lundi, 08 mars 2021

Rouleaux poireaux

Humidifiez bien votre linge propre et n’hésitez pas à passer les feuilles de riz sous l’eau pour les ramollir. Un petit passage sous l’eau, un linge humide et hop, vous roulerez les rouleaux en un tour de main ! Pas de sel, la sauce soja l’est déjà et du poivre si vous voulez.  

Rouleaux poireaux, la Cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes

300 g d’escalopes de porc, 2 poireaux, 5 cl de sauce soja, 1 cuillère à café de gingembre en poudre, 1 citron bio, huile pour friture, 12 feuilles de riz pour nems, poivre

Préparation : 15 min – Cuisson : 6 à 8 min – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : zesteur, friteuse et torchon propre

Progression : Coupez les escalopes de porc en petits dés. Coupez les parties vertes des poireaux, mettez-les de côté pour une soupe et détaillez les blancs des poireaux en tronçons de 3 cm puis en lanières. Mélangez porc et poireaux, ajoutez le sauce soja, le gingembre et le zeste du citron. Laissez mariner 2 heures au frais. Au bout des 2 heures, faites chauffer la friteuse. Mouillez une feuille de riz, posez-la sur un linge propre et humide. Doublez-la de la même façon, les nems seront plus croustillants. Déposez une dose de viande aux poireaux au bas des 2 feuilles, rabattez les côtés et roulez le nem en le serrant bien. Faites toutes les feuilles de la même manière et faites-les frire 7 à 8 minutes. Egouttez-les sur du papier-ménage.

Dressage : Servez-les bien chauds et poivrés sur un lit de poireaux à la crème.

 

 

 

vendredi, 05 mars 2021

Sardines à l'huile thym-citron, la Cocotte sur France Bleu Nord le vendredi 5 mars 2021 dans l'émission la vie en bleu

La sardine, sa vie, son œuvre
Un peu trouillarde, la sardine ne se déplace jamais seule et avec toutes ses copines, elle forme des bancs plus ou moins gros. Et quand le banc est grand, on peut se dire que la pêche sera bonne. 
C’est parce qu’il y a fort, fort longtemps des marins grecs la pêchaient en nombre près des côtes de Sardaigne que la sardine s’appelle sardine. Imaginez, s’ils avaient poussé un peu plus loin à l’ouest, on mangerait des Corses à l’huile ! 
La période idéale pour la déguster est évidemment en été mais suivant sa provenance, on commence à la revoir chez les poissonniers vers la fin de l’hiver, tout début du printemps quand elle vient de méditerranée. Un vieux dicton la voit partir à la Sainte-Catherine et revenir à la Saint-Blaise, soit le 3 février.
On ne la pêche pas que là-bas, en méditerranée. On la trouve aussi dans l’Atlantique nord, en Irlande, en Bretagne, au large du Maroc et sur les côtes sénégalaises, mauritaniennes…
De 10 à 25 cm selon les espèces et la provenance, la sardine est petite au printemps et grassouillette en période estivale ! 
Des régions de France ou des pays lui vouent un véritable culte. Au Portugal, l’été, les fêtes de la sardine sont légion et ils la déclinent en tout, tout, tout ! En porte-clé, mobiles, posters, tapis, coussins, torchons, … Tout, tout, tout, vous dis-je ! 
En Bretagne aussi, ils lui font sa fête. Des conserveries renommées la mettent en boîte et en font même des millésimes dont on s’occupe comme un grand vin en les retournant régulièrement. Les boîtes, pas les sardines !

sardines à l'huile thym-citron,la cocotte,france bleu nord,la vie en bleu

La recette
Pour 6 personnes
500 g de sardines fraîches (soit environ 12 petites sardines), du gros sel gris de Guérande, 8 à 10 cl d’huile de tournesol ou d’arachide, 1 citron bio, quelques branches de thym, poivre du moulin, des petites olives noires

Préparation et cuisson : 20 minutes
Ustensiles : 1 petite casserole et 1 petit plat

Sardines à l'huile thym-citron, la cocotte, France bleu nord, la vie en bleu

Coupez la tête des sardines et tirez sur les viscères avec un couteau pour les faire sortir. Avec l’index, en ouvrant la sardine en deux, repérez l’arête et enlevez-la délicatement. Retirez la queue en même temps. Lavez les sardines très soigneusement. Déposez 4 sardines dans un petit plat, saupoudrez-les de gros sel, disposez à nouveau 4 sardines, du gros sel et une fois la même chose. 
Laissez mariner deux heures au réfrigérateur. 
Ensuite rincez-les abondamment, laissez-les même tremper dans de l’eau froide pour enlever un maximum de sel puis épongez-les. 
Faites chauffer l’huile dans une petite casserole sans la faire bouillir ! 
Coupez le citron en rondelles.
Dans le fond du même plat qui a servi à faire mariner les sardines, disposez une ou deux branches de thym, posez 4 sardines, côté peau sur le dessus. Posez par-dessus des rondelles de citron, puis à nouveau des sardines et du citron. Terminez par les 4 dernières sardines, du citron et du thym. Poivrez, ajoutez quelques olives et versez l’huile bien chaude par-dessus. Couvrez d’une assiette et laissez mariner toute une nuit. Le lendemain, égouttez-les, mettez-les à température ambiante dans de jolies boîtes pour les servir en entrée sur des toasts. 

