dimanche, 25 avril 2021

Knishes

Si vous êtes juif ashkénaze et que vous venez de Pologne, Ukraine ou Lituanie, nul besoin de vous présenter le knish. Mais si vous ne l’êtes pas, découvrez le knish et réjouissez-vous. Vous allez manger une petite merveille. Cette espèce de pain farci à la viande, pommes de terre, fromage et/ou épinards est un pilier de la cuisine juive d’Europe de l’Est que les immigrants ont emmené en Amérique, notamment à New-York, à la fin du dix-neuvième siècle. Tout chaud, on le mange sur le pouce, dans les rues de la grosse pomme, à la pause méridienne et on repart travailler rassasié et heureux.

knishes,la cocotte,la voix du nord

Pour 6 personnes

Pâte : 300 g de farine, 5 g de sel, 1 œuf, 15 cl d’eau, huile, ½ sachet de levure chimique

Farce : 500 g de pommes de terre cuites à l’eau, 1 gros oignon, 25 g de saindoux, 250 g de chair à saucisse, thym, marjolaine, sel, poivre, lait

Préparation : 30 min – Cuisson : 45 min – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : rouleau, papier-cuisson

knishes,la cocotte,la voix du nord

Progression : Mélangez farine, sel, œuf battu, eau, 3 cl d’huile et levure chimique. Formez une belle boule de pâte bien souple et laissez-la au réfrigérateur 1 h. Pelez et ciselez l’oignon. Faites fondre le saindoux dans une sauteuse, ajoutez l’oignon, rendez-le transparent et ajoutez la viande. Salez et poivrez, ajoutez thym et marjolaine. Quand la viande est cuite, ajoutez les pommes de terre pelées et écrasées. Mélangez bien.

Préchauffez le four à 180° C. Etalez la pâte en un rectangle de 40 cm x 30 cm. Au bas du rectangle, déposez la farce et roulez le rectangle en gros boudin. Coupez-le en 12 grosses rondelles. Posez ces rondelles à plat sur une feuille de papier-cuisson en enfermant grossièrement la farce dans la pâte. Badigeonnez de lait et mettez à cuire 30 minutes.

Dressage : Servez les knishes bien chauds seuls ou avec des crudités.

knishes,la cocotte,la voix du nord

knishes,la cocotte,la voix du nord

Écrire un commentaire