvrez-les de vin et faites-les cuire à feu doux pendant 20 minutes. Versez une cuillère à café de chicorée liquide par verrine et laissez les poires mariner dans ce jus toute une nuit.
Passez les spéculoos au blender pour les réduire en poudre. Répartissez cette poudre dans les verrines mais gardez-en un peu pour la décoration. Disposez les poires dans les verrines et versez de façon équitable le jus de cuisson sur les poires. Rangez-les au frais jusqu’au moment de les servir et à ce moment-là, saupoudrez les poires d’un peu de poudre de spéculoos.
Vous pouvez aussi ajouter des pommes acidulées coupées en morceaux et un peu de crème chantilly par-dessus ou des fraises. On en trouve encore !

mercredi, 07 octobre 2020

Raisins-coussin

Remplacez la crème liquide par un sirop de vin blanc, mélangez raisin blanc et raisin noir et vous renforcerez le goût du raisin.

Raisins-coussin, la Cocotte, la Voix du Nord

Pour 6 ou 8 personnes
Ingrédients : 100 g de beurre, 300 g de farine type 45, 1 cuillère à soupe de levure sèche du boulanger, sel, 100 g de lait, 2 œufs, 75 g de sucre de canne, 10 cl de crème liquide, 300 g de raisins blancs et/noirs.
Préparation : 30 min – cuisson : 45 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : plat à tarte et papier-cuisson
Faites fondre le beurre et tiédir le lait. Délayez la levure dans le lait. Mélangez farine, beurre, œufs battus, 50 g de sucre de canne, une pincée de sel et lait mélangé à la levure. Formez une belle pâte, répartissez-la dans le moule à tarte recouvert de papier-cuisson. Couvrez la pâte et laissez-la lever une bonne heure dans un endroit chaud de la cuisine. Au bout de ce temps, préchauffez le four à 180°C. Egrappez le raisin et lavez-le. Faites des légers trous dans la pâte avec vos doigts et enfoncez les grains de raisins dans ces trous. Enfournez et laissez cuire 30 minutes. Sortez alors le gâteau du four, versez 10 cl de crème liquide dessus et saupoudrez des 25 g de sucre restant. Remettez dans le four et laissez cuire encore 15 minutes. Dégustez ce gâteau encore tiède avec un bon thé.

mercredi, 23 septembre 2020

Compote mi-figues mi-raisins

2997

Dans son sens littéral, mi-figue mi-raisin signifie que c’est bon d’un côté, moins bon de l’autre. Mais rassurez-vous, cette compote est 100 % délicieuse.

Compote mi-figues mi-raisins, la cocotte, la voix du nord

Pour 3 bocaux moyens
Ingrédients : 500 g de figues fraîches bien mûres, 500 g de raisins blancs, 200 g de sucre en poudre.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensiles : faitout, 2 bocaux de 400 à 500 ml
Lavez les figues, débarrassez-vous de leur petite queue et coupez les figues en deux. Déposez les figues dans un faitout, ajoutez les 200 g de sucre, mélangez, couvrez le faitout et faites cuire 30 minutes. Egrappez les raisins et lavez-les. Au bout des 30 minutes de cuisson des figues, ajoutez les raisins lavés et laissez cuire encore 10 minutes. Lavez les bocaux et remplissez-les de la compote. Fermez bien les bocaux, retournez-les pour chasser l’air. Faites bouillir une grande marmite d’eau et plongez les bocaux dans celle-ci pour les stériliser. Laissez-les bouillir 30 minutes. Laissez-les entièrement refroidir avant d’étiqueter ces bocaux et de les ranger à l’ombre d’un placard ou d’une cave. Vous verrez, cette compote très facile à faire a un goût étonnant d’anis étoilé.

compote mi-figues mi-raisins,la cocotte,la voix du nord

mercredi, 09 septembre 2020

Gâteau-biscuits au citron vert

Vous aimez le lait concentré sucré, le citron vert et le mascarpone ? Ne bougez surtout pas, j’ai ce qu’il vous faut.