La sardine, oui mais pour quoi ?
Hier, sur le marché, ma p’tite dame, elle était à 10 euros les 2 kilos, autant dire que la sardine ne coûte presque rien. C’est peut-être pour ça qu’on dit qu’elle est bon marché ! Pour ravir mes invités de ce soir, j’en ai eu pour 2 euros 50. 
Une misère !

Sardines à l'huile thym-citron, la cocotte, France bleu nord, la vie en bleu


Quand vous les achetez, optez pour des sardines pas trop grosses. Je ne veux pas faire de grossophobie sardinière mais elles seront forcément moins grasses et cuiront donc plus vite si vous les faites au barbecue par exemple. 
Faites-les griller entières, pas étêtées, pas vidées, pas désarêtées, elles se tiendront mieux à la cuisson. 
Passez-les 10 minutes au four, ouvertes, débarrassées de leur arête, sur un papier-cuisson huilé et dans un petit bain de coulis de tomates et d’aromates qui font du bien quand il fait soleil, basilic, origan, persil, thym, graines de fenouil…
Passez-les à la poêle et laissez-les mariner dans un bon p’tit vin blanc. Ajoutez ail ou échalote, persil ou coriandre en feuilles et quelques rondelles de citron et dégustez-les toujours sur un bon pain toasté. 
On est à la fête, non ?

Sardines à l'huile thym-citron, la cocotte, France bleu nord, la vie en bleu

Retrouvez cette recette sur le site de France Bleu Nord dans l'émission "La vie en bleu".

jeudi, 04 mars 2021

Pois chiches grillés

Y'en a qui perdraient leur âme pour un plat de lentilles, la Cocotte la perdrait pour un plat de pois chiches. Hoummmmous, couscous, lablabi et tutti quanti... Et pois chiches grillés !

pois chiches grillés, la cocotte, la voix du nord

Pour un beau bol de pois chiches
100 g de pois chiches secs, 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude, huile d’olive, sel, poivre, paprika, cumin moulu, piment de Cayenne
Préparation : 15 min – Cuisson : 1 h – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : papier-cuisson et plaque à pâtisserie

pois chiches grillés, la cocotte, la voix du nord


Progression : Faites tremper les pois chiches une nuit entière dans un grand bol d’eau fraîche. Le lendemain plongez-les dans une casserole d’eau fraîche, ajoutez la cuillère de bicarbonate de soude et faites-les bouillir une trentaine de minutes. Egouttez-les, rincez-les et séchez-les grossièrement. 
Préchauffez le four à 200 °C. Dans un bol mélangez les pois chiches à 2 cuillères d’huile d’olive, salez, poivrez, ajoutez 1cuillère à café de paprika, ½ de cumin et 1 pincée de piment. Mélangez bien et étalez les pois chiches sur la feuille de papier-cuisson posée sur la plaque à pâtisserie. Enfournez et laissez cuire 1 trentaine de minutes. Vérifiez la cuisson en remuant un peu la plaque. Quand les pois chiches font un bruit sec entre eux, c’est cuit. En 30 minutes, ça devrait l’être. 
Goûtez-les, rectifiez l’assaisonnement et rangez vos pois chiches dans un bocal bien hermétique avant de les grignoter. 

Pois chiches grillés, la cocotte, la voix du nord

mardi, 02 mars 2021

Tagliatelles et clams en sauce blanche

1 kg de clams une fois décoquillés, ça ne représente rien. Donc si vous aimez ça, n’hésitez pas à en prendre plus. Si vous ne trouvez pas de Noilly-Prat, prenez un vermouth très sec. 

tagliatelles et clams en sauce blanche,la cocotte,la voix du nord

Pour 6 personnes
1 kg de clams ou palourdes, 6 rondelles de coppa, quelques branches de persil plat, ail moulu, herbes de Provence, zeste d’un citron, 5 cl de Noilly-Prat, 50 g de parmesan, 500 g de tagliatelles, sel et poivre
Préparation : 15 min – cuisson : 20 min – coût : * - difficulté : *
Progression : Faites cuire les pâtes dans de l’eau salée le temps comme indiqué sur le paquet. Déposez les clams dans une casserole, ajoutez le zeste du citron, ½ cuillère à café d’ail moulu, une pincée d’herbes de Provence, le persil plat lavé et ciselé et un peu de poivre. Couvrez et laissez cuire le temps que les coquillages s’ouvrent. Ça va très vite. Arrêtez la cuisson, filtrez le jus. Dans une poêle, faites dorer les rondelles de coppa détaillées en lamelles. Ajoutez le Noilly-Prat et le jus filtré des coquillages. Ajoutez une petite louche de jus de cuisson des pâtes et le parmesan. Décoquillez les clams et ajoutez-les à la sauce. Gardez-en quelques-uns en coquille pour la décoration. Rectifiez l’assaisonnement, mélangez les tagliatelles et la sauce.
Dressage : Servez les pâtes à la sauce blanche dans des assiettes creuses et ajoutez les clams réservés.  

