Pavé d'autruche et tarte-patate (lundi, 13 décembre 2010)

 

P1210757b.jpgA Zutkerque, cachée derrière Séverine et Nicolas, face aux autruches, la Cocotte ne la ramenait pas. Mais dans sa cuisine, le chef, c'est la Cocotte et une autruche débitée en pavé, en steak ou en filet, ça ne lui fait même pas peur !

« Ah, tu vas voir, je vais te faire mariner puis je vais te griller, pif-paf, et je vais te mettre au régime patate. Ah ça va être ta fête, ma fille ! »

Recette

Facile : 1 Cocotte

Prix : 3 Caddies

Temps : 1 horloge

Pour 6 personnes, il vous faut :

6 pavés d'autruche de 200 g chacun

1 bloc de foie gras de 300 g (en garder un peu pour les pavés)

1 petit verre de cognac

un rouleau de pâte feuilletée

1 belle patate douce

un peu de crème liquide

du thym

un brocolis

2 cuil. à s. de farine

sel

baies roses ou poivre du moulin

P1210303.jpgArrosez les pavés de cognac. Retournez-les régulièrement.

Préchauffez le four à 180/200°c. Épluchez la patate douce et détaillez-la en très fines rondelles. Découpez 6 cercles dans le rouleau de pâte feuilletée, versez un peu de crème liquide sur les cercles et disposez les rondelles de patate par dessus. Découpez le foie gras en 6 tranches égales et déposez-les sur les patates. Terminez par une branchette de thym. Passez au four pendant 15 minutes.

Faites cuire le brocolis 10 mn dans de l'eau frémissante. Puis écrasez-le, ajoutez la farine, salez, poivrez et mélangez. Faites des petits tas et faites-les chauffer quelques minutes à la poêle dans un peu de beurre.

Chauffez votre grill. Essuyez la viande avec du papier-ménage. Quand le grill est bien chaud, saisissez vos pavés d'autruche très rapidement. Puis faites cuire 1 ou 2 minutes de chaque côté. Salez, ajoutez des petits morceaux de foie gras et terminez par quelques grains concassés de baies roses. Dressez de belles assiettes et dégustez aussitôt.

P1210312.JPGTrucs et astuces

La viande d'autruche est moins grasse que le bœuf, le porc ou encore la volaille. Elle est peu calorique et a une faible teneur en cholestérol. Mais elle est riche en protéines et en fer. L'autruche est donc l'amie des régimes.

Elle se décline en pavé, filet, tournedos, steak, rôti... Faites une pierrade ou une fondue. Ça changera.

Si vous cuisinez un rôti, saisissez-le d'abord dans une poêle puis mettez au four et comptez 20 minutes par kilo.

Séverine et Nicolas en font du pâté, des saucisses, du jambon, des paupiettes... Ils mangent même les œufs à la coque et là, « il faut prévoir une baguette pour les mouillettes !»

Comptez env. 30 € le kilo de filet.

P1210270b2.jpgProducteurs : Séverine et Nicolas Delcroix

Si un jour vous croisez une autruche qui se promène sur les petites routes de Zutkerque, vous n'avez pas la berlue, c'est certainement Noémie, la mascotte de l'élevage de Nicolas et Séverine Delcroix. Pourquoi des autruches ? Quand on pose la question à Nicolas, il répond que ça aurait pu être des bisons mais qu'il manquait de place ! De ces animaux à long cou et longues pattes, curieux mais trouillards et un tantinet bagarreurs, il obtient une viande très originale, savoureuse, délicate, une viande synonyme de fête. Ça tombe bien, c'est bientôt Noël !

Séverine et Nicolas Delcroix, 261 rue Notre Dame 62370 Zutkerque, www.fermedesautruches.com

Retrouvez ce reportage dans Version Femina, édition Nord-Pas de Calais du samedi 10 décembre 2010 et sur le site de La Voix du Nord au féminin en cliquant ici.

 

collage.jpg

| Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : pavé d'autruche, tarte-patate, patate douce, autruche, nicolas et séverine delcroix, nicolas delcroix, ferme des autruches, zutkerque, noémie l'autruche, femina |  Facebook | |  Imprimer