Gâteau-biscuits au citron vert, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 œufs, 200 g de lait concentré sucré, 150 g de mascarpone, 1 quinzaine de biscuits secs style Petit Lu, 2 citrons verts, glace à la vanille. Pour décorer : 1 ou 2 clémentines
Préparation : 15 min – cuisson : aucune – coût : - difficulté : * - ustensiles : fouet électrique et zesteur et plat à bord haut
Prélevez le zeste sur les 2 citrons verts bien lavés et bien séchés. Séparez les blancs des jaunes d’œufs. Montez les blancs en neige ferme au fouet électrique. Dans les jaunes d’œuf, ajoutez le lait concentré sucré, le mascarpone et la moitié des zestes. Mélangez. Délicatement et petit à petit incorporez les blancs d’œufs au mélange précédent.
Dans le plat à bord haut, versez un peu de la préparation, disposez des biscuits puis à nouveau de la préparation. Recommencez l’opération 2 ou 3 fois en terminant par la préparation. Mettez-la au frais minimum 3 heures et avant de la servir, ajoutez une belle boule de glace et parsemez du reste des zestes de citron.

mercredi, 26 août 2020

Mousseline aux fruits rouges

Les alcools que je vous conseille sont plus ou moins forts. Faites votre choix si vous aimez. Sinon passez-vous en mais régalez-vous malgré tout.

Mousseline aux fruits rouges, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 600 g de fruits rouges de saison (ici myrtilles, fraises et framboises), 3 feuilles de gélatine, 75 g de sucre en poudre, 5 cl d’alcool de fruits rouges (kirsch, crème de cassis, Guignolet…), eau, 350 ml de crème liquide, 50 g de sucre-glace.
Préparation : 20 min – cuisson : 10 à 15 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : mixeur, fouet électrique et 6 verrines
Faites tremper quelques minutes les feuilles de gélatine dans un bol d’eau fraîche.
Dans le même temps, lavez et laissez les fruits s’égoutter. Déposez-les dans une casserole, ajoutez le sucre en poudre et mettez à cuire tout doucement. Quand ça bouillonne, égouttez les feuilles de gélatine et incorporez-les l’une après l’autre aux fruits rouges en les laissant fondre et en mélangeant constamment. Ajoutez la moitié de la crème liquide et l’alcool que vous aurez choisi, mixez finement au mixeur et répartissez dans des verrines. Faites prendre la mousseline au réfrigérateur 3 ou 4 heures. Au moment de servir, montez le reste de crème liquide en chantilly à l’aide du fouet électrique et quand elle commence à être « solide », ajoutez le sucre-glace et répartissez sur les verrines.

mercredi, 29 juillet 2020

Mousse de cerises à la rhubarbe

Ajoutez des fruits secs sur les verrines, noix, noisettes, amandes concassées et proposez des petits biscuits sablés ou à la cuillère.

Mousse de cerises à la rhubarbe, la cocotte, la voix du nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : 600 g de cerises bien mûres, 500 g de rhubarbe, 50 g de sucre de canne, un peu de fécule de pommes de terre, 100 g de fromage de chèvre frais, 50 g de lait concentré sucré, 100 ml de crème liquide.
Préparation : 20 min – cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : fouet électrique
Lavez et dénoyautez les cerises. Lavez et coupez la rhubarbe en tronçons de 2 cm. Faites-les cuire ensemble dans une casserole avec le sucre de canne. Quand ça bouillonne, ajoutez une cuillère de fécule de pommes de terre délayée dans 3 cl d’eau. Laissez épaissir et laissez refroidir. Ecrasez le fromage de chèvre et mélangez-le au lait concentré sucré. Fouettez la crème liquide pour en faire de la chantilly et mélangez crème au lait concentré et crème chantilly.
Quand les fruits ont bien refroidi, répartissez-les dans des verrines et versez la crème par-dessus. Mettez au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.

samedi, 25 juillet 2020

Le Dunk de Valentin Bonnaillie, chef-pâtissier du Princess Elizabeth à Dunkerque

« J’aime tout dans la pâtisserie »
Des madeleines ou charlottes au goût d’enfance aux pâtisseries plus élaborées qu’exige son métier, Valentin parle avec envie et étincelles dans les yeux. Ses repas pourraient ne se composer que de mets sucrés. A bord du Princess Elizabeth, bateau-restaurant chargé d’histoire, amarré dans le port de Dunkerque, il a carte blanche sur les desserts. « On change de carte tous les 3 mois et on travaille selon les saisons. » Cet été, sablé breton à la crème mascarpone et framboise, fondant chocolat et cœur pistache ou encore fraisier avec crème diplomate, fraises et chantilly... La Cocotte embarque sur le champ !

