Bettes qui piquent et p’tits lardons (lundi, 29 septembre 2014)

Légume que le nom latin de « beta vulgaris » n'avantage pas, la bette gagne vraiment à être connue. Peut-être la connaissez-vous sous le nom de blette, de carde ou encore de poirée. Poirée ? Poirée ? La femme du poireau ? Non, point. Mais sa sœur est la betterave.
La bette vient de l'Europe méridionale. On en consomme les feuilles mais aussi les côtes. On cuisine les feuilles un peu comme les épinards et les côtes comme les cardons. Cardon, cardon ? Le mari de la carde ? On tourne en rond ! Merde, on tourne en rond. La Cocotte s'étant retrouvée sans le demander avec une botte de bettes et des piments antillais a tout bêtement fait un mix-and-match. Elle vous propose une recette qui pique, qui pique, qui pique.
Allez, on ne fait pas les difficiles, on va sur le marché, on s'achète une botte de bettes (une contrepèterie belge très bête !), quelques piments antillais à manipuler avec précaution et on y va. Maintenant qu'on sait tout sur la bette, on l'est beaucoup moins.

La recette

Boudiou, qu’est-ce que ça pique ! Cette recette n’est pas pour les mauviettes, elle est pour les vrais, les durs, les tatoués.

Bettes qui piquent et p’tits lardons, cotes de bettes, bettes, lardons

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 botte de bettes, 100 g de lard fumé, huile, 3 gousses d’ail, eau, sucre, 1 piment rouge antillais, ciboulette, persil plat, coulis de tomates, sel, poivre.
Préparation : 15 min – cuisson : 25 min – coût : * - difficulté : * - ustensile : poêle antiadhésive
Coupez le lard fumé en petits dés et faites-les revenir dans une cuillère à soupe d’huile, dans une poêle antiadhésive.
Séparez les feuilles des tiges des bettes. Réservez les feuilles pour une salade, des lasagnes, un gratin… Coupez les tiges en tronçons, lavez-les soigneusement et ajoutez-les aux lardons dorés. Déglacez avec un petit verre d’eau. Passez au presse-ail les 3 gousses d’ail et le piment rouge. Incorporez aux bettes et terminez par 10 à 15 cl de coulis de tomates  et un peu de sucre pour casser l’amertume des bettes. Salez, couvrez et laissez cuire à feu doux 15 minutes. Poivrez si vous voulez mais le piment antillais va se charger de relever votre plat, comme il faut. Découvrez le plat un peu avant la fin de la cuisson pour que le jus s’évapore.
Ciselez persil plat et ciboulette et saupoudrez-en votre plat au moment de le servir à l’apéro ou en entrée.

| Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bettes qui piquent et p’tits lardons, cotes de bettes, bettes, lardons |  Facebook | |  Imprimer