Grosse bêtise chez Julien Campion, à la confiserie Despinoy (mardi, 10 avril 2012)

Quand la Cocotte veut retomber en enfance, elle n’a qu’à  croquer un petit cube, blanc et irrégulier, au vague look de ticket de métro et au goût mentholé. Une bêtise de Cambrai ! Imaginez  son bonheur  d’aller à Fontaine Notre Dame, chez Despinoy, à la rencontre de Julien Campion, qui fait des bêtises et qui ne se fait jamais disputer. La Cocotte l’a imité, elle a même fait une grosse bêtise. Oh la la !

Grosse bêtise, bêtises de Cambrai, Confiserie Despinoy, Julien Campion, Fontaine Notre-Dame, Femina, Version Femina, La Voix du Nord, La Cocotte

Grosse bêtise
Facile : 1 cocotte, Prix : 1 Caddie, Temps : 1 horloge

Pour 6 grosses bêtises
Biscuit :
50 g de farine, 50 g de sucre, 25 g de fécule de pommes de terre, 2 œufs, 10 cl de lait, 1/2 sachet de levure chimique, 5 cl de crème de bêtises de Cambrai
Couverture :
220 g de chocolat blanc, 30 cl de crème liquide, 2 feuilles de gélatine, 4 bêtises de Cambrai

Préchauffez le four à 180°c. Pour le biscuit, fouettez  jaunes d’œuf et  sucre jusqu’à ce qu’ils blanchissent.  Incorporez farine, fécule, lait et levure. Montez les blancs en neige et incorporez-les au mélange. Répartissez cette mousse  en un rectangle de 40 x 30 cm, sur du papier-cuisson posé sur une plaque à pâtisserie. Faites cuire 10 mn. A la sortie découpez 18 rectangles de 6 cm x 12 environ.  Aspergez de crème de bêtise et laissez les biscuits s’imbiber sous un torchon propre.
Faites tremper les feuilles de gélatine dans un bol d’eau 10 mn. Faites fondre le chocolat blanc dans la crème liquide. Egouttez la gélatine et faites-la fondre dans le mélange chocolat blanc et crème. Mélangez la ganache puis mettez-la à prendre 2 heures au réfrigérateur. Ensuite pour chacune des grosses bêtises,  superposez 3 rectangles tartinés de ganache puis terminez par la ganache en couvrant les côtés.  Faites un trait sur le gâteau en faisant un caramel très rapide aromatisé à la crème de bêtise. Mettez au frais avant de servir. Cassez des bêtises de Cambrai en morceaux puis parsemez-en vos gâteaux.

Grosse bêtise, bêtises de Cambrai, Confiserie Despinoy, Julien Campion, Fontaine Notre-Dame, Femina, Version Femina, La Voix du Nord, La CocotteProducteur : Julien Campion
« Ca coulait de source, je suis né dedans », Julien Campion ne s’est pas posé de questions pour savoir ce qu’il ferait après ses études. Julien fait des bêtises, comme René, son grand-père et François, son papa. « Faire des bêtises, ce n’est pas un secret, ce sont des sucres qui cuisent un certain temps, on y ajoute de la menthe,  on les transforme en bonbon avec une ligne de caramel au-dessus. »
Un conseil, allez visiter la fabrique, l’accueil est chaleureux et si vous êtes sage, vous aurez peut-être le droit de faire aussi des bêtises.
Confiserie Despinoy, Fontaine Notre Dame, visite du lundi au vendredi de 9 à 14 h 30, sur réservation au 0327835757. Site internet : http://www.betises-cambrai-despinoy.fr/

Trucs et astuces
Si vous voulez vous amuser à cuisiner les bêtises de Cambrai, sachez qu’elles fondent rapidement à l’humidité. Alors si vous les ajoutez à une mousse au chocolat ou une glace, faites-le au tout dernier moment. Broyez les bêtises, comme dans la recette de la Cocotte et parsemez-en votre mousse ou votre glace.
Mais n’hésitez pas à parfumer votre pâtisserie grâce au sirop de bêtises ou la crème de bêtises. Il suffirait de quelques gouttes dans du thé pour vous soigner d’un rhume, c’est Anne qui fait les visites qui le dit. « Mais dites-moi, Anne, ce ne serait pas une bêtise, ça ? »

grosse bêtise,bêtises de cambrai,confiserie despinoy,julien campion,fontaine notre-dame,femina,version femina,la voix du nord,la cocotte

Retrouvez cet article dans le cahier central du magazine Version Femina, édition Nord Pas de Calais, du 7 avril 2012 ou sur le site La Voix pour les Femmes, rubrique Cuisine en cliquant sur le lien.

Odile Bazin

| Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : grosse bêtise, bêtises de cambrai, confiserie despinoy, julien campion, fontaine notre-dame, femina, version femina, la voix du nord, la cocotte |  Facebook | |  Imprimer