dimanche, 28 février 2021

Milhassou de Corrèze

Avec ou sans lard, avec ou sans œuf, avec ou sans salade, avec ou sans blettes en saison, en le dégustant avec ou sans viande, en buvant du vin avec ou pas, le milhassou n’est pas difficile à faire et encore moins à dévorer. Faites celui que vous voulez et partagez-le.

milhassou de corrèze,la cocotte,la voix du nord

L’origine de ce nom vient du millet, plante qu’on récoltait en même temps que le sarrasin il y a fort longtemps. De nos jours, la pomme de terre remplace le millet mais milhassou, milassou ou milhasson demeurent. On peut le faire avec des morceaux de lard, avec des œufs, avec ceci, avec cela mais les puristes vous diront que non. Les puristes disent toujours non ! Ce plat simple et convivial est un beau mélange d’herbes et de pommes de terre. Pour le réussir, il faut une râpe créée exprès pour l’occasion, une râpe à picots qui transforme en pulpe plutôt qu’elle ne râpe. Après cuisson, il doit être croustillant juste ce qu’il faut à l’extérieur et fondant à l’intérieur.

milhassou de corrèze,la cocotte,la voix du nord

Pour 6 personnes

1,5 kg de pommes de terre Bintje, ½ bouquet de persil plat, 1 petit blanc de poireau, 1 belle gousse d’ail, 1 gros oignon, sel, poivre, beurre et huile (ou graisse de canard)

Préparation : 15 min – Cuisson : 30 min – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : râpe, hachoir électrique et poêle antiadhésive

milhassou de corrèze,la cocotte,la voix du nord

Pelez, lavez et râpez finement les pommes de terre. Déposez-les dans une passoire et laissez-les s’égoutter un peu. Lavez le persil plat et le blanc de poireau. Pelez ail et oignon. Passez l’ensemble de ces ingrédients au hachoir et mélangez ce hachis aux pommes de terre. Salez et poivrez. Faites chauffer la matière grasse choisie dans la poêle et remplissez-la du milhassou. Egalisez la surface. Faites cuire le premier côté 15 minutes à feu doux. Glissez cette espèce de grosse galette sur une assiette plate et retournez-la dans la poêle pour faire cuire l’autre côté de la même façon 15 minutes encore.

Dressage : Coupez le milhassou en 6 parts et servez-le bien chaud accompagné de crudités.

milhassou de corrèze,la cocotte,la voix du nord

 

 

milhassou de corrèze,la cocotte,la voix du nord

mardi, 16 février 2021

Crépinette aux herbes

Demandez à votre boucher-charcutier préféré de vous mettre de côté une crépine. S’il vous aime, il se fera un plaisir de vous faire ça. Peut-même qu’il vous en fera cadeau.

Crépinette aux herbes, la Cocotte, la voix du nord

Pour 6 crépinettes

1 morceau de crépine, 1 oignon, quelques tiges de ciboulette, 1 branche de céleri, 1 bouquet de persil plat, 100 g de lard fumé, 500 g de chair à saucisse, sel, poivre, 20 g de beurre, 1 cuillère à soupe d’huile

Préparation : 30 min – Cuisson : 15 à 20 min – Coût : * - Difficulté : ** - Ustensile : hachoir électrique

Progression : Faites tremper la crépine dans de l’eau chaude. Pelez et coupez l’oignon en gros morceaux. Lavez et ciselez grossièrement ciboulette, céleri et persil plat. Dégraissez le lard fumé et coupez-le en gros dés. Passez ces ingrédients au hachoir électrique. Assemblez ce mélange et la chair à saucisse. Salez légèrement, poivrez. Egouttez la crépine et étalez-la délicatement sur un plan de travail. Coupez-la en 6 parties égales de 10 x 30 cm. Partagez aussi la viande en 6. Posez une part de viande au « centre-bas » d’une part de crépine. Rabattez les côtés de la crépine vers le centre et roulez la crépine en la serrant bien pour former la crépinette, comme si vous rouliez un cigare. Faites fondre beurre et huile dans une poêle antiadhésive et faites cuire les crépinettes à feu doux 15 à 20 minutes en les retournant en cours de cuisson.

Dressage : servez-les avec des pâtes ou du riz, des p’tits légumes et une sauce brune.

dimanche, 14 février 2021

Kimchi

On peut mettre plein de légumes dans un kimchi, on fait ce qu’on aime. Et on peut le pimenter comme on veut. D’ailleurs, à l’origine, le kimchi n’était pas épicé. Ce sont les Portugais dans leurs échanges avec l’Asie au XVIIème siècle qui ont décidé de le pimenter. Finalement, les Coréens les ont imités. Certains boivent le jus produit par la fermentation. Ils disent que c’est bon pour tout ! Pourquoi pas ?

kimchi,la cocotte,la voix du nord

Véritable institution en Corée, le kimchi est sur toutes les tables du pays du matin calme, à tous les moments de la journée. Produit lacto-fermenté, on y met des légumes qui se prêtent à ce genre de préparation suivant les saisons. L’important est de bien saler le chou qu’on peut faire tremper dans une saumure ou qu’on peut frotter tout simplement de gros sel, qu’on fait dégorger et qu’on rince abondamment. Quand la fermentation a démarré, je vous conseille de fermer les pots ou de les éloigner des pièces de vie car le chou, ça ne sent pas la rose mais qu’est-ce que c’est bon !