Le Dunk de Valentin Bonnaillie, chef-pâtissier du Princess Elizabeth à Dunkerque, la cocotte, la voix du nord, le chef et la cocotte, Dunk, princess Elizabeth à Dunkerque

Princess Elizabeth sur Facebook et sur le Net, quai de l'Estacade, 59140 Dunkerque 07 82 63 99 09
 
Le Dunk
Pour 6 personnes
Dacquoise : 180 g blanc d’œuf, 50 g sucre semoule, 125 g poudre d’amandes, 125 g sucre-glace. Croustillant : 100 g chocolat au lait, 300 g praliné noisettes, 150 g feuillantine (biscuit-crêpe très fin). Mousse : 250 g lait, 55 g jaune d’œuf, 20 g sucre, 2 feuilles de gélatine, 1 càs chicorée en grains, 150 g chocolat noir, 300 g crème liquide montée en chantilly.
Préparation : 30 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : **

Le Dunk de Valentin Bonnaillie, chef-pâtissier du Princess Elizabeth à Dunkerque, la cocotte, la voix du nord, le chef et la cocotte, Dunk, princess Elizabeth à Dunkerque

Dacquoise : montez les blancs d’œufs en neige et versez le sucre-semoule. Mélangez amandes et sucre-glace et incorporez délicatement aux blancs d’œufs. Etalez sur une plaque à pâtisserie et mettez au four 15 minutes à 180°C. Retournez la dacquoise une fois cuite. Croustillant : mélangez chocolat fondu, praliné et feuillantine écrasée et étalez sur la dacquoise.
Mousse : trempez la gélatine dans de l’eau froide. Faites infuser la chicorée dans le lait bouilli. Filtrez. Faites blanchir sucre et jaunes d’œuf. Mélangez lait, sucre et jaunes d’œuf et mettez à cuire à la nappe (85°C). Versez le mélange sur le chocolat noir. Laissez refroidir. Incorporez la chantilly à la ganache et versez le tout sur la dacquoise recouverte du croustillant.
 

jeudi, 23 juillet 2020

Salade rouge de lentilles des Flandres

Ces deux lentilles sont produites dans le Nord. Cherchez bien. Dans les magasins de producteurs, vous devriez les trouver facilement.

Salade rouge de lentilles des Flandres, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 250 g de lentilles roses, 250 g de lentilles noires, 1 gros oignon rouge, 3 échalotes, 1 botte de radis, 250 g de tomates-cerises (séchées ou pas), du sumac, 5 baies roses, vinaigre de Xérès, huile de tournesol, sel, poivre et eau.
Préparation : 20 min – cuisson : 25 min environ – coût : * - difficulté : *
Versez les lentilles roses dans une casserole, couvrez-les d’eau, salez un peu et démarrez la cuisson à couvert. Laissez cuire 25 minutes. Faites la même chose avec les noires mais laissez-les moins longtemps. 20 minutes devraient suffire. Goûtez-les régulièrement. Elles doivent être al dente. Egouttez-les. Lavez et coupez les radis en fines rondelles. Lavez et coupez les tomates en deux. Pelez et ciselez finement oignon et échalotes. Mélangez lentilles, radis, tomates, oignon et échalotes.
Faites une vinaigrette avec 3 cuillères à soupe d’huile, 2 de vinaigre et 5 cl d’eau. Salez, concassez les baies roses et ajoutez-les à la salade. Mélangez à nouveau et saupoudrez d’une belle pincée de sumac. Mangez cette salade très fraîche.

dimanche, 19 juillet 2020

Tarte au sucre

Une toute petite tarte au sucre à partager avec toute la famille, est-ce assez ? La réponse est non, doublez, triplez les quantités !

