Gaufres à la Tomme Arnékoise (lundi, 14 mars 2011)

 

Tomme arnékoise, ferme Pierens, Benoît PierensDans les Flandres, non loin de Cassel, Benoît Pierens a une ferme. A Arnèke. Et dans sa ferme, il a des vaches. Et du lait de ses vaches, il en fait tout un fromage, la Tomme d'Arnèke. Un fromage rond, ferme et fondant à la fois, au goût du terroir de l'Houtland. « C'est le troupeau qui fait le fromage » dit Benoît. Ah bon ? Et bien avec ce fromage, c'est la Cocotte qui fait des gaufres !

Recette

Gaufres à la tomme arnékoise

Facile : 1 Cocotte

Prix : 1 Caddie

Temps : 1 horloge

Pour 12 gaufres

3 oeufs (blancs et jaunes)

800 g de pommes de terre

100 g de farine

100 g de crème fraîche

5 à 10 cl d'huile

1 sachet de levure chimique

150 g de Tomme d'Arnèke

sel et poivre

Râpez la Tomme arnékoise et réservez. Lavez soigneusement les pommes de terre puis épluchez-les. Râpez-les et déposez-les dans un plat creux. Cassez les oeufs. Séparez les blancs des jaunes. Ajoutez les jaunes aux pommes de terre. Mélangez vite pour ne pas que les pommes de terre noircissent. Dans le plat creux, incorporez la farine, la crème fraîche, le fromage. Salez mais pas trop et poivrez. Ajoutez le sachet de levure chimique et l'huile et mélangez la préparation vigoureusement. Battez les blancs en neige ferme puis mélangez-les délicatement à la pâte.

Laissez reposer quelques instants pour que la levure fasse son effet.

Dans le gaufrier, choisissez les plaques pour les gaufres épaisses, non les gaufrettes ! Préchauffez-le. Huilez-le légèrement. Déposez au centre des deux plaques une belle louche de pâte. Étalez-la régulièrement à la cuillère. Fermez le gaufrier et faites cuire pendant 5 minutes au moins. Il faut que les gaufres soient sèches et bien dorées.

Servez ces gaufres en plat unique avec une salade. Ou coupez-les en deux ou trois et servez-les en entrée, quand elles sont encore bien chaudes.

 

gaufres, tomme arnékoise, ferme Pierens, Benoît PierensBenoît Pierens, fromager-cowboy

A la montagne, on apprend à skier mais on peut aussi apprendre à faire du fromage. En 2005, Benoît Pierens part en Savoie, se former au métier d'agriculteur et revient dans sa ferme natale, avec une idée en tête. Faire de la tomme, comme là-bas. Il teste son fromage sur la famille, les amis. Suivant les réactions, il modifie la croûte, choisit telle bière plutôt qu'une autre, allonge ou raccourcit le temps d'affinage. Au bout de 6 mois, son fromage est enfin prêt. Il le baptise la Tomme arnékoise. Il adore son fromage mais ne le cuisine pas. « Je fais déjà le fromage, je ne peux pas tout faire ! ».

Fromage en vente à la ferme Pierens, 203, rue de la Seyne, Arnèke, 03208423129

Trucs et astuces

Fabriquée uniquement au lait entier, la Tomme arnékoise a toutes les qualités :

Elle sent bon, elle ne coule pas et la bière dont on la frotte lui donne un bel aspect rose-orangé. Sa pâte est pressée lui permet de fondre facilement.

Gardez-la dans le haut du réfrigérateur, jusqu'à trois semaines, sans problème.

Tout comme un bon vin, chambrez la Tomme arnékoise une petite heure avant de la déguster, tout simplement, avec une belle salade d'endives. Accompagnez-la d'une bonne bière des Flandres.

Laissez fondre la Tomme dans une raclette ou comme le fait la maman de Benoît, cuisinez-la en tarte.

Comme Benoît et toute sa famille, vous allez l'adorer.

Odile Bazin

Retrouvez cet article dans le cahier régional Nord Pas de Calais de Version Femina du 12 mars 2011 en cliquant ici.

| Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |  Imprimer