Pour un pot de fermentation de 2 kg

1,5 kg de chou chinois, 100 g de gros sel gris, 50 g de gingembre frais, 2 piments rouges, 2 gousses d’ail, 1 càs de sucre de canne, 2 càs de sauce soja, 1 radis noir, 1 navet, 1 botte de ciboule

Préparation : 30 min – Cuisson : aucune – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : mandoline et grand pot de fermentation

 

kimchi,la cocotte,la voix du nord

Progression : Faites fondre le sel dans l’eau dans un grand saladier. Retirez les premières feuilles du chou et conservez-les. Coupez le chou en 4 quartiers et enlevez le trognon à chaque fois. Plongez les feuilles dans l’eau salée et laissez-les dans cette saumure 3 ou 4 heures. Dans le même temps, mixez ensemble ail et gingembre pelé, piments et ciboule (tiges et bulbes). Ajoutez le sucre et la sauce soja. Pelez radis noir et navet et coupez-les en lamelles à la mandoline. Ajoutez-les aux piments et au reste. Mélangez bien. Rincez le chou, coupez les feuilles en tronçons de 3 ou 4 cm. Rangez chou et sauce aux piments en alternance dans le pot en pressant fortement pour faire ressortir le jus. Couvrez des feuilles de chou réservées et posez un gros poids par-dessus. Fermez le pot et laissez fermenter au minimum 1 semaine avant de le consommer.

Dressage : Consommez-le à petites doses, tout seul ou avec riz, fromage de soja, semoule, quinoa…

 

 

 

 

 

 

lundi, 08 février 2021

Velouté de potimarron rouge-betteraves

Pour 6 personnes

1 potimarron de 800 g environ, 1 cube de bouillon de légumes bio, 50 g de noisettes en poudre, 100 g de féta grecque, 1 petite betterave rouge, sel, poivre.
Préparation : 15 min – Cuisson : 1 h – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : hachoir électrique, mixeur plongeant et papier-cuisson

Velouté de potimarron rouge-betteraves, la Cocotte, la voix du nord


Progression : pelez la betterave et passez-la au hachoir pour la réduire en tout petits morceaux. Etalez ces morceaux sur la feuille de papier-cuisson et enfournez-les 1 heure au four à 70°C. Mélangez régulièrement pour que ça sèche uniformément. 
Pelez le potimarron s’il n’est pas bio. Lavez-le, coupez-le en deux et enlevez les pépins. Coupez en petits morceaux. Déposez-les dans un faitout, couvrez d’eau, émiettez le cube de bouillon et mettez à cuire à couvert 30 minutes. Les morceaux de potimarron doivent se laisser transpercer facilement. Passez au mixeur pour obtenir une belle crème onctueuse. Ajoutez les noisettes et la féta, mixez à nouveau et rectifiez l’assaisonnement. 
Dressage : Servez le velouté dans des assiettes creuses et déposez quelques morceaux de betterave séchée au centre. 

dimanche, 31 janvier 2021

Cacasse à cul nu

Là-bas, dans les Ardennes, les gourmands ajoutent un peu de vin rouge à leur cacasse quand elle cuit et ils la parsèment de persil au moment de la servir. Tels sont les gourmands ardennais.

cacasse à cul nu,la cocotte,la voix du nord

Cacasse, vous avez dit cacasse ? Comme c’est cocasse. Prononcez ce mot à Charleville-Mézières et par extension dans les Ardennes et tout le monde vous comprendra sans mal. La cacasse à cul nu est une des spécialités de la région. Plat du pauvre autrefois, quand les légumes produits par les foyers leur suffisaient amplement, remis au goût du jour par sa confrérie haute en couleur, c’est désormais un plat dont tout le monde se régale. A cul nu signifie sans viande. Mais quand la cacasse à cul nu devient culottée, on y ajoute des saucisses ou d’autres beaux morceaux de porc. Aujourd’hui, notre cacasse sera donc culottée.

Pour 6 personnes

1 kg de pommes de terre (Charlotte), un peu de saindoux ou d’huile, 6 tranches pas fines de lard fumé, 1 gros oignon, 25 g de farine, du thym, 3 saucisses fumées, sel et poivre

Préparation : 15 min – Cuisson : 45 min – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : cocotte en fonte

cacasse à cul nu,la cocotte,la voix du nord

Progression : Faites bouillir de l’eau et faites-y cuire les saucisses fumées 15 à 20 minutes. Réservez dans l’eau de cuisson. Faites fondre un peu de saindoux dans la cocotte en fonte et faites-y dorer les tranches de lard (ou coupées en lardons). Une fois dorées, retirez-les et remplacez-les par l’oignon pelé et ciselé grossièrement. Une fois doré, ajoutez la farine et mélangez pour faire un roux. Allongez de 2 ou 3 louches d’eau de cuisson des saucisses. Ajoutez les pommes de terre pelées, lavées et coupées en quatre et du thym. Salez, mélangez bien l’ensemble, couvrez les pommes de terre à hauteur d’eau des saucisses et couvrez la cocotte. Laissez cuire 30 minutes environ. Mélangez régulièrement pour éviter que ça attache.