Tarte au sucre, la cocotte, la voix du nord

Montre-moi ta tarte au sucre, je te dirai d’où tu viens. Toi, tu viens du Nord, tu utilises de la vergeoise. Et toi, tu viens de Belgique, tu mets de la cassonade dans ta pâte à tarte. Mais à dire vrai, on parle de la même chose sans le savoir. La vergeoise et la cassonade sont faits à partir d’un sirop de sucre qui peut être de betteraves ou de canne. Ce sirop est cuit, recuit et la cuisson donne plusieurs tons à la vergeoise. On en trouve de la blonde ou de la brune. Le goût en est plus ou moins prononcé. Adoptez les deux, testez-les sur vos pannecouckes, vos tartes, vos yaourts et régalez-vous.

Pour 6 personnes
Ingrédients : 200 ml de lait, ¼ paquet de levure de boulanger, 300 g de farine, 80 g de sucre en poudre, 1 œuf, sel, 10 à 15 cl de crème liquide, 40 g de vergeoise.
Préparation : 15 minutes + repos 1 h 30 - cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : tourtière et papier sulfurisé

Tarte au sucre, la cocotte, la voix du nord

Faites tiédir le lait, effritez la levure dans celui-ci et mélangez. Versez la farine dans un plat creux, faites un puits au centre, ajoutez lait et levure. Incorporez les 80 g de sucre, l’œuf entier et une pincée de sel.  Mélangez vigoureusement pour obtenir une pâte bien lisse. Étalez la pâte sur une plaque à pâtisserie recouverte d'une feuille de papier-cuisson. Couvrez la pâte d’un linge propre et laissez-la monter 1 bonne heure dans un endroit chaud de la cuisine. Préchauffez le four à 180° C.
Enfoncez les doigts dans la tarte par-ci, par-là et répartissez la crème liquide par-dessus.
Saupoudrez la tarte d’un peu de vergeoise et enfournez-la 25 minutes. Servez-la tiède ou froide.

mercredi, 15 juillet 2020

Glace au gingembre confit

Si vous avez la chance d’avoir une turbine à glace, ne vous privez pas de l’utiliser. Votre glace sera plus aérée, plus souple.

Glace au gingembre confit, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 150 g de gingembre, 125 g de sucre, 15 cl d’eau, 3 jaunes d’œufs, 35 à 40 cl de crème liquide, noisettes ou noix de cajou concassées
Préparation : 30 min – Cuisson : 15 min – coût : * - difficulté : *
Epluchez le gingembre en le grattant avec une petite cuillère et coupez-le en fines rondelles. Déposez les morceaux et couvrez-les d’eau. Faites bouillir pendant 5 minutes et égouttez. Renouvelez l’opération 3 fois de suite. Dans une casserole, faites un sirop avec 100 g de sucre en poudre et 15 cl d’eau. Portez à ébullition. Quand le sucre s’est dissous, ajoutez les rondelles de gingembre et laissez confire 1 heure à feu très doux. Arrêtez la cuisson dès que le mélange brunit un peu et laissez refroidir. Mixez avec 5 cl de crème liquide. Fouettez les jaunes d’œufs et mélangez-les au gingembre confit. Fouettez le reste de la crème liquide en chantilly et incorporez-la délicatement au mélange œufs et gingembre. Versez dans un bac et mettez la crème au congélateur pendant 3 heures, le temps qu’elle prenne. Servez cette glace très épicée parsemée de noix ou noisettes concassées.

mercredi, 01 juillet 2020

Fraises frappées coco

Vous avez oublié une barquette de fraises dans le frigo, elles sont un peu molles et elles font grise mine ? Non, ne les jetez pas !

Fraises frappées coco, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de fraises un peu trop mûres, 1 boîte de 400 ml de lait de coco, 20 cl de crème liquide, 100 g de sucre très fin. Facultatif : noix de coco déshydratée et/ou sirop de menthe blanche
Préparation : 15 min – cuisson : aucune – coût : * - difficulté : * - ustensiles : blender et fourchette
Lavez et équeutez les fraises. Déposez-les dans le bol du blender, ajoutez tout le contenu de la boîte de lait de coco et le sucre. Mixez très finement jusqu’à obtenir une belle crème. Allongez-la de crème liquide. Goûtez la crème pour savoir si elle est assez sucrée. Au besoin ajoutez un peu de sucre.
Versez la crème dans un plat et mettez-le au congélateur. Au bout d’une heure, grattez la crème en surface puis en profondeur. Remettez-la au congélateur et répétez l’opération de grattage 2 fois en 2 heures. Quand enfin la glace est « prise », servez-la en la saupoudrant de noix de coco déshydratée et d’un petit filet de sirop de menthe blanche.

mercredi, 17 juin 2020

Gratin de rhubarbe à la noisette

Attention, du jus se forme à la cuisson. Enlevez-le à la cuillère ou couvrez le gratin d’un peu de chapelure avant de le faire cuire.

