Poulet au tahineh (lundi, 03 septembre 2012)

poulet au tahineh, poulet, tahineh, siesteÔ temps ! Suspends ton vol, et vous, heures propices ! Suspendez votre cours : Laissez-nous savourer les rapides délices des plus beaux de nos jours !
Si c’est pas pendant les vacances qu’on peut faire la sieste, quand la fera-t-on ? Hein, c’est quand qu’on la fera ?
A cette question, la Cocotte répondrait tout simplement le reste de l’année.
En effet, malgré son jeune âge, la Cocotte fait la sieste 7 jours sur 7, 365 jours par an. Oh, ce n’est bien sûr qu’une petite sieste, une micro-sieste comme on dit. Elle s’endort 5 minutes à peine, dans son canapé. Puis au bout de ces 300 secondes, ses accus sont rechargés et elle repart sur les chapeaux de roue. Youhou !
Oui, mais la sieste des vacances, elle n’a rien à voir avec l’habituelle. Non, non !
Et la sieste en vacances, chez les copains, alors là !
Parce que c’est pas facile de trouver des copains qui vous disent « Bon ben après manger, nous on vous prévient, on fait la sieste. Et vous ? » Vous, vous avez souvent honte d’avouer ce travers qui pourrait vous faire passer pour un fainéant, un qui renâcle devant le travail, même s’il n’y a pas de travail. Alors en général, vous vous taisez, vous restez dans votre coin et vous passez le reste de la journée à bailler et à maugréer contre votre lâcheté. Mais pas la Cocotte ! La Cocotte saute sur l'occasion.
Un conseil : si vous avez des copains qui vous font cette proposition, gardez-les, chérissez-les, bénissez-les !
Ah…la sieste !
Vers 15 h, quand vous venez de terminer la p’tite bouteille de vin de derrière les fagots, quand vous venez de sortir de table, quand les hommes viennent de faire la vaisselle et de l’essuyer, quand vous venez de vous dire que « Boudiou, qu’est-ce qu’on est bien ici ! », toute la maisonnée et vous vous dirigez vers les chambres, laissez les portes entr’ouvertes pour avoir un petit courant d’air, vous allongez mollement sur la couette, lisez une ligne ou deux de votre bon gros bouquin des vacances puis toute la maisonnée et vous tombez dans un sommeil profond.
Et là, ce n’est pas une micro-sieste ! Ce n’est pas une sieste-éclair. Non ! C’est une méga-sieste, une macro-sieste. Oui ! C’est une sieste magistrale, royale même ! Et c’est parti pour 1 h, 1 h 30, 2 h pour les plus chanceux ! Vous tombez dans un sommeil qui répare toutes les journées passées à bosser de septembre à juillet… 2 heures, 120 minutes, 7200 secondes suspendues que des petits pieds qui font doucement grincer le parquet viendront suspendre à leur tour pour aller pendre le linge avec vous, aller jouer avec vous, aller se promener avec vous, aller visiter des endroits magiques avec vous et continuer ces magnifiques vacances avec vous.
Ah… qu’on est bien !

La recette
Et soudain l’angoisse de la page blanche ! Que dire de cette recette ? Rien, niente, nada ! Il n’y a vraiment rien à dire. Seulement dévorer ce poulet. C’est tout.

poulet au tahineh, poulet, tahineh, sieste

Pour 6 personnes
Ingrédients : 1 beau poulet de ferme, 1 poignée de feuilles de menthe fraîche, jus de citron, huile d’olive, 1 oignon, 2 gousses d’ail,  2 cuillères à soupe de tahineh (crème de sésame), sel, poivre.
Préparation : 15 mn + marinade – Cuisson : 50 mn – Coût : * - Difficulté : *
Découpez le poulet en morceaux. Enlevez la peau. Gardez la carcasse pour un futur bouillon. Mélangez 5 à 8 cl d’huile d’olive avec une gousse d’ail pilé, la menthe ciselée et le jus de citron, salez et poivrez. Versez cette sauce dans un plat avec un couvercle et faites mariner le poulet pendant 24 h dans le réfrigérateur.
Le lendemain, préchauffez le four à 200°c. Déposez les morceaux de poulet dans un plat qui va au four et faites-les cuire 30 minutes. Puis faites chauffer de l‘huile dans une sauteuse, ajoutez l’oignon épluché et émincé et l’ail pilé. Diluez 2 cuillères à soupe de tahineh et 15 cl d’eau. Versez sur l’oignon et l’ail, mélangez et arrêtez la cuisson.
Versez cette sauce sur le poulet et remettez-le à cuire 15 à 20 mn au four.
Quelques amandes et pignons grillés viendront parfaitement compléter ce plat.

03.09.2012

| Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poulet au tahineh, poulet, tahineh, sieste |  Facebook | |  Imprimer