Dressage : Dans chaque assiette, servez les pommes de terre, posez une tranche de lard et un morceau de saucisse fumée par-dessus et poivrez.

 

 

 

 

 

 

vendredi, 29 janvier 2021

Dahl jaune et blanc

Avec les lentilles, on en voit de toutes les couleurs ! Des rouges, des jaunes, des roses, des noires, des vertes… Mais attention, leur durée de cuisson varie d’une couleur à l’autre. Prenez-y garde. 

dahl jaune et blanc,la cocotte,la voix du nord

Pour 6 personnes
250 g de riz basmati, 250 g de lentilles jaunes (lentilles cassées ou toor dahl dans les épiceries arabes ou indiennes), une poignée de pois chiches cuits, 1 oignon, huile, ½ cuillère à café de curcuma et 1 de gingembre en poudre, pâte de piment, sel et poivre
Préparation : 15 min – Cuisson : 30 min – Coût : * - Difficulté : *

dahl jaune et blanc,la cocotte,la voix du nord


Progression : Faites bouillir 500 ml d’eau et faites-y cuire le riz pendant 10 minutes à couvert. Réservez. Rincez les lentilles et déposez-les dans une casserole, couvrez-les d’eau et faites-les cuire 20 à 25 minutes, le temps qu’elles deviennent tendres. Si elles sont presqu’en purée, ce n’est pas grave du tout. Quand c’est fait, pelez et ciselez un oignon, faites-le dorer dans un peu d’huile, dans une casserole. Ajoutez les pois chiches, la demi-cuillère de curcuma et la cuillère de gingembre, les lentilles jaunes, un peu de pâte de piment et du sel. Couvrez à peine d’eau et laissez cuire 5 à 10 minutes. 
Dressage : Servez le riz, couvrez-le du dahl aux pois chiches et poivrez. 

 

dimanche, 17 janvier 2021

Choucroute au four

Pour les viandes, c’est vous qui voyez, boulettes de chair à saucisse, saucisses fumées, palette ou jambonneau fumé, petit salé, quenelles de foie, … Plus ça cuit, meilleur c’est. 

choucroute au four,la cocotte,la voix du nord

L’hiver est là et la choucroute aussi. Plat revigorant qui réchauffe les cœurs et les esprits, où chacun trouve et prend ce qu’il aime, la choucroute est le plat emblématique de l’Alsace. A base de chou mis à fermenter plus ou moins longtemps dans des grands pots en grés, additionné de quelques graines de carvi pour en faciliter la digestion, ce plat se trouve également dans tous les pays de l’est, Allemagne, Pologne, Russie… Choisissez de belles charcuteries dont les vrais charcutiers ont le secret et dégustez-la avec le meilleur des Riesling. Vous êtes sûr de réussir votre recette. Hoppala !

Pour 6 personnes
Ingrédients : 2 kg de chou à choucroute, 30 g de saindoux, 500 g de lard fumé ou d’échine fumée, 2 oignons, ½ cuillère à café de graines de carvi, 5 baies de genièvre, laurier, 50 cl de bière ou de riesling, 6 saucisses de Strasbourg, 6 pommes de terre, sel et poivre. 
Préparation : 15min – Cuisson : 2 h minimum – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : 1 grand faitout en fonte

choucroute au four,la cocotte,la voix du nord


Préchauffez le four à 150 °C. Faites fondre le saindoux dans le faitout et faites-y dorer le lard coupé en gros dés ou les côtes fumées. Retirez la viande et remplacez-la par les oignons pelés et ciselés. Quand les oignons sont transparents, ajoutez le chou rincé, carvi, baies de genièvre, laurier. Faites dorer quelques instants. Mouillez avec le vin ou la bière. Salez, ajoutez la viande réservée, couvrez et enfournez. Laissez cuire 1 heure à 150 ° C. Au bout de cette heure, ajustez en liquide si besoin. Pelez, lavez et coupez en 2 ou 4 les pommes de terre. Ajoutez-les au faitout. Baissez sur 120° C et laissez encore 1 h. Le dernier quart d’heure, ajoutez les saucisses et poivrez. Servez avec de la moutarde et un bon vin d’Alsace. 

vendredi, 15 janvier 2021

Mâche-betteraves à la libanaise

Pour donner un p’tit twist à votre plat, comme diraient les cuisiniers, remplacez le vinaigre de Xérès par de la mélasse de grenade et saupoudrez de sumac. Et là, vous serez au Liban ! 

Mâche-betteraves à la libanaise, la Cocotte, la Voix du nord

 

Pour 6 personnes

200 g de feuilles de mâche, 4 betteraves crues, 1 gousse d’ail, 2 càs de fromage blanc ou 2 yaourts-nature2 cuillères à soupe de tahineh, 2 disques de pain libanais, sel, poivre, huile d’olive, vinaigre de Xérès

Préparation : 20 min – Cuisson : 45 min – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : friteuse

Progression : lavez les betteraves et faites-les cuire 45 minutes dans une casserole d’eau bouillante et un peu salée. Egouttez-les et faites-les refroidir sous l’eau froide. Pelez-les et coupez-les en petits cubes. Lavez et essorez la salade de mâche.