Gratin de rhubarbe à la noisette, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 750 g de rhubarbe, 2 pommes, 200 g de fruits rouges, 150 g de sucre en poudre, 100 g de beurre, 100 g de noisettes broyées
Préparation : 20 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : *
Préchauffez le four à 170°C. Pelez la rhubarbe et coupez les tiges en petits tronçons. Pelez les pommes, coupez-les en quartiers puis en morceaux. Lavez les fruits rouges. Beurrez un plat à gratin, déposez les fruits dedans, mélangez à un peu de sucre.
Coupez le beurre en petits morceaux, mélangez-le avec les doigts au sucre et aux noisettes broyées. Répartissez sur les fruits et mettez au four pendant 45 minutes. A la fin baissez la température sur 120°C et laissez encore 15 minutes. A l’aide d’une cuillère à soupe, enlevez le maximum de jus qui s’est formé à la cuisson et laissez le gratin refroidir. Servez-le avec un peu de crème chantilly ou de crème anglaise.

mercredi, 03 juin 2020

Cappuccino-coco à la rhubarbe

Un peu de douceur dans ce monde de fous, une pause, une respiration pour mieux repartir zen, comblé et heureux.

Cappuccino-coco à la rhubarbe, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 800 g à 1 kg de rhubarbe fraîchement coupée, 150 g de sucre fin, ½ citron vert, 2 cuillères à café de fécule de pommes de terre, 1 boîte de 400 ml de lait de coco assez épais, quelques feuilles de menthe.
Préparation : 20 min – cuisson : 30 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : fouet électrique
Rangez quelques heures la boîte de lait de coco au réfrigérateur. Si votre rhubarbe est bien fraîche, vous n’aurez pas besoin de la peler. Débarrassez-vous des 2 extrémités et coupez la rhubarbe en petits tronçons. Déposez-les dans un faitout, ajoutez le sucre et le demi-citron et mettez à cuire à couvert et à feu doux pendant 30 minutes. Délayez la fécule dans une petite tasse d’eau, ajoutez-la à la rhubarbe encore sur le feu et laissez bouillonner 2 minutes. Arrêtez la cuisson, retirez le citron et laissez la rhubarbe refroidir complètement. Au moment de servir, répartissez la rhubarbe dans de jolis contenants transparents. Fouettez le lait de coco en chantilly et répartissez-la sur chacun des contenants. Décorez d’une feuille de menthe et mangez le cappuccino aussitôt.

dimanche, 24 mai 2020

Bavarois aux fraises

D’un côté, des fruits en purée ou en coulis. De l’autre côté, une crème liquide fouettée en chantilly. On mélange et on obtient un bavarois.

Bavarois aux fraises, la cocotte, la voix du nord

Retrouver l’origine des recettes n’est pas toujours chose aisée. Ainsi pourquoi avoir appelé ce dessert un bavarois quand on sait qu’il vient de Suisse ? Le dessert, pas le bavarois ! Pourquoi donc avoir situé à Chantilly la crème éponyme ? Est-ce que ledit bavarois avait séjourné à Chantilly ? Personne ne sait. Quoiqu’il en soit, ce dessert d’une simplicité enfantine à réaliser est un classique de la gastronomie française depuis des lustres. Et sans remonter le cours de l’histoire, on lui adjoindra une petite goutte d’alcool et on s’en régalera, qu’il soit de Bavière, Tombouctou ou Pétaouchnock.
 
