Cannelés au parmesan (jeudi, 08 mars 2012)

Vous savez qu’un homme marié vit plus longtemps qu’un homme célibataire ? Vous voulez savoir pourquoi ? Parce que son épouse s’occupe de lui, qu’elle lui fait manger des légumes et que quand il rentre le soir, harassé par une journée de travail, sa petite femme est là pour écouter ses problèmes, même si ses problèmes, il a du mal à les verbaliser. La femme est bonne pour la santé de l’homme. Etonnant, non ?
Et vous savez comment la femme allonge son espérance de vie ? En étant mariée à un homme qui écoute ses problèmes ? Et bien pas du tout ! En ayant des amies ! Oui, Madame, en ayant des amies !
Le soir, harassée par une journée de travail de bien plus de 8 heures, quand la femme rentre chez elle, après s’être occupée des enfants, des devoirs des enfants, du repas, du ménage, du repassage, des problèmes de son mari… Savez-vous ce que fait la femme pour aller mieux ? Elle téléphone à ses amies.
Une femme atteinte d’un cancer du sein a plus de chance de guérir si elle est entourée d’amies que si elle est seule.
Vous avez tout compris. Pour être en bonne santé, une femme doit avoir plein d’amies !
La Cocotte pète la forme ! Des amies, elle en a plein.
Et justement, samedi dernier, avec l’une* d’entre elles, elle est allée à Bruxelles, fêter l’anniversaire d’une copine. Leur copine, c’est une gamine, à vrai dire. Elle n’a que trois ans. Mais elle sait déjà tout et elle a tout compris.
Elle est vive, intelligente, drôle, pertinente et impertinente, moderne sans être fasheune. Elle est pas cucu-gnangnan. Elle a une sacrée culture, scientifique, littéraire, historique… Elle parle des femmes, de leurs galères, leurs coups de coeur, leurs désirs, leurs batailles. Sur un ton inhabituellement franc, elle parle des femmes parce qu'elle aime les femmes.

Cannelés au parmesan, Causette, Journée internationale de la femme, Bruxelles, mars 2012

C’est une copine idéale, elle ne prend pas de place. La Cocotte la glisse dans son sac, la fait dormir près d’elle sur la table de chevet, l’emmène en voyage, la consulte presque tous les jours depuis plus de 6 mois. Elle la cite bien haut à ses filles, son fils, son chéri et l'offre à toutes celles qui ne la connaissent pas encore.
Elle est en papier, un beau papier mat et épais, qui s'effeuille avec plaisir. Elle pointe sa tête tous les mois, dans la boîte à lettres de la Cocotte. Et rien qu’à cette idée, la Cocotte est heureuse.   Aujourd’hui, en cette Journée internationale de la femme, elle fête son troisième anniversaire. Elle s’appelle Causette.
Joyeux anniversaire, Gamine ! Et longue vie à toi et à tes combats !
Pour fêter ça, la Cocotte n’a pas fait de quiche. Non. Elle a fait des cannelés au parmesan. Elle en fait  plein, pour toutes ses copines. Ça se partage facilement et c'est bon pour la santé.
*Merci Maryse !

Cannelés au parmesan
En cette journée internationale de la femme, voici une petite douceur salée à se partager entre copines. On a au moins le droit de se faire plaisir, non ?

Cannelés au parmesan, Causette, Journée internationale de la femme, Bruxelles, mars 2012

Pour 50 petits cannelés
Ingrédients : 130 g de parmesan, 50 g de beurre, 2 œufs, 150 g de farine de blé, 40 cl de lait, poivre, 1 cuillère à café de levure chimique.
Préparation : 10 mn – Cuisson : 40 à 45 mn – Coût : * - Difficulté : * - Ustensiles : moules à petits cannelés en silicone.
Préchauffez le four à 160°c. Râpez très finement le parmesan avec une râpe adéquate. Faites fondre le beurre. Dans un plat creux, versez le fromage, continuez avec le beurre fondu. Ajoutez les œufs entiers et mélangez sans arrêter. Versez la farine en pluie, poivrez. Puis incorporez le lait petit à petit. Gardez-en une petite tasse pour y délayer la levure chimique. Incorporez-la ensuite au tout dernier moment. Répartissez la pâte relativement liquide dans les moules à cannelés, remplissez-les au 2/3.
Mettez au four pour une quarantaine de minutes. Les cannelés vont gonfler puis dégonfler un peu en fin de cuisson. Sortez-les du four, démoulez-les sur une grille.  Ils doivent être joliment dorés à l’extérieur et moelleux à l’intérieur. Rangez-les dans une boîte hermétique avant de les dévorer.
Conseil : Ne mettez pas de sel dans la recette. Le parmesan en contient déjà beaucoup.

08.03.2012

Et joyeux anniversaire à mon petit bonhomme.

| Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cannelés au parmesan, causette, journée internationale de la femme, bruxelles, mars 2012 |  Facebook | |  Imprimer