Pelez et pilez la gousse d’ail. Mélangez-la au fromage blanc et au tahineh. Salez, poivrez, ajoutez un peu de vinaigre et d’huile.

Faites chauffer la friteuse. Coupez les pains libanais en rubans puis en petits triangles. Faites-les frire 30 secondes et égouttez-les sur du papier-ménage. Salez-les.

Dressage : Répartissez la mâche et les dés de betteraves, une ou deux cuillères de sauce au fromage blanc et terminez par les triangles de pain libanais frits.

 

mardi, 12 janvier 2021

Serpentin pommes-poires, recette donnée ce mardi 12 janvier sur France Bleu Nord dans l'émission La Vie en Bleu

Pour 6 personnes
3 pommes, 3 poires, 6 à 8 feuilles de brick, 100 g d’amandes en poudre, 100 g de sucre de canne, ½ cuillère à café de cannelle en poudre, 1 œuf, beurre

Préparation et cuisson : 50 minutes
Ustensiles : blender, vaporisateur, pinceau de cuisine, papier-cuisson et tourtière ou plaque de cuisson

Serpentin pommes-poires, la Cocotte, France Bleu Nord, la vie en bleu

Pelez, coupez en quartiers et épépinez pommes et poires. Passez-les au blender avec le sucre et les amandes en poudre. Ajoutez la cannelle et réservez.
Séparez le blanc du jaune d’œuf. Ajoutez le jaune à la préparation pommes-poires et fouettez rapidement le blanc dans un bol. 
Préchauffez le four à 180°C. 
Sur une grande table, posez une première feuille de brick, vaporisez-la d’eau légèrement pour l'assouplir un peu et badigeonnez de blanc d’œuf, le côté droit de la feuille. Posez une autre feuille de brick sur ce côté droit, vaporisez, badigeonnez de blanc d’œuf le nouveau côté droit et répétez cette opération jusqu’à la dixième feuille. Déposez la farce pommes-poires en bas des feuilles pour former comme un long boudin de pommes et de poires. Rabattez le bas des feuilles sur la farce et roulez le boudin jusqu’en haut des feuilles en le serrant bien. Puis roulez le boudin sur lui-même pour former un serpentin. Déposez délicatement le serpentin sur la feuille de papier-cuisson posée elle-même sur une tourtière ou une plaque de cuisson. Saupoudrez le serpentin d’un peu de sucre et parsemez-le de noisettes de beurre. Enfournez le serpentin pendant 40 minutes. Augmentez la température vers la fin pour rendre le serpentin bien croustillant. 

 

lundi, 11 janvier 2021

Feuilletés aux poireaux et à la livèche

Si vous ne trouvez pas de livèche (herbe très usitée dans les pays de l’est) dans les magasins, vous pouvez utiliser quelques branches effeuillées de céleri-branche ou aller dans votre jardin et récolter quelques branches de céleri perpétuel, c’est à peu de choses près, la même herbe. Le tout étant bien sûr de connaître et reconnaître le céleri perpétuel.  

Feuilletés aux poireaux et à la livèche, la Cocotte, la voix du nord

 

Pour 6 personnes

6 poireaux, 200 g de blancs de poulet, bouillon-cube de volaille, 30 g de beurre, 30 g de farine, 2 cuillères à soupe de livèche déshydratée, 6 feuilles de brick, sel et poivre

Préparation : 30 min – Cuisson : 1 h 30 – Coût : * - Difficulté : *

Progression : Faites cuire les poireaux lavés et préparés 15 minutes à la vapeur. Déposez-les dans une sauteuse avec un peu de beurre et laissez-les confire 30 minutes à feu très doux. Pendant ce temps, faites bouillir les blancs de poulet 15 minutes dans 50 cl d’eau additionnée du bouillon-cube. Réservez le bouillon, sortez le poulet et coupez-le finement. Dans la sauteuse contenant les poireaux, ajoutez la farine et mélangez à la cuillère en bois. Allongez avec le bouillon pour faire une sauce épaisse et sans grumeaux. Ajoutez la livèche et les morceaux de blancs de poulet. Salez et poivrez. Répartissez cette préparation au centre de 6 feuilles de brick, refermez-les comme des enveloppes et passez-les au four pendant 15 minutes.

Dressage : dégustez ces feuilletés dorés avec quelques feuilles de salade.

 

 

samedi, 09 janvier 2021

Cervelle de canut

De visite à Lyon pour la première fois, entrez tôt le matin dans un bouchon (petit restaurant de la ville) et commandez un mâchon. Il y a fort à parier que vous vous retrouviez face à une assiette de cochonnailles avec tripes et andouillettes, un p’tit verre de Beaujolais et de la cervelle de canut. Dès le matin, ça cale et ça fait du bien. C’est ce que les canuts, les ouvriers-tisserands de la soie, déjeunaient avant d’entamer leur journée. On raconte qu’ils n’étaient pas assez bien payés pour s’offrir de la cervelle, ils la remplacèrent donc par du fromage blanc. Personnellement je préfère le fromage blanc. Et vous ? 