Pour 6 personnes
Ingrédients : 400 g de fraises fraîches, 3 feuilles de gélatine, 75 g de sucre en poudre, 500 ml de crème liquide, 10 spéculoos et ginjinha (alcool léger portugais à la cerise) ou du guignolet.
Préparation : 30 min – cuisson : 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : blender, fouet électrique et 6 verrines

Bavarois aux fraises, la cocotte, la voix du nord

Faites tremper dans de l’eau froide les feuilles de gélatine. Lavez et équeutez les fraises. Mixez-les avec le sucre et faites-les bouillir 3 minutes dans une casserole. Egouttez la gélatine et incorporez-la aux fraises pour la faire fondre, arrêtez la cuisson et laissez le mélange entièrement refroidir. Montez la crème liquide en chantilly. Quand la chantilly est bien épaisse, versez tout doucement le coulis de fraises refroidi et mélangez tout doucement.
Ecrasez 10 spéculoos et répartissez-les dans les verrines, ajoutez quelques cerises de la bouteille de ginjinha et versez 3 cl de cet alcool dans le fond de chacune des verrines avant de répartir le mélange aux fraises. Mettez les verrines 3 heures minimum au frais.

mercredi, 20 mai 2020

Croustilles soleil

Roulez le boudin, coupez le boudin, enfournez le boudin, laissez le boudin refroidir… Oh, eh ! Tu me parles autrement, hein !

Croustilles soleil, la Cocotte, la Voix du Nord

Pour 20 croustilles

Ingrédients : 1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre, 3 cuillères à soupe de confiture de lait, 3 cuillères à soupe de graines de tournesol, 1 poignée de noix de pécan grossièrement écrasées et un peu de sel Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : plaque à pâtisserie et papier-cuisson  Préchauffez le four à 180° C. Déroulez le rouleau de pâte feuilletée sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson.  Couvrez entièrement la pâte feuilletée de confiture de lait. Saupoudrez des noix de pécan écrasées et parsemez ensuite de graines de tournesol. Soyez généreux. Ajoutez un tout petit peu de sel fin. Roulez la pâte feuilletée en un long boudin bien serré et découpez des rondelles d’1,5 cm de large dans ce boudin. Posez-les à plat sur la feuille de papier-cuisson et enfournez les croustilles. Laissez-les cuire de 12 à 15 minutes, le temps qu’elle soient joliment dorées. Servez avec une compote de fruits et/ou une boule de glace. 

dimanche, 10 mai 2020

Pain perdu

83. Quand nous ressortirons, nous irons payer nos dettes chez Monsieur Vin.
84. Quand nous ressortirons, nous perdrons notre place de parking.
85. Quand nous ressortirons, nous rendrons tous les kilos reçus en trop.
86. Quand nous ressortirons, nous n’irons pas à la plage, nous n’irons pas à l’étranger mais nous prendrons le métro.
87. Quand nous ressortirons, nous aurons appris tous les gestes-barrières alors ne nous en veuillez pas mais nous tiendrons nos distances.
 
En tout cas et surtout, prenez bien soin de vous.
 
La recette
Devinette : c’est quoi une baguette avec une boussole ? Vous avez trouvé ? Bon déconfinement à tous et portez-vous bien.

Pain perdu, la cocotte, la voix du nord

Dans la série « on ne jette rien, on transforme tout », quelle est l’une des recettes préférées des petits gourmands et des grands économes ? C’est ? C’est ? C’est le pain perdu. Simplissime et délicieux, ce dessert a vraiment toutes les qualités et cette recette universelle remonte à la nuit des temps.  A travers les âges et les pays, on la retrouve sous de multiples noms, le French toast aux USA, l’eggy bread en Grande-Bretagne ou le pain crotté dans notre région. Les cuisinières économes savent toutes tremper le vieux pain dans du lait et des œufs pour ne pas gâcher et pour régaler les leurs.
 
La recette
Pour 6 personnes
Ingrédients : 6 belles tranches de pain dur (pain de campagne, de mie, aux graines ou tout simple…), 3 œufs, 40 cl de lait, beurre, 75 g de sucre en poudre.
Préparation : 15 min – cuisson : 8 à 10 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : poêle antiadhésive

