Sauce au curry (lundi, 01 novembre 2010)

P1230578.jpgQu'est-ce qui est blanc, long et chaud, qui baigne dans une sauce rouge et épaisse et qu'on saupoudre de curry ?

Avec ces 5 indices, la Cocotte sait que nombre des abonnés de ce blog ont déjà trouvé et qu'ils salivent. Elle vous donne encore deux ou trois indices.

Ça se trouve en Allemagne. Herbert Grönemeyer, oui, oui, vous ne rêvez pas, le Herbert Grönemeyer, lui a dédié une chanson. Berlin, Hamburg, la Ruhr et plus particulièrement Bochum se disputent la paternité. Des livres, des films, des blogs entiers lui sont consacrés.

Les enfants de la Cocotte rangeraient leur chambre toutes les semaines, débarrasseraient la table pendant 6 mois, passeraient l'aspirateur 3 fois par jour dans les escaliers pour en manger une.

Oui, parce que cette chose qui baigne dans une sauce et qu'on saupoudre de curry se mange !

Alors, vous avez trouvé ?

La Currywurst ! Die echte Currywurst, avec un grand C, comme en Allemagne. Une saucisse blanche, qu'on grille et qu'on recouvre de sauce au curry. Un nanan, un délice, un régal, servi avec un Brotchen (petit pain), et/ou des frites et de la mayonnaise.

Passés pro dans la recherche de la meilleure Currywurst, la Cocotte et sa famille n'ont pas hésité à sacrifier leur weekend de la Toussaint et à arpenter l'A40, entre Essen, Bochum, Dortmund ou Gelsenkirchen, pour tester les meilleurs saucisses au curry de la Ruhrgebiet.

Faites comme la Cocotte et les siens, prenez votre petite voiture, seul ou avec des copains, allez dans la Ruhr, profitez-en pour aller visiter la Zollverein, centre minier classé au patrimoine mondial de l'Unesco, baladez-vous dans le quartier de Margarethenhöhe à Essen, grimpez au Tetraeder, visitez tous les sites de Ruhr 2010 et terminez votre séjour en dévorant cette Currywurst chez Raimund Ostendorp*, dans son petit « Currybude », son kiosque à Currywurst.

Cet homme, ancien second de cuisine dans plusieurs 3 étoiles, à la démarche et au flegme très britanniques, a quitté les ors des restaurants multi-étoilés pour ouvrir un petit, tout petit kiosque à saucisses au curry. De 11 h à 22 h, il y sert ces merveilles, craquantes, fumantes, savoureuses, obsédantes... Tous les jours que Raimund vit, il prépare 30 litres de sauce curry, fait griller ses saucisses, les saupoudre de curry et les accompagne d'un petit pain chaud. Et tous les jours, des gens de tous horizons, de ceux qui ont une grosse étoile sur le capot à ceux qui roulent sur des vélos pourris, garent leur véhicule et pour 2, 20 €, se régalent simplement d'une saucisse recouverte d'une sauce au curry.

Si vous ne voulez ou ne pouvez pas vous rendre en Allemagne, voici une recette de sauce pour patienter. Les Bratwürste, vous pourve les remplacer par du boudin blanc ou des chipolatas. Vous pouvez aussi utiliser ces grosses saucisses belges, les cervelas. Mais sachez que de temps en temps, chez certains hard-discounters allemands, on peut trouver ces saucisses blanches à griller. Et là, c'est le top ! Jetez-vous sur le stock et préparez cette sauce...pour patienter.

 

Raimund Ostendorp, Profi-grill.jpgIl vous faut :

3 cuillères de fond de veau en poudre

75 cl d'eau

1 boîte de tomates pelées

1 petite boîte de concentré de tomates

de la moutarde douce

un peu de sucre

du sel

un peu de noix de muscade

1 càs de curry

1 càs de piment doux

1 càc de paprika fort

 

Délayez le fond de veau en poudre avec l'eau, ajoutez les tomates pelées, le concentré, la moutarde et le sucre.

Faites bouillir à petits bouillons. Ajoutez toues les épices et le sel. Laissez encore bouillonner quelques instants.

Puis dans une tasse, délayez un peu de farine avec de l'eau.

Versez sur votre sauce, laissez épaissir.

Faites griller vos saucisses, découpez-les en rondelles et recouvrez-les de sauce au curry.

La dernière chose à faire est de saupoudrer l'assiette d'un peu de curry en poudre. Et c'est tout.

C'est une recette parmi tant d'autres. Certains la préparent directment avec du ketchup, d'autres mettent de l'alcool, d'autres encore n'hésitent à la relever. La Cocotte vous le dit : « Un jour, la Currywurst arrivera en France, comme sont arrivés la pizza et le kebab. Et là, vous comprendrez ! »

A vous de tester.

*Profi-grill

chez Raimund Ostendorp,

Bochumer Straße 96
44866 Wattenscheid

| Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : currywurst, profi-grill, raimund ostendorp |  Facebook | |  Imprimer