Cervelle de canut, la Cocotte, la Voix du Nord

La recette
Pour 1 grand bol
250 g de fromage blanc à la faisselle, 2 cuillères à soupe de crème fraîche, quelques tiges de cerfeuil, persil plat, ciboulette et estragon, 1 grosse échalote, 1 gousse d’ail, sel, poivre du moulin, vinaigre de vin, huile d’olive. Pour servir : baguette très fraîche et 12 petites pommes de terre ou 6 grosses
Préparation : 20 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensile : essoreuse à salade

cervelle de canut,la cocotte,la voix du nord


Progression : Laver les pommes de terre et sans les éplucher, les faire cuire au four le temps que la lame d’un couteau les transperce facilement. 1 heure suffit largement. 
Laisser le fromage blanc en faisselle s’égoutter pendant 2 heures. Enlever les tiges des herbes et laver soigneusement les feuilles de cerfeuil, persil plat, ciboulette et estragon. Essorer ces herbes à l’aide de l’essoreuse à salade et les hacher. Peler et ciseler très finement échalote et ail. Mélanger fromage blanc bien égoutté et crème fraîche, ajouter herbes, ail et échalote. Ajouter 2 cuillères à soupe de vinaigre de vin et 3 d’huile d’olive. Saler et poivrer. 
Dressage : Servir la cervelle de canut très fraîche avec de la baguette et/ou les pommes de terre au four.

jeudi, 07 janvier 2021

Congre citron-olives

Laver, tronçonner, essuyer, fariner, rissoler, assaisonner, ajuster, dresser, déguster, hé, hé, hé !

congre citron-olives,la cocotte,la voix du nord

Pour 6 personnes
6 beaux morceaux de congre, huile d’olive, farine, 2 oignons rouges, 1 morceau de gingembre de 15 à 20 g, 500 ml de court-bouillon, 1 cuillère à café de curcuma, des olives violettes, 1 citron bio, sel, poivre.
Préparation : 15 min – Cuisson : 30 min – Coût : * - Difficulté : * - Ustensile : tajine
Progression : Farinez les morceaux de congre. Faites chauffer un peu d’huile dans le tajine et faites-y dorer les morceaux de poisson de tous les côtés. Pelez et ciselez finement les oignons rouges. Retirez les morceaux de poisson du tajine et remplacez-les par les oignons. Décollez les sucs de cuisson, mélangez et laissez les oignons devenir transparents. Ajoutez le gingembre pelé et détaillé très fin. Versez le court-bouillon, le curcuma, une vingtaine d’olives et le citron coupé en quartiers et détaillé très finement. Salez et faites cuire à petits bouillons 20 minutes. 
Dressage : Poivrez le plat et servez-le avec du riz blanc ou de la semoule.

congre citron-olives,la cocotte,la voix du nord

 

 

mardi, 05 janvier 2021

Gratin de pommes de terre à la sauge

La Cocotte l'a dit, la Cocotte l'a répété : qui a de la sauge dans son jardin n'est jamais malade et  pareil dans son gratin.

gratin de pommes de terre à la sauge,la cocotte,la voix du nord

 
Pour 6 personnes
1 kg de pommes de terre à chair ferme, 300 g de chair à saucisse, 1 cuillère à soupe d’huile, 1 gros oignon, ½ cube de bouillon bio de légumes, 10 feuilles de sauge, paprika, 75 g de fromage râpé (Comté, Gruyère, Emmental…), poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 1 h – coût : * - difficulté : * - ustensiles : sauteuse et plat à gratin
Progression : Pelez et ciselez finement l’oignon. Faites chauffer la cuillère d’huile dans une sauteuse et faites-y dorer l’oignon ciselé. Emiettez le demi-cube de bouillon par-dessus. Ajoutez la chair à saucisse et les feuilles de sauge. Mélangez bien et versez ½ litre d’eau. Couvrez et laissez bouillonner 15 minutes. Retirez la sauge de la viande, ça donne beaucoup de goût.
Préchauffez le four à 180°C. Pelez, lavez et coupez les pommes de terre en rondelles assez fines. 
Dans le plat à gratin, alternez pommes de terre et viande. Versez la sauce de la sauteuse. Couvrez de fromage râpé, saupoudrez de paprika comme vous aimez et mettez au four pour 45 minutes ou le temps que les pommes de terre se laissent facilement transpercer par la lame d’un couteau. 
Dressage : Poivrez et servez le gratin accompagné d’une salade.

 

dimanche, 03 janvier 2021

Aïgo boulido

Petite leçon de provençal, apprenez à dire eau bouillie. Répétez après moi aïgo boulido !

aÏgo-boulido,la cocotte,la voix du nord

L’aïgo boulido est un bouillon très clair qu’on servait autrefois en Provence, le soir de Noël, avant d’entamer les 13 desserts traditionnels. Maintenant on le sert entre ou juste après les fêtes, histoire de manger léger pour se remettre des agapes des deux réveillons. Avec ou sans œuf, avec ou sans pain, c’est selon votre souhait de légèreté. La sauge, tout comme le laurier ayant des vertus stomachiques et eupeptiques, comprenez qu’ils facilitent la digestion, ce bouillon sera parfait pour démarrer l’année, l’estomac et les intestins nettoyés.   