Pain perdu, la cocotte, la voix du nord


Dans un grand plat creux ou une tourtière, battez les œufs avec le lait et incorporez-leur 75 g de sucre. Déposez-y les tranches de pain et laissez-les s’imbiber du liquide. Faites fondre le beurre dans la poêle et faites dorer les tartines. Baissez le feu et retournez le pain au bout de 4 à 5 minutes. Laissez encore chauffer doucement 3 à 4 minutes. Quand les deux côtés sont joliment dorés, arrêtez la cuisson et dégustez votre pain perdu aussitôt. Le sucre va caraméliser et ça va être bon.
Variantes : Servez-le avec de la confiture (de fruits ou de lait), de la compote, de la glace, de la pâte de noisettes au chocolat, de la crème chantilly, des fruits, du fromage blanc au sirop d’érable ou au beurre de cacahuètes, avec une lichette d’alcool dans le mélange œuf et lait… Innovez, soyez fous !

mercredi, 06 mai 2020

Rhubarbe en pâte à crêpe

Mon ami Pierre me disait l’autre jour : « Tu sais, ma Cocotte, la rhubarbe qui vient d’être coupée n’a pas besoin d’être pelée. »

Rhubarbe en pâte à crêpe, la cocotte, la voix du nord


Pour 6 personnes
Ingrédients : 800 g de rhubarbe, 150 g de sucre, 40 cl de lait, 2 œufs, ½ sachet de levure chimique, 225 g de farine, vergeoise brune.
Préparation : 25 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : feuille de papier sulfurisé
Pelez les tiges de rhubarbe et coupez-les en gros tronçons. Déposez-les dans un faitout, couvrez-les de sucre et posez le couvercle par-dessus. Faites cuire pendant 15 minutes, le temps que cela devienne de la compote. Réservez. Mixez très vivement le lait, les œufs, la levure et la farine. Préchauffez le four à 175°C.
Posez le papier sulfurisé dans le fond d’un plat, versez la moitié de la pâte à crêpes puis versez la compote de rhubarbe. Versez enfin le reste de la pâte. Mettez le plat au four et laissez cuire 35 à 45 minutes. Baissez la température vers la fin. Laissez entièrement refroidir, découpez le tout en petits carrés et saupoudrez-les de vergeoise brune.

mercredi, 22 avril 2020

Pudding à la carotte

63. Quand nous ressortirons, la mer sera là, imperturbable et malgré tout, vulnérable.
64. Quand nous ressortirons, les pays étrangers le seront encore plus.
65. Quand nous ressortirons, nous serons déguisés et nous aurons tous les oreilles décollées.
66. Quand nous ressortirons, nous n’aurons pas la permission d’aller nous assoir dans un restaurant.
67. Quand nous ressortirons, nous serons complètement déprimés mais nous serons dehors.

La recette

Le pavot n’est pas obligatoire, c’est juste pour donner un peu de contraste dans le pudding et pour son côté « croustillant ».

Pudding à la carotte, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 500 g de carottes bio, 100 g de pavot, 350 g de lait d’amandes, 150 g de poudre d’amandes, 50 g d’huile de tournesol, 1 orange, 200 g de farine, 200 g de sirop de betteraves, 1 sachet de levure chimique, sucre en poudre.
Préparation : 20 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensiles : râpe, presse-agrumes et moule à manqué en silicone
Préchauffez le four à 200°C. Lavez soigneusement les carottes et râpez-les sans les peler avec une râpe à gros trous. Pressez l’orange pour en recueillir le jus. Dans un plat creux, mélangez carottes râpées, pavot, lait et poudre d’amandes, huile, farine, sirop de betteraves et jus d’oranges. Terminez en ajoutant le sachet de levure chimique. Versez cette préparation dans le moule à manqué (en silicone ou antiadhésif), égalisez la surface et mettez le moule au four pendant 1 heure. Laissez-le refroidir complètement dans le four et démoulez-le. Saupoudrez de sucre en poudre et coupez ce pudding en petits carrés pour le servir. Gardez-les au réfrigérateur si vous ne mangez pas tout, tout de suite.

mercredi, 08 avril 2020

Gâteau hello goodbye

Tu dis oui, je dis non. Tu dis bonjour, je dis au revoir. Tu dis bas, je dis haut. Tu dis blanc, je dis noir et on dit miam, miam, miam !

