Poisson-poivron (jeudi, 10 septembre 2015)

Poisson-poivron, poisson, poivrons, tomates, pommes de terre, tripes de porcIl était une fois une dame de Haute-Savoie qui avait découvert les tripes de porc lors de vacances dans le Nord. De retour chez elle, elle fait le tour des boucheries-charcuteries-triperies-porcheries mais rien, nada, keutsch, pas de tripes de porc. « Pas de ça chez nous, ma petite dame ! »
Désespérée, elle se tourne vers Internet et lance un appel au secours sur un forum. Dans un souci d’humanité, toujours là pour aider, la Cocotte chope l’appel et répond à la dame. « Je vais me renseigner et j’vous dis quoi ». La Cocotte entame alors un véritable voyage à travers la tripe de porc et rapidement, elle est en mesure de dire quoi à la dame de Haute-Savoie. L’abattoir du boucher bio de la Cocotte ne s’emm… plus à conserver ces intestins qui empestent, il les jette ! Son boucher-
pêcheur-blagueur aimerait bien en faire mais c’est du boulot et ça pue, son boucher du samedi en fait mais en sous-vide ! Impossible de les envoyer, quoi !
Poisson-poivron, poisson, poivrons, tomates, pommes de terre, tripes de porcLa Cocotte trouve alors la solution, elle va les cuisiner, les mettre en conserve, stériliser les pots et les envoyer tout là-bas, là-bas, en Haute-Savoie. La dame de là-bas s’amuse de la situation et raconte à ses collègues de travail les échanges entre elle et la bonne samaritaine à plumes et bec.
La Cocotte commande alors 3 beaux kilos de tripes de porc à son boucher-pêcheur-blagueur. Elle établit son camp de base dans le jardin parce que ça pue, les tripes de porc, les fait cuire le temps qu’il faut avec bouquet garni, carottes et tout, et tout, appertise les pots, fait un beau carton avec plein de paille et envoie 3 grands bocaux du côté du lac Léman.
La dame les reçoit, bien heureuse, les ouvre et son mari, le malheureux, se sauve dans le jardin parce que les tripes de porc, ça pue, quoi ! Mais ça, vous le savez déjà. Elle les cuisine avec une persillade, peut-être du vin blanc. Tous deux les dégustent et apprécient et puis voilà, quoi ! C’était en novembre l’an dernier.
Poisson-poivron, poisson, poivrons, tomates, pommes de terre, tripes de porcLe vendredi de la braderie de Lille 2015, la Cocotte reçoit un petit message « On est dans le Nord, un petit café, ça vous dit ? » Toujours là pour aider, toujours là pour rencontrer de nouvelles personnes, la Cocotte répond bien sûr, quoi ! Elle enfourche son vélo et la voilà près de la Citadelle, à la recherche d’une dame en rose et d’un mari en orange. Pas daltonienne pour deux sous, elle repère le couple et commande une eau gazeuse. Et les voilà partis à discuter de tout, de rien, du Nord, des belles vacances qu’on peut y passer, des nains dans les petits jardins bien entretenus de Bruay la Buissière, de la braderie, de leur passage dans le journal de milieu de journée sur France 2 le jour-même, des conversations de bistrot à Dunkerque, des kilos et des kilos de gras de bœuf achetés dans une friterie pour leurs copains savoyards, du Last Post à Ypres, de Maroilles, de Chimay, d’Ostende, de tripes, de soupe de bulots, d’escavêche à la chimacienne… Poisson-poivron, poisson, poivrons, tomates, pommes de terre, tripes de porcImaginez donc, des gens de Haute-Savoie qui viennent depuis 3 ans passer les seuls moments de répit annuel chez nous, dans le Nord ! Trois curieux de tout qui aiment discuter, le Nord et les tripes de porc ! Samedi après-midi, la dame et l’homme de Haute-Savoie étaient à Ypres sur les conseils de la Cocotte. Et à l’heure où elle écrit ces lignes, ils doivent être chez eux avec des souvenirs estivaux froids mais beaux, la Cocotte pense à eux très fort, à eux et aux tripes de porc.

Poisson-poivron, poisson, poivrons, tomates, pommes de terre, tripes de porc

La recette d'aujourd'hui : Poisson-poivron

« Et qu’est-ce qu’elle veut, la petite dame ? C’est la saison des tomates et des poivrons, je vous en mets combien ? »

Pour 6 personnes
Ingrédients : 800 g de filets de poisson, 1,250 kg de pommes de terre assez petites, 2 poivrons verts, 1 kg de tomates, huile d’olive, olives noires, 3 feuilles de laurier, sel et poivre.
Préparation : 20 min – cuisson : 35 à 40 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : plat en terre cuite

Poisson-poivron, poisson, poivrons, tomates, pommes de terre, tripes de porc

Pelez les pommes de terre et faites-les cuire à la vapeur pendant 20 minutes. Pelez les tomates à cru si elles sont dures, sinon pelez-les à l’eau bouillante. Coupez-les en gros morceaux. Lavez, épépinez et coupez les poivrons en lamelles épaisses. Coupez les filets de poisson en morceaux pas trop fins.
Préchauffez le four à 180°c.
Faites chauffer le plat en terre cuite sur le feu avec un peu d’huile d’olive. Dorez-y les poivrons, ajoutez les tomates, 15 cl d’eau, les olives noires et les feuilles de laurier et laissez bouillonner, le temps que les pommes de terre cuisent.
Ensuite disposez les pommes de terre dans le plat en argile et les morceaux de poisson. Salez et poivrez. Mélangez un peu, mettez au four et laissez cuire 15 minutes.

 

Et si vous voulez la recette des tripes de porc, cliquez ici. Mais attention, il faut qu'elles soient déjà précuites. Si vous voulez la recette pour les précuire, faites-moi signe.

| Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : poisson-poivron, poisson, poivrons, tomates, pommes de terre, tripes de porc |  Facebook | |  Imprimer