La recette

Pour 6 personnes

1,5 litre d’eau, 4 gousses d’ail pelé et pilé, 1 feuille de laurier, 3 feuilles de sauge, du thym, huile d’olive, 1 œuf, 6 tranches de pain rassis, sel, poivre 

aÏgo-boulido,la cocotte,la voix du nord

Préparation : 15 min - Cuisson : 20 min – Coût : * - Difficulté : * - ustensiles : pilon, fouet et grille-pain Progression : Pelez les gousses d’ail. Faites griller légèrement les tranches de pain et frottez-les avec 1 gousse d’ail. Dans une casserole, faites bouillir 15 minutes l’eau avec les herbes rincées et les 3 dernières gousses d’ail pelé et pilé et un peu de sel. Battez le jaune d’œuf et ajoutez-le dans le bouillon en le mélangeant vivement avec le fouet. Fouettez grossièrement le blanc d’œuf et ajoutez-le aussi en fouettant le bouillon en même temps.  Dressage : Dans des assiettes creuses, disposez les tranches de pain rassis grillé et frotté à l’ail, servez le bouillon évidemment bouillant et terminez par un mince filet d’huile d’olive et un peu de poivre. Mangez bouillant. Vous êtes parés pour cette nouvelle année que je vous souhaite bonne !

mardi, 15 décembre 2020

Gâteau aux épices de Noël, recette de ce mardi 15 décembre 2020 sur France Bleu Nord

Pour 6 personnes
Ingrédients : 300 g de farine, 2 cuillères à soupe de cacao en poudre, 50 g de citrons et oranges confits, 1 sachet de levure chimique, 100 g d’amandes en poudre, 150 g de miel, 70 ml d’huile de tournesol, 200 ml de lait, 2 œufs, 1 poignée d’amandes effilées, épices à pain d’épices (5 clous de girofle broyés, 10 capsules de cardamome ou 1 cuillère à café de cardamome moulue, 1 anis étoilé, 1 cuillère à café de cannelle, 1 càc de muscade, 1 càc de gingembre moulu).

Préparation et cuisson : 45 minutes

Ustensiles: moulin à café ou mortier, papier-cuisson, plat à gratin

gâteau aux épices de noël,france bleu nord,la cocotte

Préchauffez le four à 180° C. 
Dans un moulin à poivre ou à café ou dans un mortier, mixez finement les épices de Noël.  
Mélangez farine, cacao, levure et le mélange d’épices bien moulues. Ajoutez les 2/3 des fruits confits et les amandes en poudre. Faites chauffer le lait et le miel. Battez les œufs, ajoutez l’huile et versez ce mélange sur le lait et le miel. Mélangez ce liquide à la farine. 
Tapissez un plat qui va au four de papier-cuisson et répartissez la pâte dessus. 
Répartissez le reste de fruits confits et les amandes effilées et mettez au four une vingtaine de minutes. Piquez le gâteau avec un pique en bois et s’il ressort sec, c’est que le gâteau est cuit. Sortez-le, laissez-le refroidir avant de le démouler et coupez le gâteau en carrés. Saupoudrez-le de sucre-glace si vous voulez. 

Retrouvez le podcast de cette recette sur France Bleu Nord, "La vie en bleu"  de ce mardi 15 décembre 2020.

lundi, 14 décembre 2020

Saint-Jacques aux chips de butternut

Mes amis, entrons dans la période des fêtes à pieds joints et applaudissons cette recette des deux mains ! Nos 4 membres sont en action, ils sont heureux et nous aussi.

Saint-Jacques aux chips de butternut, la cocotte, la voix du nord

Pour 6 personnes
18 noix de Saint-Jacques, 1 petit butternut, huile neutre, sauce soja, graines de sésame, pâte de gingembre, poivre blanc, quelques noix de Grenoble
Préparation : 2 min – Cuisson : 20 min – Coût : ** - Difficulté : * - Ustensiles : papier-cuisson et pinceau de cuisine
Progression : Faites mariner 2 ou 3 heures les noix de Saint-Jacques dans un peu d’huile, 2 cuillères à soupe de graines de sésame doré et 1 cuillère à soupe de sauce soja. 
Au moment de servir, huilez très légèrement la feuille de papier-cuisson. Découpez en fines tranches le butternut. Disposez ces tranches sur le papier-cuisson et faites-les dorer 15 minutes dans le four préchauffé à 180°C. Retournez-les à mi-cuisson.
Puis faites sauter les noix de Saint-Jacques dans une poêle antiadhésive à peine 3 minutes. Poivrez comme il vous plaira mais ne salez pas, la sauce soja l’est déjà. Hachez très grossièrement les noix de Grenoble. 
Dressage : Disposez les chips de butternut sur les assiettes et posez les noix de Saint-Jacques par-dessus. Ajoutez sur chacune d’entre elles un peu de pâte de gingembre et répartissez les noix de Grenoble hachées. Dégustez aussitôt.

Et voici une page de publicité :

Et ne cherchons plus le cadeau idéal pour les fêtes, il est là, juste en dessous et dans la boutique des lecteurs de la Voix du Nord en cliquant sur la photo. 

Saint-Jacques aux chips de butternut, la cocotte, la voix du nord