Gâteau hello goodbye, la cocotte, la voix du nord


Pour 6 à 10 personnes
Ingrédients : 100 g de noix de coco râpée, 25 cl de lait chaud, 150 g de farine de blé type 45, 125 g de sucre fin, 40 g de pavot, 2 œufs, 1 citron jaune et 1 citron vert, 75 g de beurre, 1 sachet de levure chimique.
Préparation : 20 min – cuisson : 25 min – coût : * - difficulté : * - ustensiles : presse-agrumes, fouet électrique, moule à manqué en silicone et zesteur
Prélevez les zestes du citron jaune et pressez jaune et vert. Préchauffez le four à 170°C. Versez le lait chaud sur la noix de coco râpée et laissez gonfler quelques minutes. Versez ensuite la farine, le sucre, les jaunes d’œuf, le beurre fondu, le pavot et le jus des deux citrons sur la noix de coco au lait. Mélangez vigoureusement. Saupoudrez du sachet de levure chimique et mélangez à nouveau. Montez les blancs en neige et incorporez-les délicatement au mélange. Versez le tout dans le moule à manqué en silicone et enfournez 25 minutes. Retournez-le sur un plat à tarte et rangez-le au frais jusqu’au moment de le servir en le parsemant des zestes de citron. Si vous en avez envie, vous pouvez le recouvrir de fromage frais mélangé à un peu de crème liquide et zestes de citron.
 

mercredi, 25 mars 2020

Gâteau de vermicelle sucré aux épices

1. Quand nous ressortirons, les femmes de plus de 40 ans (pour les plus précoces) seront des Agnès Varda, elles auront un bol sur la tête, un bol blanc et noir. Les hommes de plus de 12 ans (pour les plus précoces) seront Maestro, le vieux sage dans "Il était une fois….l'homme", ils marcheront sur leur barbe.
2. Quand nous ressortirons, nous serons comme des endives mises à forcer dans le noir, privées de chlorophylle, le teint blanc terne et le goût amer.
3. Quand nous ressortirons, la mode sera passée, la saison printemps-été sera entamée.
Quand nous ressortirons, nous étoufferons nos enfants de nos bisous, ceux que nous n’aurons pas vus pendant ce temps et ceux qui auront vécu à côté de nous le même temps et qui nous supporteront encore.
4. Quand nous ressortirons, nos ongles longs ne seront pas noirs même si nous avons gratté la terre de nos jardins. Non, nos ongles seront blancs d’avoir été lavés régulièrement.
5. Quand nous ressortirons, nous aurons relu tous les livres et constaté que la chair n’est pas si triste qu’on le dit.
6. Quand nous ressortirons, nous aurons des envies de restaurants. En attendant, nous nous contenterons de vermicelle blanc. 
7. Quand nous ressortirons, nous serons hagards, effarés, fous, hallucinés, nous serons moins mais nous serons heureux.
to be continued...
 
La recette
Un reste de vermicelle dans un placard ? Des petites quantités d’épices et de fruits secs à terminer ? Ne bougez pas, j’ai ce qu’il vous faut.

gâteau de vermicelle sucré aux épices,la cocotte,la voix du nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 100 g de vermicelle (un fond de paquet), 50 cl de lait, 50 g de sucre de canne, cannelle et gingembre en poudre, 3 clous de girofle réduits en poudre, 30 g de gros raisins secs, quelques abricots secs et quelques pruneaux, 1 poignée de fruits secs (noisettes, amandes, noix, pistaches…)
Préparation : 15 min – cuisson : 20 à 25 min – coût : * - difficulté : * - Ustensiles : hachoir électrique, poêle antiadhésive et verrines
Faites tremper les raisins secs, les abricots et les pruneaux dénoyautés et coupés en petits morceaux, dans de l’eau bouillante pendant 15 à 20 minutes. Faites bouillir le lait, ajoutez le sucre, les épices en petites quantités et le vermicelle. Laissez bouillonner doucement 10 à 15 minutes et à la fin, ajoutez les raisins, abricots et pruneaux égouttés. Normalement le vermicelle cuit en 5 minutes mais là, vous pouvez le laissez cuire plus longtemps. Grillez à sec les noisettes, amandes, noix… dans une poêle antiadhésive et réduisez-les en poussière très grossière au hachoir électrique. Répartissez le vermicelle sucré dans de jolies verrines et saupoudrez-le de fruits secs broyés. Mangez tiède ou froid.